GROUPE/AUTEUR:

THE PROG COLLECTIVE

(DEFAULT)

TITRE:
EPILOGUE (2013)
LABEL:
GLASS ONYON
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"26 interprètes de grande renommée ne font pourtant pas le disque de l'année !"
PETER HACKETT - 08.11.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Après un premier album éponyme sorti en 2012, The Prog Collective nous propose un deuxième volet interprété par 26 musiciens. Cette nouvelle production est intitulée "Epilogue", laissant présager que Billy Sherwood, l'initiateur du projet, a décidé d'en rester là.

On retrouve sur cet "Epilogue" quelques invités déjà présents sur son prédécesseur tels que Rick Wakeman, Peter Banks, John Wetton ou Geoff Downes (pour n'en citer que quelques uns). Les 26 interprètes interviennent en duo, trio ou quatuor, chaque formation apparaissant sur un seul titre sur lequel Sherwood vient éventuellement ajouter sa contribution aux claviers, aux guitares, à la basse, à la batterie ou au chant.

En guise d'introduction, 'Are We To Believe' chanté par Colin Moulding nous rappelle les grandes heures solo de Phil Collins. Les soli de Steve Hillage (guitare) et de Rick Wakeman (Moog), agrémentés des interventions au saxo de Mel Collins font de cette première piste une excellente entrée en matière.

Par la suite, les titres s'enchainent sans vraiment capter l'attention. Les interventions de tous ces grands instrumentistes sont, pour le moins, agréables mais ne servent pas des compositions inoubliables. Le style global de l'album oscille entre du Yes manquant de longs développement, de l'Asia passe partout ou du UK en mal d'inspiration. Il semblerait que ces interprètes de renom, pour certains compositeurs de grandes oeuvres, ont retenu leurs plumes, peut-être pour ne pas offrir à ce collectif le meilleur d'eux-mêmes.  

Tous ceux qui se sont intéressés à ces réunions de pointures du prog qui nous arrivent régulièrement le savent, ces super-méga groupes accouchent bien souvent de galettes où le meilleur côtoie le pire. Cet "Epilogue" se situe dans la bonne moyenne : quelques bons titres, d'autres un peu plus dispensables, mais rien de franchement rebutant. A réserver au collectionneur donc.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/pages/the-prog-collective/401268559931699



GROUPES PROCHES:
ASIA, JOHN WETTON, YES, UK

LISTE DES PISTES:
01. Are We To Believe - 07:19
02. What Can Be Done - 07:48
03. Addin Fuel To The Fire - 07:30
04. Tomorrow Becomes Today - 07:34
05. Shining Diamonds - 07:53
06. In Our Time - 07:22
07. Memory Tracks - 07:58
08. Just Another Day - 09:01
09. Epilogue - 02:28


FORMATION:
Billy Sherwood: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Alan Parsons: Chant
Allan Holdsworth: Guitares
Chris Squire: Basse
Colin Moulding: Chant
Derek Sherinian: Claviers
Fee Waybill: Chant
Gary Green: Guitares
Geoff Downes: Claviers
Jim Cuomo: Batterie
John Wesley: Guitares
John Wetton: Chant
Jordan Rudess: Claviers
Larry Fast: Claviers
Mel Collins: Saxo, Flûte
Nik Turner: Saxo, Flûte
Patrick Moraz: Claviers
Peter Banks: Guitares
Rick Wakeman: Claviers
Roye Albrighton: Chant
Sonja Kristina: Chant
Steve Hillage: Guitares
Steve Morse: Guitares
Steve Stevens: Guitares / Claviers
Tony Kaye: Claviers
William Shatner: Narration


TAGS:
70's, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE PROG COLLECTIVE
NOTES
2/5 (1 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PLACE VENDOME: Thunder In The Distance (2013)
HARD ROCK MELODIQUE Une déception mesurée que ce nouvel opus de Michael Kiske, ex-chanteur d'Helloween reconverti depuis 2005 dans un Hard Rock Mélodique catchy.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TOUMAI: Sapiens Demens (2013)
METAL FUSION Toumaï propose sur ce premier album un mélange des genres réussi, oscillant entre le metal, le reggae, le funk et le jazz.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE PROG COLLECTIVE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020