GROUPE/AUTEUR:

THE ARISTOCRATS

(ETATS UNIS)

TITRE:
CULTURE CLASH (2013)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
JAZZ / ROCK

"Ces experts techniciens livrent à travers Culture Clash une musique souvent efficace, parfois intéressante, saupoudrée de rebondissements propres à maintenir les sens en éveil. Toutefois ces circonvolutions sonores restent trop souvent normées et lisses."
THIBAUTK - 01.11.2013 - (1) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
3/5

De Aristocrats à Zappa… un navire peint sur un océan en peinture.

The Aristocrats est un cabriolet de luxe conduit par un guitariste véloce à la technicité imparable  (Guthrie Govan, à la barbe touffue et à la chevelure hirsute d'un clochard stellaire halluciné qui ferait certainement pâlir d'envie notre Corbier national), secondé par Marco Minnemann que tout le monde connaît depuis qu’il a participé à l'audition pour remplacer Mike Portnoy au sein de Dream Theater et par Bryan Bellerbassiste de renom dont le talent n’est plus à démontrer.

Ce disque leur permet de se livrer à un étalage de leurs capacités musicales respectives. L’édifice est aventureux et plein de promesses (Living the Dream ou Dance of the Aristocrats), promesses de lendemains qui chantent, de mélodies qui dansent et de rythmiques impaires en veux-tu en voila… Mais si le cahier des charges est respecté avec application, il plane toutefois quelques doutes sur la réussite intrinsèque d'un tel projet.

Le discours musical très jazz, se suit facilement et se lit aisément. Il est  guidé par la guitare acérée de Guthrie et les fûts claquants de Marco. Le style est à la croisée des chemins entre un Frank Zappa actuel et un John McLaughlin gonflé aux stéroïdes. Nous dégustons ainsi au fil des pérégrinations instrumentales quelques beaux morceaux, quelques idées bien amenées et quelques moments de pure exultation. Toutefois il suinte parfois un sentiment de « déjà-entendu » dans les interventions de guitare soliste ou les rythmes alambiqués (réécoutez donc Zappa, Uzeb ou Weather Report).

Dommage donc de ne pas avoir choisi d’arpenter le sentier tortueux d’une musique novatrice issue d’un métissage inédit. Au lieu de cela on se retrouve devant une musique souvent formatée avec des pistes qui se suivent et se ressemblent... Nous aurions pu attendre, considérant la somme des compétences, une œuvre plus explosive qui bouleverse l’âme autant que le corps et qui transcende les carcans et les genres... 

Ces experts techniciens livrent à travers Culture Clash une musique souvent efficace, parfois intéressante, saupoudrée de quelques rebondissements propres à maintenir les sens en éveil. Toutefois ces circonvolutions sonores restent normées, cadrées et lisses comme une mer imaginaire sur laquelle « Nous restâmes encalminés ; Aussi figés qu’un dessin de navire Sur un océan dessiné (Samuel Taylor Coleridge)».

Plus d'information sur http://the-aristocrats-band.com/



GROUPES PROCHES:
MÖRGLBL, FRANK GAMBALE

LISTE DES PISTES:
01. Dance Of The Aristocrats
02. Culture Clash
03. Louisville Stomp
04. Ohhhh Noooo
05. Gaping Head Wound
06. Desert Tornado
07. Cocktail Umbrellas
08. Living The Dream


FORMATION:
Bryan Beller:
Guthrie Govan: Guitares
Marco Minnemann: Batterie


TAGS:
-
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
NUNO777 - 01/11/2013 -
0 3
4/5
Mon avis est quasiment l’antithèse de celui de mon collègue sur cet album. En effet, j’ai bien plus été convaincu par ce deuxième album que pour le premier disque de 2011. Celui-ci souffrait de l’urgence qui a été celle quand le trio en trio s’est monté, et le manque de cohérence et de structure s’en ressentait. Ici le groupe, dont chaque musicien compose toujours pour 1/3 des morceaux, est plus rôdé et complémentaire. La musique, moins axée sur le jazz, laisse plus de place au métal, ou en tout cas à une variante fusion qui contient largement plus de mélodie et de construction que pour "The Aristocrats".
« Nous aurions pu attendre, considérant la somme des compétences, une œuvre plus explosive qui bouleverse l’âme autant que le corps et qui transcende les carcans et les genres » : il y a quand même de la diversité (au moins ‘Louisville Stomp’) et de l’explosivité (rien que le riff de ‘OhhhNooooo’ et le brulot ‘Living The Dream’) dans ce disque. Du « déjà entendu » … peut-être mais comment se targuer d’une pure virginité de nos jours ? … J’entends bien plus de modernité que Thibautk, et les influences (mais pas forcément Zappa, Weather Report ni McLaughlin) m’apparaissent s’effacer très largement derrière les signatures de nos trop musiciens.
En tout cas ce "Culture Clash" est moins porté sur les improvisations, plus ramassé et direct. Il reste qu’entendre le toucher de Govan est un vrai plaisir pour les amoureux de très bon jeu à la guitare. En termes de trio fusion instrumental j’ai trouvé dans ce disque toute matière à une réelle jubilation. Je conseille à tous ceux qui aiment le son et la folie véhiculée par un Morglbl de se jeter sur cet album.

Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
SUNDADAY - 14/07/2014 16:52:32
0
Le groupe a effectivement des influences, mais qui n'en a pas ?! Quand j'écoute Extreme, j'entend Van halen, et quand j'écoute Van halen, j'entend Led Zepp. Mais cela n’empêche en rien à tout ces groupes d'être excellent. Cette formation est tout bonnement un groupe pour musiciens, comment feriez vous pour comprendre toute la subtilité du jeu des acteurs sans comprendre la théorie de la musique ? Il faut savoir que tous sont autodidacte et sont devenu maître par la suite. Certes cela ne sonne pas comme un groupe de trash et ses 3 accords et demi joué à 180 mais comme quelque chose de bien plus original. On entend tellement d'influences, il y a tellement de modulations, de techniques, d'innovations, de clins d'oeils qu'il faut être aveugle et surtout sourd pour ne pas le constater.
De plus, lorsque l'ont regarde le groupe jouer en live, c'est une véritable explosion de saveurs ! Les musiciens sont très soudé et propose un show plus qu’énergique ! Je leur reprochais d'être peu expressif dans leurs lives à leurs débuts mais aucuns grands cru ne s'est confectionné en quelques jours, il faut des années pour effleurer la perfection.
Ce second album est donc bien plus mature que le premier, les morceaux sont bien plus rodé qu’auparavant (living the dream, gasping head wound, and finally). L'originalité et les idées on pris le dessus sur les improvisations. Fini les solos qui n'en finissent plus !

Structure et homogénéité sont clairement les adjectifs qui définirais cet album.
Haut de page
EN RELATION AVEC THE ARISTOCRATS
DERNIERE ACTUALITE
THE ARISTOCRATS en concert en France
Toutes les actualités sur THE ARISTOCRATS
DERNIER ARTICLE
THE ARISTOCRATS - L'ALHAMBRA (PARIS) - 27 JANVIER 2020
Technique et musicalité au programme de cette réunion de trois musiciens exceptionnels. Tous les articles sur THE ARISTOCRATS
DERNIERE INTERVIEW
"C'est presque blasphématoire mais je ne veux pas être le nouveau Steve Vai"

NOTES
3/5 (1 avis) 3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MAGOA: Topsy Turvydom (2013)
METALCORE Malgré quelques aspects "emo" qui ne plairont pas à tout le monde, le lion rugit de plus belle avec ce "Topsy Turvydom", véritable concentré de metal moderne.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SAMMY HAGAR: Sammy Hagar & Friends (2013)
ROCK Bien entouré, Sammy Hagar fête ses 40 ans de carrière avec un disque certes éloigné du Hard Rock mais d'une qualité indéniable.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE ARISTOCRATS
THE-ARISTOCRATS_Tres-Caballeros
Tres Caballeros (2015)
3/5
-/5
BURNING SHED / GUITAR HERO
THE-ARISTOCRATS_The-Aristocrats
The Aristocrats (2011)
3/5
3/5
AUTRE LABEL / GUITAR HERO
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020