GROUPE/AUTEUR:

SKY ARCHITECT

(HOLLANDE)

TITRE:
A BILLION YEARS OF SOLITUDE (2013)
LABEL:
GLASS ONYON
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Plus que pour "Excavations Of The Mind" et "A Dying Man’s Hymn", l’auditeur devra s’armer de patience avant de pouvoir s’abandonner totalement à cette œuvre exigeante et passionnante."
NUNO777 - 29.11.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
En un peu plus d’un an, Sky Architect a imposé sa signature rock progressive à travers deux albums références. Gardant un rythme élevé d’écriture, les hollandais reviennent avec un "A Billion Years Of Solitude" dont la pochette, très proche de celle de "A Dying Man’s Hymn", laisse à penser que ce nouvel album s’inscrit dans la continuité du précédent, l’inspiration de la science-fiction en plus.

Sur la dimension space-rock aucun doute, le quintet hyperactif a littéralement investi cet environnement dans lequel baigne une bonne partie du disque. L’introduction de plus de trois minutes du bien nommé ‘The Curious One’ sonne comme la bande son d’un "2101-L’Odyssée du Cosmos" avec cette ambiance suffocante et ces bruitages angoissants. Sky Architect renoue avec les très longues pièces mais à la différence de ‘Deep Chasm’ le voyage est agité et étourdissant, principalement à cause de sa structure alambiquée et de sa tonalité sombre. Le morceau développe un chant au thème identiquement répété et entrecoupé de larges séquences instrumentales dynamiques ou atmosphériques. Si Sky Architect montre de l’audace dans sa manière d’architecturer ce titre imposant il reste timide dans des mélodies et des harmonies vocales plutôt faciles qui ne sont pas au niveau des anciennes compositions.

Les hollandais sont plus inspirés et familiers dans les morceaux courts de "A Billion Years Of Solitude" comme ‘Wormholes’, ‘Tides’ ou la trop brève instrumentale ‘Jim’s Ride To Hell’. Le heavy-prog psychédélique et le space-rock cohabitent de nouveau dans la magnifique ‘Elegy Of A Solitary Giant’ et la déjantée ‘Revolutions’ (qui prouve, même si la démonstration qui n’est plus à faire, l’aisance technique des jeunes bataves) mais cette fois-ci l’équilibre et la cohésion entre un chant bien plus riche et des passages instrumentaux diversifiés sont maîtrisées. Final de l'album ‘Traveler’s Last Candle’ est un clair-obscur jubilatoire et virtuose sous forme d’un enlacement de séquences atmosphériques éthérées et de saillies puissantes et convulsées, ponctué d’un superbe chorus de Wabe Wieringa.

Le premier morceau de "A Billion Years Of Solitude" ne facilite pas l’immersion dans cette production, une nouvelle fois dense et complexe. L’abandon des éléments jazz et latins, pourvoyeurs d’une fraicheur salvatrice pour l’écoute, renforce la pesanteur et l’opacité qui règnent sur l’ensemble du disque. Plus que pour "Excavations Of The Mind" et "A Dying Man’s Hymn" l’auditeur devra s’armer de patience avant de pouvoir s’abandonner totalement à cette œuvre exigeante et passionnante.

Plus d'information sur http://www.skyarchitect.com/



GROUPES PROCHES:
THE DEAR HUNTER, RIKARD SJOBLOM, KING CRIMSON, BEARDFISH, YES, GENTLE GIANT, THE MARS VOLTA, PINK FLOYD, GENESIS

LISTE DES PISTES:
01. The Curious One-18:06
02. Wormholes (The Inevitable Collapse of the Large Hadron Collider)-05:52
03. Tides-03:24
04. Elegy of a Solitary Giant-10:43
05. Jim's Ride to Hell-02:27
06. Revolutions-08:00
07. Traveller's Last Candle-12:43


FORMATION:
Christian Bruin: Batterie
Guus van Mierlo: Basse
Rik Van Honk: Claviers
Tom Luchies: Chant / Guitares
Wabe Wieringa: Guitares


TAGS:
70's, Epique, Old School, Oppressant, Planant, Psychédélique, Space, Symphonique, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SKY ARCHITECT
DERNIERE ACTUALITE
Festival Crescendo: Nouvelles annonces
Toutes les actualités sur SKY ARCHITECT
NOTES
4/5 (3 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SEVENTH KEY: I Will Survive (2013)
A.O.R. Faisant référence au Kansas de la grande époque, Seventh Key nous gratifie d'un album de grande qualité offrant un Hard Rock Mélodique finement arrangé et intemporel !
 
CHRONIQUE SUIVANTE
GHOST: If You Have Ghost (2013)
POP Un EP de reprises aux influences très Pop de la part de ce futur géant du Rock divinement satanique !
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SKY ARCHITECT
SKY-ARCHITECT_Nomad
Nomad (2017)
4/5
4/5
BAD ELEPHANT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
SKY-ARCHITECT_A-Dying-Man-s-Hymn
A Dying Man's Hymn (2011)
4/5
4.3/5
GALILEO / ROCK PROGRESSIF
SKY-ARCHITECT_Excavations-Of-The-Mind
Excavations Of The Mind (2010)
4/5
4.5/5
PROGROCK / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020