GROUPE/AUTEUR:

TURIN BRAKES

(ROYAUME UNI)

TITRE:
WE WERE HERE (2013)
LABEL:
EPHELIDE
GENRE:
ROCK

"We Were Here est un album de Pop-Folk plutôt bien inspiré. Son écoute, à la porté de toutes les cages à miel, se révélera très agréable."
ARNAUD - 09.12.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Voila maintenant plus de dix que Turin Brake s’est formé. Un groupe assez atypique constitué de deux amis qui se sont rencontrés sur les bancs de l’école primaire et qui ont la particularité de jouer de la guitare et chanter tous les deux. Dans ces conditions, il semble difficile de pouvoir faire de la musique, et pourtant, le duo vient de sortir son sixième album intitulé "We Were Here".

La fidélité ne semble pas être une notion vague pour Olly Knights et Gale Paridjanian car nos deux compères jouent sur scène avec les mêmes musiciens depuis toujours. Pour ce nouvel album, ils ont fait appel à deux d’entre eux pour les accompagner (Rob Allum à la batterie  et Eddie Myer à la basse). L’album est très acoustique avec un mixage qui positionne la voix au premier plan puis juste derrière les guitares. Ces dernières offrent un son majoritairement folk et country par l’usage combiné de guitares électro-acoustiques et d'un jeu en slide. Les autres instruments ont une place bien moins importante mais toujours au service des mélodies. Si la rythmique est classique et minimaliste, après plusieurs écoutes, vous remarquerez certainement la subtilité des arrangements qui bien que discrets apportent un véritable plus. Sans surprise, le chant reste l’élément central de l’album. Il est plutôt lent, légèrement nasillard et régulièrement complété par des choeurs discrets mais efficaces.

Au milieu des douze plages de l'album 'Blindsided Again' se démarque clairement. Il s’agit là du titre le plus électrique et le plus à contre courant de l’album. Les guitares deviennent pour l’occasion très électriques et aériennes. La batterie bien plus présente est alors associée à de longs moments instrumentaux nous plongeant pour quelques minutes dans l’univers des Pink Floyd. Inutile de vous dire que votre serviteur aurait apprécié que cette direction soit plus exploitée. Dans la lignée du reste des compositions 'Time and Money' ou bien encore le tubesque 'Guess You Heard' vous transporteront au coeur d'une douce ambiance pleine de légèreté. Immédiatement accessibles et assimilables ces deux titres mettent en lumière le duo dans ce qu’il sait faire de mieux. 

Malgré quelques petits passages à vides essentiellement dû à un coté parfois trop lancinant, "We Were Here" est un album de Pop-Folk plutôt bien inspiré. Son écoute, à la porté de toutes les cages à miel, se révélera très agréable.

Plus d'information sur http://www.turinbrakes.com/home



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Time And Money
02. We Were Here
03. Dear Dad
04. Blindsided Again
05. Part Of The World
06. Stop The World
07. Guess You Heard
08. No Mercy
09. Sleeper
10. Inbetween
11. Erase Everything
12. Goodbye


FORMATION:
Gale Paridjanian: Chant / Guitares
Olly Knights: Chant / Guitares
Eddie Myer: Basse / Invité
Rob Allum: Batterie / Invité


TAGS:
Folk, Intimiste, Ballades, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TURIN BRAKES
NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BIRDS AND BUILDINGS: Multipurpose Trap (2013)
ROCK PROGRESSIF Pour apprécier ce deuxième album de Birds and Buildings, il ne faudra pas hésiter à aller au-delà d'une première impression qui pourrait s'avérer délicate. Le résultat en vaut la peine !
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DAWN OF TEARS: Act Iii : The Dying Eve (2013)
DEATH METAL Act III: The Dying Eve est un disque aux influences digérées, mélodique et émouvante dans le veine de Insomnium. Il dévoilent ainsi le côté sombre du pays du flamenquiste, l’ombre qui se cache derrière le soleil brulant des contrées ibériques.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TURIN BRAKES
TURIN-BRAKES_Lost-Property
Lost Property (2016)
4/5
-/5
EPHELIDE / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020