ARTISTE:

DIVERS ARTISTES

(DEFAULT)
TITRE:

THRILLER : A METAL TRIBUTE TO MICHAEL JACKSON

(2013)
LABEL:

GLASS ONYON

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Compilation, Reprises
"Son médecin était innocent ! Les véritables coupables du (second) décès de Michael Jackson sont ici !"
NESTOR (02.12.2013)  
1/5
(3) Avis des lecteurs (3) commentaire(s)

Mais de quel cerveau dégénéré est sorti l’idée perverse de rassembler une meute de braillards pour leur faire piétiner les standards de Michael Jackson ? Quel budget famélique a été alloué à ces musiciens pour qu’ils bâclent leur tâche à ce point ? L’âme de Michael était-elle si noire pour mériter cela ?

Dieu existe-t-il, et si oui, pourquoi ça ? Parce que s’il est parfois de bon ton de critiquer Michael du fait de son énorme succès populaire, on ne peut que s’incliner devant ses talents de compositeur, d’interprète et d’arrangeur. Mais ce rassemblement très hétéroclite de titres anciens ('Smooth Criminal' par Alien Ant Farm date de 2000) et de reprises faites sur commande, à l’instigation de Bob Kulick (Kiss), est tout sauf un hommage au roi de la Pop. La plupart des versions présentées ici sont totalement insipides et dispensables. Que ce soit 'Bad' exécuté de sang-froid par Paul Di’Anno & Craig Goldy (Dio), ou bien 'Rock With You' interprété sans aucune conviction par Doug Pinnick (King’s X), nous sommes au degré zéro de la créativité artistique.

Que dire du comportement de Chick Billy (Testament) face au fantastique 'Thriller' ? Michael lui devait de l’argent avant de partir ? Mêmes les titres pourtant intrinsèquement très Heavy comme 'Dirty Diana' et qui auraient donc dû être du pain béni pour des artistes de la trempe de nos coupables du jour se voient dénaturés de manière totalement irraisonnée. Songez que même 'Beat It', pourtant originellement illuminé par un solo magistral d’Eddie Van Halen est ici transformé en un étron péniblement expulsé à la lumière blafarde du jour. Qui incriminer ? Des parents absents, de la drogue pas chère, des surdités précoces, un virus pathogène ? 

Heureusement, un petit carré d'irréductibles mélomanes résiste encore et toujours à la facilité. Et parmi ces bonnes surprises on peut citer la version de 'Man In The Mirror' avec entre autre Danny Worsnop (Asking Alexandria) et Billy Sheehan. La voix proche de celle de Rod Stewart passe très bien malgré le fait qu’elle soit parfois un peu trop noyée dans des chœurs envahissants. Et surtout un 'Never Can Say Goodbye', popularisé par The Communards et originalement écrit pour les Jackson5, dans lequel Lonnie Jordan (War) parvient à se montrer très convaincant en donnant une véritable âme Rock à ce titre foncièrement Dance. Mais c’est bien insuffisant pour sauver l’ensemble du naufrage et le backing band qui assure l'orchestre de bal présent sur la majorité des chansons est tout simplement pitoyable. Que l'on parle de Tony Franklin, Bruce Kulick ou Rudy Sarzo ne change rien à l'affaire : la batterie est famélique et les choeurs insupportables...

Nulles traces ici d’un 'Beat It' par les Fall Out Boys, d’un 'Billie Jean' par Chris Cornell ou par les Lost Fingers... Nulle trace d'envie ni d'inspiration... Bob, il faut promettre : plus jamais ça ! Un disque en avance sur son temps, sorti 5 mois trop tôt avant le 1er avril !


Plus d'information sur http://www.musicwaves.fr/



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Thriller - Avec Chuck Billy (testament)
02. Man In The Mirror - Avec Danny Worsnop & Billy Sheehan
03. The Way You Make Me Feel - Avec Angelo Moore, Doug Aldrich & Rudy Sarzo
04. Black Or White - Avec Lajon Witherspoon, Bruce Kulick & Tony Franklin
05. Beat It - Avec Ron Bumblefoot Thal
06. Billy Jean - Avec Corey Glover & Phil Campbell
07. Shake Your Body (down To The Ground) - Avec Elias Soriano
08. Rock With You - Avec Doug Pinnick
09. Dirty Diana - Avec Chris Jericho
10. Bad - Avec Paul Di’anno & Craig Goldy
11. They Don't Care About Us - Icarus Witch
12. Never Can Say Goodbye - Avec Lonnie Jordan
13. Smooth Criminal - Alien Ant Farm

FORMATION:
Rudy Sarzo: Basse
Angelo Moore: Chant
Billy Sheehan: Basse
Bob Kulick: Guitares
Bruce Kulick: Guitares
Chris Jericho: Chant
Chuck Billy: Chant
Corey Glover: Chant
Craig Goldy: Guitares
Danny Worsnop: Chant
Doug Aldrich: Guitares
Doug Pinnick: Chant / Basse
Lajon Witherspoon: Chant
Lonnie Jordan: Chant
Paul Di'Anno: Chant
Phil Campbell: Guitares
Ron Bumblefoot Thal: Guitares
Tony Franklin: Batterie
   
(3) AVIS DES LECTEURS    
PHILX
11/12/2013
  0 0  
1/5
Tout a été (magnifiquement bien) dit. Rendez-moi le temps que j'ai consacré à l'écoute de ce massacre!
MR.BLUE
02/12/2013
  0 1  
1/5
Inutile d'en dire bien plus. Il est simplement dommage que Bob Kulick, qui avait su jusqu'à présent et avec brio faire honneur aux artistes tels que les Beatles, Queen et surtout Pink Floyd manque une fois de plus le coche (après un Tribute à Sinatra en demi teinte) avec cet album désolant ! Bravo en tout cas à Nestor qui est parvenu à trier le grain de l'ivraie, chose peu aisée dans un tel contexte.
TONYB
02/12/2013
  0 2  
1/5
L'album ne vaut pas tripette, voire même moins que cela. Par contre, la chronique de Nestor mérite un 5/5 !
Haut de page
   
(3) COMMENTAIRE(S)    
 
 
ADRIANSTORK
02/12/2013
  0
Oh la vache je viens de voir Génération Goldman, ça se vend et ça s'achète ces machins là?
ADRIANSTORK
02/12/2013
  0
Elle est bonnard cette chronique! Par contre, c'est quoi Génération Goldman?
ARNAUD
02/12/2013
  0
Si comme moi vous pensiez que rien ne pouvait être plus mauvais que "Génération Goldman" et bien détrompez vous ! ILS L'ONT FAIT !
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
YES fête ses 50 ans de carrière
DERNIER ARTICLE
Top 5 (2015)
Découvrez le TOP 5 des disques 2015 des membres du staff de Music Waves, ainsi que leurs coups de cœur ou déceptions.
DERNIERE INTERVIEW
Chez Paulette: plus qu'une salle de concert, une institution...
A l'occasion du concert de Sylvan du 05 avril, rendez-vous a été pris avec Paulette, son mari Yves, Claudine sa fille et le neveu et petit-fils Julien, 3 générations qui se sont succédées pour continuer à faire vivre cette salle pas comme les autres.
 
AUTRES CHRONIQUES
THE STRANGLERS: Rattus Norvegicus (1977)
ROCK - Premier essai transformé pour un groupe que l’histoire de la musique a longtemps sous-estimé mais qui est toujours présent...
RPWL: A Show Beyond Man And Time (2013)
ROCK PROGRESSIF - Avec "A Show Beyond Man And Time", RPWL aura été au bout de l’exploitation de son seul et unique concept-album. Un DVD largement recommandable pour beaucoup et indispensable pour les fans.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DIVERS ARTISTES
DIVERS-ARTISTES_yesterday--today-a-50th-anniversary-tribute-to
Yesterday & Today : A 50th Anniversary Tribute To Yes (2018)
3/5
4/5
GLASS ONYON / ROCK PROGRESSIF
DIVERS-ARTISTES_Rock-Of-Ages--Soundtrack
Rock Of Ages - Soundtrack (2012)
4/5
-/5
SONY BMG / HARD ROCK MELODIQUE
DIVERS-ARTISTES_Psychedelic-World-Music--Disc
Psychedelic World Music - Discovery (2012)
2/5
-/5
TRAIL / ROCK ATMOSPHERIQUE
DIVERS-ARTISTES_Cyclic-Law-s-10th-Year-Annive
Cyclic Law's 10th Year Anniversary Label Sampler (2012)
4/5
4/5
CYCLIC LAW / AUTRES EXTREME
DIVERS-ARTISTES_Fly-Like-an-Eagle--An-All-Sta
Fly Like an Eagle - An All-Star Tribute to Steve Miller Band (2012)
3/5
-/5
GLASS ONYON / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021