GROUPE/AUTEUR:

BIRDS AND BUILDINGS

(ETATS UNIS)

TITRE:
MULTIPURPOSE TRAP (2013)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Pour apprécier ce deuxième album de Birds and Buildings, il ne faudra pas hésiter à aller au-delà d'une première impression qui pourrait s'avérer délicate. Le résultat en vaut la peine !"
TONYB - 06.12.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Cinq années se sont écoulées depuis la parution de Bentam to Behemoth, première production de Birds and Buildings, nième groupe mené par le talentueux multi-instrumentiste Dan Britton, également impliqué entre autres dans les aventures Deluge Grander et Cerebus Effect. Multipurpose Trap réunit de nouveau l'équipe impliquée précédemment, avec un invité supplémentaire pour tenir l'archet au-dessus des quatre cordes de son violon électrifié.

Définir la musique de Birds and Buildings en quelques mots se révèle être une affaire à peu près aussi compliquée que la première écoute de ce nouvel album s'est avérée délicate. Auditeur, attends-toi à une incroyable farandole sonore, qui convierait à la fois King Crimson pour la folie douce qui parcourt les différents titres, Magma pour l'esprit Zeuhl qui habite certaines plages, notamment les plus longues, John Coltrane pour l'aspect jazzy, mais aussi quelques parties sympho-progressives du plus bel effet.

Sur base d'une section rythmique endiablée, avec un batteur fabuleux délivrant des contretemps et des changements de mesure à la pelle,  une basse chantante à souhait qui ne s'en laisse pas compter, le groupe enchaîne les variations de thèmes, de tempo et d'ambiances aussi bien sur les plages courtes que sur celles qui prennent le temps de la répétition et du développement, ces dernières, à l'image de Abominable Pelican, se révélant captivantes. Et, pour couronner le tout, violon et saxophones rivalisent de dextérité et de stridence dans les aigus (chose qui s'avère parfois insupportable) pour donner à l'ensemble la forme d'une cavalcade furieuse, plutôt difficile d'accès au premier abord, mais qui finit insidieusement par envahir les neurones à force d'écoutes répétées, faisant passer les sentiments de la répulsion initiale à une fascination jubilatoire.

Comme sur le premier album du groupe, le traitement des différentes voix intègre celles-ci comme des instruments supplémentaires, donnant une coloration toute particulière à l'espace sonore, parfois à la limite de la saturation auditive (Secret Crevice). Cette coloration se révèle d'ailleurs comme le maillon (très) faible de cette réalisation, tant la production s'avère d'une faiblesse indigne du talent de composition et d'exécution de l'ensemble.

Autant vous l'avouer maintenant, cette galette a failli "passer par la fenêtre" à l'issue de la première écoute, la faute aux stridences saxo-violonistiques et à cette production de peu de bien. Cela aurait été une grave erreur et je ne peux que conseiller à tout un chacun de passer au-delà de cette première impression pour aller découvrir une inspiration incroyable au service d'une musique qui parle au cortex.

Plus d'information sur http://www.myspace.com/birdsandbuildings



GROUPES PROCHES:
DELUGE GRANDER, SOFT MACHINE, CÉRÉBUS EFFECT, KING CRIMSON, MAGMA, CARAVAN, VAN DER GRAAF GENERATOR

LISTE DES PISTES:
01. The Dumb Fish - 3:18
02. Horse-shaped Cloud - 4:33
03. Miracle Pigeon - 2:27
04. East Is Fort Orthodox - 5:53
05. Secret Crevice - 5:50
06. Tragic Penguin - 7:08
07. Catapult - 10:09
08. Aviator Prosco - 10:14
09. Abominable Pelican - 14:00


FORMATION:
Brett D'anon: Guitares / Basse
Brian Falkowski : Saxophones, Clarinette
Chris Fyhr: Violon
Chris West: Chant
Cliff Phelps: Chant
Dan Britton: Chant / Guitares / Claviers
Malcolm McDuffie: Batterie
Megan Wheatley**: Chant
Miyuki Furukawa: Chant


TAGS:
Chaotique, Instrumental, Jazzy, Technique, Zeuhl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BIRDS AND BUILDINGS
NOTES
4/5 (2 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KILLERS: Menace To Society - 2013 Edition (2013)
HARD ROCK En changeant radicalement de style, Paul Di'Anno entraine Killers vers des horizons hardcore tranchants et rageurs.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TURIN BRAKES: We Were Here (2013)
ROCK We Were Here est un album de Pop-Folk plutôt bien inspiré. Son écoute, à la porté de toutes les cages à miel, se révélera très agréable.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BIRDS AND BUILDINGS
BIRDS-AND-BUILDINGS_Bentam-To-Behemoth
Bentam To Behemoth (2008)
4/5
4.7/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020