GROUPE/AUTEUR:

FARREN / COLQUHOUN

(ROYAUME UNI)

TITRE:
BLACK VINYL DRESS (2013)
LABEL:
GONZO MULTIMEDIA
GENRE:
POP

"Le dernier album d'un poète, parfaite BO pour votre soirée dans le delta poisseux du Mississippi."
ADRIANSTORK - 05.12.2013 - (0) Avis des lecteurs - (5) commentaire(s)
5/5
Mick Farren est mort… Mauvaise façon de débuter la chronique de ''Black Vinyl Dress'', ultime album du prince de la contre-culture anglaise. L’album a été composé avec son complice de longue date, le multi-instrumentiste Andy Colquhoun, qui joue de la guitare, de la basse et du piano, et le percussionniste Jacki Windmill. Débuté en Août 2012, le processus d’enregistrement aura pris 6 mois, ce qui contredit la légende qui voudrait que Mick Farren, sentant sa mort venir, l’ait enregistré dans l’urgence.

La première piste de l’album, la courte 'Black Dogs Circles' nous donne d’emblée le ton de l’album : une voix chaude, suave et mélancolique qui déclame plutôt qu’elle ne chante des paroles surréalistes et un solo de guitare flirtant avec le blues. Car ''Black Vinyl Dress'' est l’œuvre d’un poète, un miraculé désabusé qui a survécu à la Chute ('Cocaine and Gunpowder'), mais dont la survie est aujourd’hui mise à caution, offrant un nouvel angle d’écoute de la chanson. N’entendons-nous pas Mick Farren nous parler au-delà des murs du sommeil, soutenu par une batterie tribale qui nous rappelle que la cérémonie funèbre a été avancée (’’We had reached the point,/At which we would believe anything‘’) ?

Deux autres pistes sortent du lot. Il s’agit de la chanson éponyme, joyau romantique teinté de noir et 'Cigarettes', avec son riff de guitare impeccable, la reprise parfaite des paroles ’’Just something to do between cigarettes’’, le chant féminin possédé, le tribut à William Burroughs, faisant de cette chanson, le tube underground de demain.

L’album s’agrémente d’autres morceaux un peu plus légers, rappelant les belles heures des Deviants, 'I don’t like it here', qui nous envoie aussi vers Frank Zappa et Robert Calvert, 'Pick up the scissors' avec sa guitare tranchante, 'Tomorrow never knows'', reprise acide et marine des Beatles, et le double sautillant 'AK47'.

Ceux qui n’aiment pas le chant parlé pointeront du doigt le fait que la musique semble sans cesse en retrait. Il faut pourtant préciser que l’album n’est pas seulement celui de Mick Farren, il serait dommage d’ignorer la maestria d’Andy Colquhoun, disciple de Gary Moore, dont les guitares savent entrer en osmose avec la voix remplie de spleen d‘un poète de l‘au-delà (’If I was a Hun on my Pony‘).

Avec 'Black Vinyl Dress', Mick Farren devient la rock star, qu’il a toujours voulu être, à l’égal d’un Nick Cave (avec le très piano-blues ’Beautiful Women’). 'Black Vinyl Dress' est un album d’un autre temps, exigeant qui nécessite plusieurs écoutes pour apprécier l’ambroisie de ses fruits noirs.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
FRANK ZAPPA

LISTE DES PISTES:
01. BLACK DOGS CIRCLE
02. COCAINE & GUNPOWDER
03. BLACK VINYL DRESS
04. VENUS ON HER SHELL
05. THE DARK MATTER
06. I DON'T LIKE IT HERE
07. PICK UP THE SCISSORS AND RUN)
08. IF I WAS A HUN ON MY PONY
09. CIGARETTES
10. BEAUTIFUL WOMEN
11. AK47
12. HUMIDITY ON THE 7TH FLOOR
13. AK47 (Reprise)
14. TOMORROW NEVER KNOWS


FORMATION:
Andy Colquhoun: Guitares / Basse / Claviers
Jacki Windmill: Batterie
Mick Farren: Chant


TAGS:
Chant grave, Guitar-Hero, 70's, Bluesy, Happy / Délirant, Intimiste, Mélancolique, Sombre, Tribal
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(5) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
ADRIANSTORK - 05/12/2013 22:43:38
0
La prochaine? Non, je la trouve belle cette pochette, après comme le dit Torpedo, c'est subjectif. Mais je ne suis pas fan que des mauvais albums de Gentle Giant, j'aime aussi les réussis!
ALADDIN_SANE - 05/12/2013 18:16:59
0
It's joke. Juste une petite pique pour mon collègue fan des pires albums de Gentle Giant. La prochaine est pour toi Adrian ;-)
TORPEDO - 05/12/2013 17:39:20
0
Les gouts et les couleurs... :-/
ALADDIN_SANE - 05/12/2013 16:31:05
0
J'ai oublié de préciser : la pochette est moche (on dirait la pochette du nouveau Tokio Hotel)
ADRIANSTORK - 05/12/2013 13:00:34
0
J'ai oublié de préciser : la pochette est splendide!
Haut de page
EN RELATION AVEC FARREN / COLQUHOUN
NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ALCATRAZZ: Live Sentence - 2013 Edition (2013)
HARD ROCK Ce live d'Alcatrazz présente un Graham Bonnet et un jeune Yngwie Malmsteen à l'unisson. Un disque très fort, lumineux par moments qui fera vibrer les amateurs du bon vieux hard rock façon Rainbow.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SILENT FORCE: Rising From Ashes (2013)
METAL MELODIQUE Un retour efficace pour la formation d'Alex Beyrodt qui s'est entouré de musiciens chevronnés. 'Rising From Ashes' s'écoute et se réécoute avec un grand plaisir et beaucoup d'enthousiasme.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FARREN / COLQUHOUN
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020