ARTISTE:

STATUS QUO

(ROYAUME UNI)
TITRE:

THE FRANTIC

(2013)
LABEL:

EAR MUSIC

GENRE:

ROCK

TAGS:
Groovy, Live, Old School
"Au delà des aspects mercantiles, cette série de 9 concerts dont les places se sont arrachées en 8 minutes méritait largement d’être immortalisée"
ARNAUD (03.01.2014)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Status Quo est un groupe britannique apparu en 1967 mais dont les origines remontent à 1962, époque où les jeunes lycéens Francis Rossi et Alan Lancaster avaient fondé The Spectres. Rapidement rejoint par John Coghlan à la batterie puis en 1967 par Rick Parfitt à la guitare rythmique et au chant, le groupe conservera cette composition jusqu’au début des années 80. Par la suite le quator va connaitre des épisodes moins glorieux liés aux séparations, actions en justice et évolutions du style musical.

Le point de non retour semblait atteint depuis longtemps et pourtant début 2012 la formation originelle se retrouve autour du tournage d’un documentaire et annonce par la même occasion une série de concerts pour 2013. Ces spectacles bien évidemment ont fait l’objet de captations audio et vidéos qui viennent de permettre la sortie de plusieurs supports physiques allant du double CD au coffret regroupant DVD, CD, bonus et livret. Bref il y en a pour toutes les bourses et c’est d’ailleurs un peu là où le bât blesse. Status Quo version originale est-il devenu un produit marketing ? Quid de la formation ‘bis’ qui semble encore coexister ?

Force est de constater que nos papys qui affichent 65 ans de moyenne d’âge au compteur assurent plutôt bien. 30 ans après, les revoilà en selle et en scène pour une heure trente de live couvrant grosso modo une décennie de l’histoire du combo. Inutile de de vous préciser qu’aucun titre de l’époque où les quatre compères étaient dispersés n’apparait, la track list allant jusqu'à reprendre en grande partie celle de l'album "Live!" (sorti en 1977).

Nous voila donc plongé dans un bon vieux rock métallique bien groovy des années 70 qui aurait mérité d’être un peu plus gras mais qui fonctionne bien. La voix semble parfois chancelante ou couverte par les instruments mais cela reste également plus qu’acceptable. Les musiciens quant à eux se trouvent bien et s’offrent même le luxe de reprendre un titre des Doors (‘Roadhouse Blues’) et un de Chuck Berry (‘Bye Bye Johnny’). Ceux qui auraient découvert le Status Quo commercial du milieu des années 80 avec la reprise tubesque de ‘In The Army Now’ seront soient déçus soient enchantés de se trouver face à cette orientation du groupe depuis trop longtemps oubliée.

Au delà des aspects mercantiles, cette série de 9 concerts dont les places se sont arrachées en 8 minutes méritait largement d’être immortalisée et la version audio (enregistré à Hammersmith) manque finalement d’images. Pour profiter pleinement de cette réunion historique tournez vous plutôt vers la version vidéo (captée à Wembley).


Plus d'information sur http://www.statusquo.co.uk/





LISTE DES PISTES:
01. Junior's Wailing
02. Backwater
03. Just Take Me
04. Is There A Better Way
05. In My Chair
06. Blue Eyed Lady
07. Little Lady
08. Most Of The Time
09. (april) Spring
10. Mer And Wednesdays
11. Railroad
12. Oh Baby
13. Forty-five Hundred Times
14. Rain
15. Big Fat Mama
16. Down Down
17. Roadhouse Blues
18. Don't Waste My Time
19. Bye Bye Johnny

FORMATION:
Alan Lancaster : Chant / Basse
Francis Rossi: Chant / Guitares
John Coghlan : Batterie
Rick Parfitt: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Alan Lancaster, bassiste fondateur de STATUS QUO
DERNIER ARTICLE
Alcatraz Festival 2018 - Courtrai- Jour 1 - 10 Aout 2018
Pour sa première journée le festival Alcatraz réunit une affiche variée allant du heavy métal au rock avec la venue de la légende Status Quo.
 
AUTRES CHRONIQUES
CALLING OF LORME: Pygmalion (2013)
METAL INDUSTRIEL - La Lorme corporation vous guide vers la libération sensorielle ; elle vous jette à la face un univers dystopique, mené par une musique hypnotique, froide, sombre et mécanique, à la manière de Rammstein ou de Fear Factory.
ARTEMIA: We Still Exist (2013)
ROCK PROGRESSIF - Artemia, qui n'est pas (encore ?) un vrai groupe, propose avec "We Will Exist" un album qui peut être techniquement étiqueté 'rock progressif', mais qui n'en a pas la forme.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STATUS QUO
STATUS-QUO_Backbone
Backbone (2019)
4/5
-/5
EAR MUSIC / ROCK
STATUS-QUO_Bula-Quo
Bula Quo! (2013)
4/5
4/5
EAR MUSIC / ROCK
STATUS-QUO_1-9-8-2
1+9+8+2 (1982)
3/5
-/5
VERTIGO / ROCK
STATUS-QUO_Never-Too-Late
Never Too Late (1981)
3/5
3/5
VERTIGO / HARD ROCK
STATUS-QUO_Just-Supposin-
Just Supposin' (1980)
4/5
3.5/5
VERTIGO / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021