ARTISTE:

IAN ANDERSON

(ROYAUME UNI)
TITRE:

HOMO ERRATICUS

(2014)
LABEL:

KSCOPE

GENRE:

ROCK

TAGS:
Celtique, Concept-album, FM, Folk
"Ian Anderson revient nous proposer sous son propre nom un album que rien ne distingue d'un bon vieux Jethro Tull. Amateurs de rock folklorique enrubanné de trilles de flûte, "Homo Erraticus" ne pourra que vous plaire."
CORTO1809 (19.06.2015)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Serait-ce faire insulte à notre lectorat que de lui rappeler qui est Ian Anderson ? Précision peut-être inutile pour les plus anciens mais pas forcément superflue pour les plus jeunes. Ian Anderson, à ne pas confondre avec son homonyme Jon, chanteur de Yes, fut longtemps le leader du groupe anglais Jethro Tull, très actif de 1968 à 1991 puis sombrant dans une lente léthargie au cours des années 1990-2000, leur dernier album, mélange d'airs traditionnels, de reprises tirées de leur propre répertoire et de quelques titres originaux datant de 2003.

En 2012, Ian Anderson semble vouloir réactiver la machine en produisant sous son patronyme et non sous celui de Jethro Tull (avec l'âge, on devient plus mégalo, c'est bien connu) "Thick As A Brick 2", suite de son premier album de rock progressif paru en 1972, "Thick As A Brick". Enfonçant le clou, "Homo Erraticus" file la métaphore en faisant du personnage fictif de "TAAB 1 et 2", Gérald Bostock, le parolier imaginaire de ce nouvel album, lui-même dépositaire d'un manuscrit rédigé par un vieux soldat du nom D'Ernest T. Parritt. Ce manuscrit décrit certaines périodes historiques passées, présentes ou à venir servant de prétextes à autant de chansons.

A l'instar des deux autres albums auxquels Gérald Bostock se trouve mêlé, "Homo Erraticus" perpétue donc la tradition du concept album, du moins pour ce qui est de la trame narrative. Car si "Thick As A Brick" 1er du nom soutenait le concept grâce à un rock progressif où les thèmes se fondaient les uns dans les autres, laissant place à de larges plages instrumentales, "Homo Erraticus" est avant tout un album de chansons rock & folk ayant, en dehors du prétexte historique, peu de rapports entre elles. Certes 'In For A Pound' est une variation de 'Heavy Metals' et le pont musical de 'The Browning Of The Green' reprend le thème de 'Doggerland'. Mais en dehors de ces clins d'œil à la tradition progressive, et malgré son découpage en trois parties baptisées 'Chronicles', 'Prophecies' et 'Revelations', "Homo Erraticus reste une simple succession de chansons.

Les habitués des mélodies tulliennes ne seront pas dépaysés par ces titres pour la plupart orchestrés autour d'un rock mesuré mâtiné de folk celtique où la ronde des couplets et refrains ne s'interrompt que pour laisser la flûte de Ian Anderson s'exprimer par des ponts aussi convenus et prévisibles qu'espérés et délicats. Et quand Ian Anderson ne souffle pas dans sa flûte, il chante. Sa voix caractéristique et nasillarde a perdu avec l'âge de son énergie communicative et de sa superbe. Néanmoins, si le bonhomme est moins charismatique que par le passé, il a toujours ce talent de conteur qui fait qu'on reste scotché à l'histoire qu'il narre. Et si la musique souffre de la comparaison avec "Thick As A Brick" et autres "Aqualung", l'album se situe cependant dans la bonne moyenne du Tull avec des titres aussi enjôleurs que 'Doggerland', 'The Turnpike Inn', 'The Engineer', 'The Pax Britannica' ou l'excellent 'After These Wars' dont la ballade celtique rappelle dans le même esprit 'The Party' de Fish. Autre belle surprise, 'Tripudium Ad Bellum' est un instrumental étonnamment canterburien que Caravan n'aurait pas renié à ses débuts.

Il faut le reconnaître, rien ne distingue un album de Ian Anderson d'un album de Jethro Tull. Et si malgré les apparences "Homo Erraticus" n'a rien d'un album de rock progressif, si Ian Anderson a (un peu) vieilli au point de sembler s'économiser, ce disque se révèle cependant un agréable compagnon.


Plus d'information sur http://jethrotull.com/



GROUPES PROCHES:
JETHRO TULL, FISH, RESISTOR


LISTE DES PISTES:
01. Doggerland (4:20)
02. Heavy Metals (1:29)
03. Enter The Uninvited (4:12)
04. Puer Ferox Adventus (7:11)
05. Meliora Sequamur (3:32)
06. The Turnpike Inn (3:08)
07. The Engineer (3:12)
08. The Pax Britannica (3:05)
09. Tripudium Ad Bellum (2:48)
10. After These Wars (4:28)
11. New Blood, Old Veins (2:31)
12. In For A Pound (0:36)
13. The Browning Of The Green (4:05)
14. Per Errationes Ad Astra (1:33)
15. Cold Dead Reckoning (5:28)

FORMATION:
David Goodier: Basse / Glockenspiel
Florian Opahle: Guitares
Ian Anderson: Chant / Flûte, Guitare Acoustique
John O'hara: Claviers
Ryan O'donnell: Choeurs
Scott Hammond: Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
29/04/2014
  0 0  
3/5
En parfait accord avec cette chronique.
Le vieux flutiste nous la joue Jethro carrément Tull des débuts pour le parfait bonheur des amateurs de ce combo inénarrable qui a tant apporté au Hard Rock Folk.
De la synesthésie en boite.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (3 avis)
STAFF:
3.4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
JETHRO TULL à l'Olympia en mai
DERNIER ARTICLE
IAN ANDERSON JETHRO TULL - L'OLYMPIA - 11 MAI 2015
La "LEGENDE" était de passage à Paris en cette soirée du 11 Mai
DERNIERE INTERVIEW
IAN ANDERSON (11 MAI 2015)
Music Waves est allé à la rencontre de Ian Anderson avant son concert à l'Olympia pour parler de son dernier album solo "Homo Erraticus" et livrer un scoop à la fin de ce passionnant entretien !
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
RECKLESS LOVE: Animal Attraction (2011)
HARD ROCK MELODIQUE - Quelque part entre les mélodies de Def Leppard, la technique de Van Halen et l'ambiance festive de Poison, Reckless Love s'impose comme la parfaite synthèse entre ses influences et un son complètement actuel, le tout dans un esprit enthousiaste.
ICU: Icu (1997)
ROCK PROGRESSIF - Pour son troisième, et dernier opus à ce jour, ICU a réussi à digérer la qualité de "Now And Here" pour nous proposer un disque qui, même s'il ne joue pas sur un concept, est toutefois d'un niveau équivalent. Un témoignage final de très belle facture.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021