GROUPE/AUTEUR:

SKEEM

(FRANCE)

TITRE:
JUST SUGGESTING (2013)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Le retour d'un des rares groupe français de néo-progressif pour un album réussi dans la plus pure tradition du genre."
ALADDIN_SANE - 24.03.2014 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
En 2001, Skeem, groupe d’origine toulousaine, sortait son premier album qui suivait la vague néo-progressive des années 80/90 (IQ, Marillion, Jadis…) et puis… Plus rien. Ce n’est que 12 ans plus tard que la formation nous donne une suite, et quelle suite ! Rien de moins qu’un double album dans la plus pure tradition du genre progressif qui n’est pas avare de ce genre de format.

Le chant, dans un anglais assez remarquable pour être signalé, est toujours assuré par le leader Serge Barbaro. Il est parfois plaintif, parfois emphatique mais tout de même suffisamment juste pour bien transmettre les émotions soulignées par la musique du groupe. Dés l’introduction, le ton est donné : les guitares sont puissantes (et parfois cristallines), la section rythmique bien en place et des nappes de claviers luxuriantes enrobent le tout. Si cela ne vous fait pas penser à Arrakeen ou Jadis, c’est que probablement vous n’avez jamais écouté ces groupes.

Les morceaux sont assez longs (7-8 minutes en moyenne) et l’album relativement homogène, notamment sur le plan musical (avec des thèmes récurrents), tout en alternant morceaux rapides et mid-tempo renforçant l’aspect progressif de l’ensemble. On remarquera quelques morceaux qui se détachent particulièrement comme « All we are » ou encore « The end complete » pour leur qualité mélodique mais il n’y a aucun faux pas qui ferait retomber l’enthousiasme à condition, bien sûr, que l’on adhère au genre musical qui délaisse le plus souvent l’aspect complexe du progressif pour se focaliser sur le côté mélodique des compositions. En définitive, le seul reproche que l’on pourrait faire à cet album, c’est la trop grande place laissée au chant au détriment de parties instrumentales que l’on voudrait parfois plus développées.

Avec ‘… Just suggesting’, Skeem montre tout le savoir-faire des français dans un genre que l’on pense trop souvent réservé aux groupes anglo-saxons. Pour les amateurs de néo-progressif qui ne cherchent pas l’originalité à tous prix, vous pouvez foncer les yeux fermés (et les oreilles ouvertes), vous ne serez pas déçu.

Plus d'information sur http://www.skeemproject.com



GROUPES PROCHES:
CLEPSYDRA, EYE 2 EYE, IQ, JADIS

LISTE DES PISTES:
01. The Grand Scheme (2:15)
02. All We Are (7:28)
03. Gone Away Muse (8:58)
04. Half a Life (5:51)
05. Last Days (8:35)
06. Drowned Dreams (7:39)
07. The Journey Within (5:54)
08. The Perfect Truth (7:41)
09. The Hidden Path (9:31)
10. Book of Shadows (3:50)
11. Colors (8:22)
12. The End Complete (9:32)
13. Naked Lies (6:42)
14. The Power of Angels (7:52)
15. The Grand Scheme Resumption (1:50)


FORMATION:
Berny Barbaro: Claviers
Joe Massot: Batterie
Jonathan Lattore: Basse
Serge Barbaro: Chant / Guitares / Claviers


TAGS:
90's, Neo
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SKEEM
NOTES
3.5/5 (4 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
HOUSE OF LORDS: Precious Metal (2014)
HARD ROCK MELODIQUE Encore un album marquant pour ce groupe de survivants ! Apôtres du Hard Rock Mélodique racé, les californiens vont vous laisser une fois de plus sur votre auguste postérieur.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PARHELION: Farthest North (2013)
AUTRES Oeuvre réalisée à quatre mains, Farthest North capture la froide et mystérieuse beauté des contrées polaires, Dark Ambient aussi sombre et qu'envoûtante
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SKEEM
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020