.
.
GROUPE/AUTEUR:

SHAPE OF DESPAIR

(FINLANDE)

TITRE:
ANGELS OF DISTRESS (2001)
LABEL:
SPINEFARM RECORDS
GENRE:
DOOM

"Ce deuxième album de Shape Of Despair compte parmi les disques majeurs du Doom funéraire (mais pas seulement) dont il a contribué à fixer le cadre, lugubre et lancinant."
CHILDERIC THOR - 09.04.2014 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Si aujourd'hui il a tout de même beaucoup perdu de sa superbe, l'électro-encéphalogramme qui ne s'anime que timidement au moment de rares et maigres sorties (une compilation, un EP, un split en presque dix ans !), Shape Of Despair était pourtant auréolé à ses débuts à l'aune des années 2000 d'une épaisse aura de mystère, projet alors quasi anonyme dont les membres se cachaient derrière de simples initiales. D'une certaine manière, c'est en dévoilant l'identité de son line-up, qui réunit en réalité des musiciens issus de formations telles que Rapture ou même Finntroll, que l'entité a perdu une bonne part de ce charme lugubre, devenant ainsi un groupe comme un autre.

Venu des froides contrées finlandaises, Shape Of Despair poursuit le travail entamé et laissé  en jachère par ses compatriotes Thergothon et Unholy et que l'on commence à ce moment là à nommer funeral doom. D'une lenteur et d'une opacité extrêmes, son premier album, "Shades Of..." en poussant à son paroxysme cet art de la langueur mortuaire, semble être le fruit d'une créature tapie dans un blizzard nocturne. Glacial, cet essai est très vite considéré comme une pierre angulaire de cette nouvelle chapelle, sinistre et suicidaire. Aller plus loin, s'enfoncer plus profondément encore dans les abîmes paraît alors impossible. Son successeur n'en était pas moins attendu comme une promesse funeste.

Si certains regretteront le départ de son chanteur historique, Tony Mäensivu, dont la voix caverneuse ne fut pas étrangère à la noirceur frissonnante qui engluait le premier opus, son remplaçant, qui n'est autre que Pasi Koskinen (Ajattara, Amorphis), entraine pourtant "Angels Of Distress" au fond d'une nuit sans fin. Moins lugubre que sa devancière, l'offrande atteint néanmoins des sommets de beauté, une beauté tragique engluée dans un froid polaire. Son écoute évoque les carreaux d'une fenêtre contre lesquels le noir frimas s'amasse, silhouette oppressante chargée d'une sourde mélancolie.

Plus tristes que suicidaires, ces plaintes égrènent un profond chagrin, celui que l'on ressent lors de la perte d'un être cher, elles invitent à une forme de recueillement, à l'abandon face à une vie morne, au but dérisoire, sentiments qui trouvent leur illustration la plus aboutie avec '... To Live For My Death...', lente marche funéraire qui creuse le puits sans fin d'une tristesse solitaire. Du haut de ses 17 minutes, rarement il nous aura été donné de ressentir une telle douleur que soulignent une voix féminine vaporeuse et des lignes de violon mortuaires figées dans une nuit hivernale.

Encadré par deux sentinelles plus courtes, instrumentales ('Night's Dew') ou presque (le bien nommé 'Fallen'), "Angels Of Distress" épouse la forme de trois longs sanctuaires dont les contours flous s'effacent dans un brouillard glacial que peuplent des mélopées spectrales, appel des limbes qui envoûte et engourdit. Moins abyssal et terrifiant que son aîné, ce deuxième opus le complète d'une façon admirable, polissant cette sépulture prisonnière d'une gangue de givre, chef- d'oeuvre du funeral doom dont elle a fixé le style, plus proche parfois de l'ambient que du pur doom. 

Shade Of Despair ne fera jamais mieux par la suite mais "Ilusion's Play'en achevant cette évolution, le verra ainsi quitter le port figé dans les glaces pour une étendue plus atmosphérique bien que toujours aussi belle.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/shapeofdespairofficial



GROUPES PROCHES:
ABLAZE IN HATRED, PANTHEIST, SWALLOW THE SUN, TYRANNY, COLOSSEUM

LISTE DES PISTES:
01. Fallen - 6:10
02. Angels Of Distress - 9:44
03. Quiet These Paintings Are - 14:41
04. To Live For My Death... - 17:22
05. Night's Dew - 6:59


FORMATION:
Jarno Salomaa: Guitares / Claviers
Natalie Koskinen: Chant
Pasi Koskinen: Chant
Samu Ruotsalainen : Batterie
Tomi Ullgrén: Guitares / Basse


TAGS:
Mélancolique, Sombre, Chant féminin, Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SHAPE OF DESPAIR
DERNIERE ACTUALITE
SHAPE OF DESPAIR: Sortie de la démo "Alone In The Mist"
Toutes les actualités sur SHAPE OF DESPAIR
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SECRET ILLUSION: Change Of Time (2014)
METAL MELODIQUE Un album honnête pour Secret Illusion dont le power metal mélodique reste assez convenu.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ORDER OF ISAZ: Seven Years Of Famine (2014)
ROCK Premier album pour Order of Isaz qui pratique un gothic metal de qualité fortement ancré dans les années 90.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SHAPE OF DESPAIR
SHAPE-OF-DESPAIR_Alone-in-the-Mist
Alone In The Mist (2016)
3/5
-/5
SEASON OF MIST / DOOM
SHAPE-OF-DESPAIR_Monotony-Fields
Monotony Fields (2015)
4/5
-/5
SEASON OF MIST / DOOM
SHAPE-OF-DESPAIR_illusion-s-play
Illusion's Play (2004)
4/5
3/5
SPIKEFARM / DOOM
SHAPE-OF-DESPAIR_SHADES-OF
Shades Of (2000)
4/5
4/5
SPIKEFARM / DOOM
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020