ARTISTE:

PERFECT BEINGS

(ETATS UNIS)
TITRE:

PERFECT BEINGS

(2014)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Technique
"Perfect Beings nous livre un premier album original avec beaucoup d'éléments musicaux variés. Un luxuriant et magnifique opus qui nous transporte dans un monde post-apocalyptique Orwellien."
PHENOMENA (15.04.2014)  
5/5
(3) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Perfect Beings est le nouveau projet de Johannes Luley, ancien guitariste de Moth Vellum. Au cours de 2012 et 2013, accompagné du chanteur Ryan Hurtgen, Luley et son instrument aux sonorités très teintées Yes ont composé et orchestré le projet avec l'aide du batteur Dicki Fliszar, du claviériste Jesse Nason, et du bassiste Chris Tristram. Les cinq musiciens ont commencé à répéter les chansons et à enregistrer un album live de la même façon que les groupes de Rock Progressif de l'âge d'or. En Avril 2013, avec l'aide de l'ingénieur David Julian, le groupe a enregistré 'Perfect Beings' en l'espace de 3 semaines à l’atelier Sonic Temple de Los Angeles. Avec un tel titre de groupe et d'album, inutile de dire que la troupe était attendue au tournant !

Selon les crédits, cet album est  inspiré par 'TJ & TOSC', un roman de Suhail Rafidi et se place dans le contexte d'un monde virtuel post-apocalyptique Orwellien. A titre d’exemple, afin de vous plonger dans l’histoire, je cite : « Certaines personnes disent que la fin du monde est proche, considérons pour un moment, que le monde est déjà fini. Et qu'aujourd'hui, ce qui reste est un monde nouveau, inconnu, émergeant des détritus de la veille".

Perfect Beings
nous livre un premier album original avec beaucoup d'éléments musicaux variés, un luxuriant et magnifique opus assez proche des Beatles. Leur musique respire la fraîcheur, la légèreté et s'inspire de groupes tels que Supertramp, Genesis, King Crimson, Big Big Train, tout en y ajoutant des textes très lucides sur notre société. Ce n'est pas souvent que l'on est confronté à un tel amalgame d'éléments familiers qui, ensemble, dépassent toute tentative de classification. Musicalement, c’est très technique et maitrisé, mais absolument jamais dans la démonstration.

Tout commence avec "The Canyon Hill", un titre très Beatlesque / ELOesque glissant vers "hélicoptère", sans doute le single de l'album. Les harmonies vocales sont de la partie sur "Bees and Wasps" alors que "Walkabout", long de 9 minutes, propose un passage de batterie astronomique et du space rock bien ficelé. Le combo continue de surprendre avec sa rythmique sur "Removal of the identity Chip" déboulant sur un instrumental avec guitare et claviers qui force le respect. "Programme Kid" repart comme un digne successeur des Beatles et "Primary Colors" propose un rythme intéressant entre les tambours, le piano et la voix. Enfin le dernier morceau long de 8 min, "One Of Your Kind", débute sur jeu soft-jazzy pour se terminer dans une atmosphère espagnole, en passant par une transition brutale. 

Perfect Beings a ajouté du sang, de la sueur et des larmes dans son voyage musical. Posez vos oreilles sur cette musique et retenez bien le nom de ces musiciens inspirés qui la délivre. Un album tout simplement parfait !


Plus d'information sur http://www.perfectbeingsband.com





LISTE DES PISTES:
01. The Canyon Hill - 02:29
02. Helicopter - 02:40
03. Bees and Wasps - 06:24
04. Walkabout -09:22
05. Removal of the Identity Chip - 05:43
06. Program Kid - 04:39
07. Remnants of Shields -03:50
08. Fictions - 04:57
09. Primary Colors - 03:30
10. One of your Kind - 08:18

FORMATION:
Chris Tristram: Basse
Dicki Fliszar: Batterie
Jesse Nason: Claviers
Johannes Luley: Guitares
Ryan Hurtgen: Chant
   
(3) AVIS DES LECTEURS    
LOLO_THE_BEST59
29/04/2014
795
  0 0  
2/5
Un album qui s'annonçait plein de promesses mais qui au final rate le coche, la faute à des compositions déstructurées qui, à l'exception près de Walkabout, ne captent pas l'attention. Je veux dire par là que les mélodies ne prennent jamais la direction qu'on s'attend à voir prendre. Très bien me direz-vous, c'est un peu le but du rock progressif de surprendre, sauf que là, la sauce ne prend tout simplement pas et on finit par se lasser. Enfin, c'est peut être une appréciation toute personnelle, mais elle m'enlève toute envie de réécouter les morceaux. C'est dommage car la voix de Ryan Hurtgen, douce et suave, s'avère particulièrement envoûtante.
TONYB
17/04/2014
  0 0  
3/5
Je n'ai pas dû écouter la même galette que mes collègues. Cet album me laisse complètement de marbre
ALADDIN_SANE
16/04/2014
  0 0  
5/5
Cet album est une belle surprise et un vrai coup de coeur en ce qui me concerne. En plus des références progressives tels que Yes ou Genesis, j'y entends également les influences pop d'XTC (The Canyon Hill) ou encore celles de l'indie-folk d'Eliott Smith (Program Kid). Un groupe prometteur est né.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (6 avis)
STAFF:
4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PERFECT BEINGS: Les pistes et premier extrait de "Vier"
 
AUTRES CHRONIQUES
BRIAN MAILLARD: Reincarnation (2014)
GUITAR HERO - Dans la double catégorie métal progressif instrumental/guitar hero "Reincarnation" est un album hautement recommandable.
GOJIRA: From Mars To Sirius (2005)
DEATH METAL - Un troisième album pour le groupe, un pas de géant pour le monde du Death !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PERFECT BEINGS
PERFECT-BEINGS_Vier
Vier (2018)
2/5
-/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
PERFECT-BEINGS_Ii
Ii (2015)
4/5
3.5/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021