ARTISTE:

ARCH ENEMY

(SUÈDE)
TITRE:

WAR ETERNAL

(2014)
LABEL:

CENTURY MEDIA RECORDS

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant féminin, Epique, Growl, Technique
"Arch Enemy change de chanteuse mais ne perd pas son âme. Au contraire il brille de mille feux avec ce War Eternal qui mêle puissance et mélodie avec une certaine réussite."
NOISE (03.06.2014)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

L'annonce de la sortie de ce neuvième album d'Arch Enemy n'était pas une surprise en soi. Le groupe est très régulier depuis ses débuts et avec "Khaos Legions" il avait repris en main sa carrière avec maitrise. On attendait ce "War Eternal" avec tranquillité. Pourtant, malgré l'annonce de changements, personne n'a vu venir la bombe qui a éclaté courant mars 2014 quand Angela Gossow a annoncé son départ et son remplacement immédiat par Alissa White Gluz chanteuse de The Agonist.

Discrètement Arch Enemy et son maitre d'œuvre Michael Amott ont préparé la mise en retrait d'Angela, qui reste manager du groupe, et l'arrivée d'Alissa pour ne pas trop déstabiliser les fans et rapidement proposer leur nouvel album. En faisant le choix d'Alissa, Arch Enemy n'a pas pris de risque tant la canadienne est proche vocalement de sa prédécesseur. Elle maitrise le chant extrême et semble pouvoir se couler dans le moule des suédois sans difficulté.

Musicalement la facette mélodique a été accentuée et le duo formé par Amott avec le nouveau venu Nick Cordle y est pour beaucoup. Rapidement, les premiers titres balayent les peurs et les incertitudes liées au départ de la charismatique chanteuse. Arch Enemy est vivant, va très bien et semble même relancé pour un certain temps. On découvre en effet avec "War Eternal" un très bon album, bien équilibré entre mélodie et death métal, d'une bonne fraicheur et surtout libéré des aspects robotiques qui avaient affaibli certains des albums précédents.

Alissa donne l'impression d'être dans le groupe depuis toujours et se mêle avec conviction aux harmonies de guitares de ses compères. Le travail sur les mélodies vocales et les refrains est toujours aussi bon et des chansons comme 'You Will Know My Name', 'No More Regrets' ou encore 'Avalanche' sont classiques du style du groupe et devraient ravir les fans par leur énergie et leur accroche. Outre ces morceaux, Arch Enemy envoie la poudre avec des brûlots comme 'Never Forgive Never Forget' et sa puissance redoutable ou 'As The Page Burn' d'une rare intensité. 

Angela Gossow peut se retirer la conscience tranquille, sa succession semble assurée. "War Eternal" permet à Arch Enemy d'aborder une nouvelle étape de sa carrière avec sérénité. Son death mélodique y est à son meilleur niveau et laisse augurer de belles choses pour le futur.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/archenemyofficial





LISTE DES PISTES:
01. Tempore Nihil Sanat (Prelude In F Minor)
02. Never Forgive, Never Forget
03. War Eternal
04. As The Pages Burn
05. No More Regrets
06. You Will Know My Name
07. Graveyard Of Dreams
08. Stolen Life
09. Time Is Black
10. On And On
11. Avalanche
12. Down To Nothing
13. Not Long For This World

FORMATION:
Alissa White-Gluz: Chant
Daniel Erlandsson: Batterie
Michael Amott: Guitares
Nick Cordle: Guitares
Sharlee D'Angelo: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.5/5 (2 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ARCH ENEMY: Nouvel album en juillet
DERNIER ARTICLE
Arch Enemy + To Charm The Fury - Lille - Aéronef - 05 Juin 2018
Juste avant la saison des festivals, Arch Enemy est de retour dans le Nord pour donner une nouvelle leçon de death mélodique et promouvoir l'excellent Will To Power.
DERNIERE INTERVIEW
ARCH ENEMY (30 JUIN 2017)
Entre excitation de vous livrer ce nouveau disque et sérénité quant à sa réussite, Michael et Alissa reviennent sur leur soif de pouvoir!
 
AUTRES CHRONIQUES
E-MUSIKGRUPPE LUX OHR: Spiralo (2014)
ROCK PROGRESSIF - Véritable voyage stellaire,"Spiralo" est un hommage réussi à la musique cosmique allemande des années 70, oeuvre planante d'une beauté hypnotique.
YES: Big Generator (1987)
ROCK PROGRESSIF - Quatre années après 90125, on prend les mêmes et on recommence... Mais en moins bien.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ARCH ENEMY
ARCH-ENEMY_Will-To-Power
Will To Power (2017)
5/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ARCH-ENEMY_Khaos-Legions
Khaos Legions (2011)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ARCH-ENEMY_Tyrants-Of-The-Rising-Suns
Tyrants Of The Rising Suns (2008)
3/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ARCH-ENEMY_Rise-Of-The-Tyrant
Rise Of The Tyrant (2007)
2/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ARCH-ENEMY_Doomsday-Machine
Doomsday Machine (2005)
2/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022