MW / Accueil / Chroniques / DRAGONFORCE: Maximum Overload
GROUPE/AUTEUR:

DRAGONFORCE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
MAXIMUM OVERLOAD
ANNEE PARUTION:
2014
LABEL:
VERYCORDS
GENRE:
METAL MELODIQUE
"Un album de Power Metal très véloce et de grande qualité, porté par des guitariste et un chanteur très en forme."
NESTOR - 04.09.2014 -
Non, Edguy n'a pas déjà sorti un nouvel album, 4 mois seulement après son "Space Police : Defenders of the Crown" ! Si ce nouvel opus de Dragonforce comprend d’indéniables points de ressemblance avec les récents disques de la bande de Tobias Sammet, il s'en démarque en présentant une musique un tantinet plus véloce que ces derniers. Pour le reste, les bases sont les mêmes : un Power Metal à tendance symphonique et surtout très rapide, sorte de croisement survitaminé entre Edguy et Primal Fear, doté d'une petite pointe de Vinnie Vincent Invasion.

Ayant pour obsession une recherche permanente de vitesse qui se traduit par des tempi endiablés, de furieuses descentes de manches (et de claviers) et une batterie au taquet, Dragonforce ne fait pas dans l'originalité. En outre les différents titres qui composent ce sixième album constituent un ensemble assez homogène et ne sont pas loin de tous se ressembler.

Pour autant, le résultat est loin de se montrer ennuyeux et inutile car la formation possède un atout de taille : sa capacité à créer et à mettre en forme des compositions qui tiennent la route. Au-delà de de la qualité des titres qui composent cet album, c’est bien son aptitude à proposer des arrangements modernes et une interprétation de haut niveau qui le sauvent. Si l’on peut passer rapidement sur la prestation du survolté Dave Mackintosh (qui a depuis quitté le groupe) semblant poursuivre en permanence l’objectif d’être le batteur le plus rapide du circuit au détriment de la finesse d’exécution, il n’y a pas grand-chose à redire sur le reste.

Alors certes, parfois le chant pousse un peu trop dans les aigus notamment sur 'Three Hammers' mais cela reste suffisamment rare pour ne pas entacher l’efficacité de cet album. Et on se doit surtout de noter l’excellent travail des guitares, qui ne manquent pas une occasion de se lancer dans d’effrénées cavalcades rythmiques ou bien dans des soli ultra rapides, sans oublier de faire preuve, de temps en temps d’un peu d’originalité comme cela est le cas avec les « sonorités » atypiques qui enrichissent 'Extraction Zone' ou bien sur le pont de 'Symphony Of The Night'. Ce dernier titre est l’occasion pour le groupe de nous montrer une autre facette de son répertoire avec un refrain plus guilleret et entrainant que d’habitude, ce qui donne à l’ensemble un petit côté variété légère rappellant un peu le Helloween de la fin des années 80. On peut également noter que le groupe s’adonne pour la première fois à l’exercice de la reprise, en s’appropriant avec une certaine réussite le 'Ring Of Fire' de Johnny Cash qui se voit métamorphosé.

Délesté de 4 des 5 titres bonus alourdissant l'ensemble ('Power & Glory', 'You Are Not Alone', 'Chemical Interference', 'Fight to Be Free') et de 'Tomorrow's Kings' auquel on préférera 'Galactic Astro Domination', un court instrumental, ce disque se révèle très efficace. Ce "Maximum Overload" se révèle donc un très bon cru pour DragonForce qui parvient à éviter l’écueil de la redondance et de la monotonie.

Plus d'information sur http://www.dragonforce.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
HELLOWEEN, STRATOVARIUS, GAMMA RAY, EDGUY, FREEDOM CALL, PATHFINDER

LISTE DES PISTES:
01. The Game - 05:06
02. Tomorrow’s Kings - 04:21
03. No More - 03:57
04. Three Hammers - 06:02
05. Symphony Of The Night - 05:30
06. The Sun Is Dead - 06:46
07. Defenders - 05:58
08. Extraction Zone - 05:16
09. City Of Gold - 04:53
10. Ring Of Fire (cover Johnny Cash) - 03:21
11. Power & Glory (bonus) - 05:15
12. You're Not Alone (bonus) - 04:47
13. Chemical Interference (bonus) - 05:23
14. Fight To Be Free (bonus) - 04:54
15. Galactic Astro Domination (bonus) - 01:35


FORMATION:
Dave Mackintosh: Batterie
Frédéric Leclercq: Basse
Herman Li: Guitares
Marc Hudson: Chant
Sam Totman: Guitares
Vadim Pruzhanov: Claviers


TAGS:
90's, Epique, Technique
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC DRAGONFORCE
DERNIERE ACTUALITE
DRAGONFORCE : Départ du bassiste Frédéric Leclercq
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DRAGONFORCE
 
DERNIER ARTICLE
Fred nous a accordé quelques minutes dans son agenda surchargé pour nous parler de la compo de "Reaching Into Infinity", la dernière démonstration de force de... Dragonforce !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant DRAGONFORCE
 
NOTES
 
3/5 (3 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DRAGONFORCE
 
DRAGONFORCE_Extreme-Power-Metal Extreme Power Metal (2019)
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
DRAGONFORCE_Reaching-Into-Infinity Reaching Into Infinity (2017)
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
DRAGONFORCE_Maximum-Overload Maximum Overload (2014)
VERYCORDS / METAL MELODIQUE
DRAGONFORCE_The-Power-Within The Power Within (2012)
WARNER / METAL MELODIQUE
DRAGONFORCE_Ultra-Beatdown Ultra Beatdown (2008)
ROADRUNNER RECORDS / METAL MELODIQUE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020