GROUPE/AUTEUR:

COLDPLAY

(ROYAUME UNI)

TITRE:
GHOST STORIES (2014)
LABEL:
WARNER
GENRE:
POP

"En laissant parler son âme, Chris Martin permet à Coldplay de retrouver la lumière, ce qui est assez paradoxal si l'on se réfère à l'ambiance embrumée à travers laquelle "Ghost Stories" nous fait voyager."
LOLOCELTIC - 02.06.2014 - (1) Avis des lecteurs - (3) commentaire(s)
4/5
Même si cela ne s'est pas répercuté sur les ventes du groupe, la qualité artistique de Coldplay était sur une pente savonneuse depuis "X&Y", la faute à une démarche commerciale évidente. "Viva La Vida" avait pu faire encore illusion malgré le pompage honteux du titre éponyme sur le 'If I Could Fly' de Joe Satriani, mais "Mylo Xyloto" avait confirmé le dérapage, en particulier le duo avec Rihanna sur 'Princess Of China'. Autant dire que le quatuor britannique semblait perdu pour la cause et définitivement vendu aux sirènes du mercantilisme. Pourtant, le destin frappe parfois et la douleur de la perte de l'être aimé est souvent la meilleure source d'inspiration pour de nombreux artistes. Si elle a fait beaucoup de bruit dans les médias, la séparation de Chris Martin et de Gwyneth Paltrow a laissé le leader de Coldplay dans un état dépressif et propice à l'écriture de ce nouvel opus intitulé "Ghost Stories" qui voit le groupe engager un retour aux sources rédempteur.

Délaissant la grandiloquence de ses deux prédécesseurs, le nouvel opus fait à nouveau preuve d'une authenticité hantée ici par le désarroi amoureux qui envahit la plupart des paroles et des ambiances. 'Always In My Head' nous introduit directement dans cette ambiance feutrée et aérienne dont le minimalisme instrumental se marie dans un bel équilibre avec une production hyper travaillée symbolisée par quelques chœurs diaphanes. Il est vrai que 'Midnight', titre dévoilé en avant-première, avait déjà préparé le terrain, à la fois surprenant et envoûtant avec sa voix trafiquée au vocoder émergeant d'une ambiance mystérieuse à la fragilité digne de Bon Ivers, alors que de nouveaux éléments apparaissent les uns après les autres par petites touches pour garder notre attention captive. Cette délicate mélancolie atteint son paroxysme sur 'Ocean'. Guidés par une guitare sèche et de légères touches électroniques, nous traversons de longues plages synthétiques en compagnie d'un Chris Martin dont la voix s'envole vers les aigus pour laisser s'écouler sa fragilité. Le tout vient se poser sur un final vaporeux qui n'est pas sans rappeler l'œuvre des Islandais de Sigur Ros.

L'époque de "Parachutes" n'est pas loin et elle se retrouve également sur un 'O' plein de sensibilité s'appuyant avec simplicité sur une mélodie de piano. Alliant douceur et sérénité avant un final aérien redémarrant après quelques secondes de silence, ce titre semble apporter la résilience au leader de Coldplay. Dommage que ce titre fasse suite à la seule faute de goût de l'album: 'A Sky Full Of Stars'. Produit par le DJ suédois, Avicii, ce titre dance/r'n'b déroute et dénature complètement l'ambiance vaporeuse installée depuis le début. Dommage car nous n'étions pas loin du grand album attendu depuis plusieurs années. Les Anglais avaient portant parfaitement réussi à ne pas sombrer dans la redite et la monotonie, glissant une basse sinueuse et une batterie hypnotisante sur 'Magic', recherchant de nouveaux sons en mêlant une musique entrainante à des paroles désespérées sur 'Ink', laissant la guitare étaler une plainte déchirante sur 'True Love', ou glissant quelques chœurs angéliques sur 'Another's Arms'.

En laissant parler son âme, Chris Martin permet à Coldplay de retrouver la lumière, ce qui est assez paradoxal si l'on se réfère à l'ambiance embrumée à travers laquelle "Ghost Stories" nous fait voyager. Mais c'est bien ce voyage qui donne toute sa valeur à cet album alors que les britanniques nous avaient laissés sur le bord de la route depuis deux opus. Si nous n'en sommes pas à souhaiter que d'autres malheurs viennent inspirer le frontman et leader du groupe, l'espoir de voir Coldplay maintenir ce cap n'en est pas moindre. Alliant avec réussite un retour aux sources et des recherches d'évolutions à la fois dans les sons et les structures, cette démarche fait preuve d'une authenticité que nous pensions perdue à jamais. Il ne reste plus qu'à éviter une rechute que l'avant-dernier titre peut laisser craindre.

NB: A noter que l'édition deluxe renferme 3 titres supplémentaires dont la qualité aurait méritée qu'ils étoffent la tracklist originale.

Plus d'information sur http://www.coldplay.com/index.php



GROUPES PROCHES:
RADIOHEAD, DANIEL POWTER, MINERALS, U2, KEANE, JEFF BUCKLEY, THE PINEAPPLE THIEF, MANDRAKE PROJECT, NORTH ATLANTIC OSCILLATION, THE ADDICTION DREAM

LISTE DES PISTES:
01. Always In My Head - 3:36
02. Magic - 4:45
03. Ink - 3:48
04. True Love - 4:06
05. Midnight - 4:54
06. Another's Arms - 3:54
07. Oceans - 5:21
08. A Sky Full Of Stars - 4:28
09. O - 5:23
10. All Your Friends - 3:31
11. Ghost Story - 4:17
12. O (part 2/reprise) - 1:37


FORMATION:
Chris Martin: Chant / Guitares / Claviers
Guy Berryman: Basse
Jonny Buckland: Guitares
Will Champion: Batterie


TAGS:
Accessible / FM, Mélancolique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 03/06/2014 -
0 0
2/5
Chronique habilement libellée, mais pétard qu'est ce que je me suis fait suer à l'écoute de cet opus ! C'est mou, c'est triste, c'est linéaire, bref rendez-nous le Coldplay commercial, au moins on pouvait remuer son postérieur ! Vaudrait mieux qu'il se trouve rapidement une autre gonzesse le Chris sinon on n'a pas fini d'en souffrir de sa séparation...
Haut de page
(3) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
VUNKCLE - 03/06/2014 12:47:32
0
Très intéressante chronique en effet même si je ne partage pas ton avis sur "Princess Of China", que je trouve le seul titre intéressant de Mylo Xyloto avec l'incursion Post-Rock qu'est "Us Against The World", pourtant les voir associer à Rhianna ne m'a guère enchanté...
Paradoxalement je ne partage pas non plus ton enthousiasme pour 'Magic' qui renoue avec l'esprit "Parachutes" certes mais le génie en moins. Ce titre est fade et n'inspire qu'indifférence...

Mais par contre tout à fait d'accord avec toi concernant le catastrophique 'A Sky Full Of Stars' que je ne savais pas associé a Avicii. Ceci explique pas mal de chose.

En tout cas tu me rassure car après la deception "Mylo Xyloto" et avec les deux premiers titres diffusés 'Magic' et 'A Sky Full Of Stars' j'avais très très peur....
LOLOCELTIC - 02/06/2014 20:10:59
0
Merci. C'est un honneur.
TONYB - 02/06/2014 19:31:56
0
Superbe chronique !
Haut de page
EN RELATION AVEC COLDPLAY
DERNIERE ACTUALITE
COLDPLAY: 1eres dates de la tournée annoncées
Toutes les actualités sur COLDPLAY
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MOTHER OF MILLIONS: Human (2014)
METAL PROGRESSIF Dans un esprit post-rock aux atours Tooliens, Mother Of Millions frappe un grand coup avec "Human", premier opus aux ambiances subtiles entre agressivité et douceur.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ASCENDANCY: Count Illuminatus Vs The Amazing Ascendancy (2014)
METAL MELODIQUE Asendancy signe avec son deuxième album un bel opus de metal progressif, à la fois aérien, mélodique et technique.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT COLDPLAY
COLDPLAY_A-Head-Full-Of-Dreams
A Head Full Of Dreams (2015)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
COLDPLAY_Mylo-Xyloto
Mylo Xyloto (2011)
2/5
-/5
CAPITOL / POP
COLDPLAY_Viva-La-Vida-Or-Death-And-His-Friend
Viva La Vida Or Death And His Friends (2008)
4/5
2/5
EMI / POP
COLDPLAY_X-Y
X&Y (2005)
4/5
3/5
EMI / POP
COLDPLAY_A-Rush-Of-Blood-To-The-Head
A Rush Of Blood To The Head (2002)
4/5
4/5
CAPITOL / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020