GROUPE/AUTEUR:

AVATAR

(SUÈDE)

TITRE:
HAIL THE APOCALYPSE (2014)
LABEL:
REPLICA
GENRE:
METAL INDUSTRIEL

"Cette œuvre est d’une qualité et d’un savoir-faire incontestable. Toutefois par son orientation pop, elle risque de ne pas convaincre les amateurs de la première heure..."
THIBAUTK - 19.05.2014 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Votre musique est... différente.

Il fût un temps où l'incarnation de chair et de musique baptisée Avatar se vautrait dans la fange gluante d'un death metal mélodique. J'avais, en ces temps reculés, assisté à leur prestation en première partie de Evergrey et en ai gardé un bon souvenir. Une nouvelle incarnation de ce monstre est apparue entre temps, dorénavant porté par des rythmes plus rock - plus lents donc. Ainsi, cette nouvelle engeance diabolique surprend en s'engageant vers une mutation et une transfiguration sonore. Après plusieurs écoutes comment décider si l'album est bon ou mauvais et élaborer un avis distancié ? C’est un peu comme sortir d’une salle obscure après la projection d’un film qui fait polémique et de se demander si l’on doit aimer ce que l’on vient de voir, si l’on doit suivre l’avis général ou se forger sa propre impression.

Le groupe porté par un son épais et un chant éraillé, dégage une impression schizophrène qui peut-être gênante. Les rythmes de batterie délivrent une impression contrastée, car ils sont parfois très carrés dans le style death metal (Hail The Apocalypse ou Bloody Angel) mais aussi très dansants à la limite de la caricature funk / disco (What I Don't Know). Par ce mélange, le groupe nous dévoile  son envie de s'unir à l'esprit de formations tels A.C.T qui s'appuient sur une vraie base pop en y ajoutant toutefois l'aspect surpuissant et enragé.

Bien entendu, la guitare lourde est très présente tout au long de cet opus, elle sait varier les plaisirs et proposer des introductions en son clair reposantes (Bloody Angel). Les rythmes efficaces sont très véloces ou vraiment techniques par moments (Murderer), les interventions solistes bien pensées s’expriment par des sweeping élégants et une poignée de dissonances de bon aloi. La voix navigue entre des interventions claires grandiloquentes, un grunt caverneux et des éructations criardes. Quant au reste de l’équipe il fait un travail professionnel, le seul bémol étant donc cette batterie si monolithique que l'on se demande si c’est bien un homme qui se trouve derrière.

Hail The Apocalypse est un album qui nous incite à saluer l’apocalypse musicale qu'il construit, la musique versatile qu’il joue, les carcans musicaux qu'il brise, tout au long de pistes qui transpirent le plaisir partagé des musiciens.
Toutefois cette nouvelle mouture est plus pop dans la construction des refrains accrocheurs. Ainsi, ce qui peut donc être troublant pour l’amateur de musique extrême, est de découvrir les gimmicks habituels réinventes et au final de perdre tout point de repère dans cette explosion sonore. Les amateurs de la première mouture de Avatar risquent fort d’être déçus par le chemin pris par leurs protégés, les autres découvriront un groupe qui se fait plaisir et qui a su se détourner des clichés pour construire une musique… différente.

Plus d'information sur http://avatarmetal.com/



GROUPES PROCHES:
IN FLAMES, A.C.T., AYREON, FEARLESS VAMPIRE KILLERS

LISTE DES PISTES:
01. Hail The Apocalypse
02. What I Don't Know
03. Death Of Sound
04. Vultures Fly
05. Bloody Angel
06. Murderer
07. Tsar Bomba
08. Puppet Show
09. Get In Line
10. Something In The Way
11. Tower


FORMATION:
Henrik Sandelin: Basse
Johannes Michael Gustaf Eckerström: Chant
John Alfredsson: Batterie
Jonas Jarlsby: Chant / Guitares
Tim Öhrström: Guitares


TAGS:
Expérimental, Funky, Technique, Chant grave, Chant grunt/growl, Chant hurlé
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
MR.BLUE - 26/05/2014 -
0 2
4/5
Et bien moi je suis de l'autre école. Si auparavant j'avais passé mon tour sur les albums d'Avatar, c'est que le genre musical développé entrait dans une catégorie qui n'était que très peu ma tasse de thé. Et si j'extrait ce jour le groupe de la masse Death Mélodique c'est parce que justement son pas de côté commence à m'intéresser sérieusement.
"Hail The Apocalyspe" est différent ! Différent de ce qui tourne habituellement sur ma platine et c'est pour ça que je l'aime. Même si cela peut paraître plus facile à certain, il y a une sacré audace dans cet album qui donne par moment dans le grand-guignolesque , l'exubérance sans pour autant sombrer dans le ridicule. C'est théâtral mais solide, léger mais moderne et énergique ! La technicité des cordes de 'Death Of Sound', le méchant groove de 'Vultures Fly' ou 'Tsar Bomba', le morbide plaidoyer d'un 'Murderer' écorché, le comique d'un 'Puppet Show' à la mélodie vite addictive (tout est dans les cris sur le refrain), l'album ne laisse pas de place à l'ennui.
Parfois sérieux ('Bloody Angel' qui pourrait évoquer les camps d'extermination) mais jamais hors-propos, Avatar parvient à nous interpeller, nous divertir également, sans jamais paraître décousu.

A conseiller aux curieux et amateurs d'une musique moderne, énergique et riche d'un univers original. Une vraie belle découverte !

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC AVATAR
DERNIERE ACTUALITE
AVATAR: regardez le film Legend of Avatar Country : A Metal Odyssey!
Toutes les actualités sur AVATAR
DERNIER ARTICLE
Alcatraz Festival 2019 - Courtrai- Jour 2 - 10 Aout 2019
L'affiche de ce deuxième jour est aussi riche que celle du premier et la météo capricieuse ne va pas gêner son parfait déroulement avec en point d'orgue Avatar en représentation. Tous les articles sur AVATAR
DERNIERE INTERVIEW
Entretien avec Jonas Jarlsby, guitariste du groupe suédois Avatar, pour une interview en immersion dans le royaume d'Avatar !

NOTES
- /5 (0 avis) 3.8/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ROSA LUXEMBURG: Seuls & Ensemble (2014)
ROCK PROGRESSIF Un deuxième album très attachant, qui multiplie les détails d'arrangements pour mieux s'ancrer dans un progressif de qualité.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
KING CRIMSON: Starless And Bible Black (1974)
ROCK PROGRESSIF Avec "Starless And Bible Black", King Crimson démontre une nouvelle fois ses incroyables qualités d'improvisation, la dextérité de ses interprètes et sa maîtrise des nuances. Un album complexe mais impressionnant.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AVATAR
AVATAR_Avatar-Country
Avatar Country (2018)
5/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / METAL INDUSTRIEL
AVATAR_Feathers--Flesh
Feathers & Flesh (2016)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL INDUSTRIEL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020