GROUPE/AUTEUR:

PINNICK GALES PRIDGEN

(ETATS UNIS)

TITRE:
PGP2 (2014)
LABEL:
MAGNA CARTA
GENRE:
HARD ROCK / METAL FUSION

""PGP2" aurait dû confirmer le premier effort très marquant de l'année dernière. Ce n'est qu'un album de plus pour Doug Pinnick, comme ça, en passant!"
NUNO777 - 20.06.2014 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Si King’s X est en sommeil depuis de si longues années, son leader charismatique lui ne chôme pas ! Doug Pinnick multiplie les activités avec un récent album solo "Naked" en 2013, un KXM encore plus récent, avec le batteur de Korn Ray Luzier et le fameux George Lynch à la guitare, sorti trois mois avant ce "PGP2" et un Grinder Blues, encore sous forme trio, prévu pour l’été ! Mais c’est vraiment l’association avec Gales et Pridgen que nous attendions au tournant, un an seulement après la réussite du premier album. Aux attentes directement liées au groupe PGP (cf. la chronique du premier album) se greffent donc les interrogations sur la capacité du bassiste à mener de front autant de projets.

Pour résumer la situation le "Pinnick Gales Pridgen" nous avait vraiment emballé, au point d’entrer dans le classement 2013 des incontournables de votre serviteur, et les quelques longueurs très jam-session nous faisaient espérer que le groupe se recentre sur l’essentiel. A l’écoute de ce "PGP2" il semblerait que les trois musiciens soient allés encore plus franchement dans la spontanéité et l’esprit d’improvisation irrigue presque chaque chanson au détriment de la mélodie, contrairement à "PGP" qui du coup, apparait comme beaucoup plus richement doté.

"PGP2" développe de bons titres heavy bien gras et à la limite du grunge oxygénés par une touche de blues rafraichissante (‘Have You Cried ?’ et ‘Down To The Bone’). Mais les larges plages laissées à la discrétion de la guitare de Gales, en intro (comme dans ‘Build It Back Up’), au milieu (‘I Ain’t Got No Money’) ou en conclusion des titres (‘Psychofunkadelic Blues’), alourdissent (au mieux) ou étouffent (au pire) les efforts mélodiques. Un point sur lequel les américains n’ont pas dévié c’est le partage du chant entre le duo Pinnick Gales. L’excellence vocale dans le mariage choral (refrain de ‘Every Step On The Way’ et ‘Have You Cried ?’) et les harmonies apportent de la rondeur à la rusticité des structures.

Cette surenchère de rock primitif dans lequel PGP s’est fortement investi rend l’appréhension de ce deuxième album délicate. Difficile de dire quelle est la véritable philosophie du groupe car entre les deux albums de Pinnick Gales Pridgen le manque de finition qui se voit colmaté par toute cette matière brute et improvisée semble directement proportionnel à la charge de l’agenda des musiciens (Dug en premier lieu). Reste un album de facture correcte qui comblera les sensibilités aux mélodies typées King’s X ou les nostalgies à une esthétique rock radicale.

Plus d'information sur http://magnacarta.net/pinnickgalespridgen/index.html



GROUPES PROCHES:
SOUNDGARDEN, AUDIOSLAVE, STEVIE SALAS, KING'S X

LISTE DES PISTES:
01. Every Step Of The Way (4:32)
02. Its Not My Time To Die (5:48)
03. Psychofunkadelic Blues (4:20)
04. Watchman (8:23)
05. Have You Cried? (5:54)
06. Like You Used To Do (5:50)
07. Build It Back Up (5:25)
08. The Past Is The Past (4:48)
09. Ladonna (0:52)
10. Where's My Money? (5:22)
11. Down To The Bone (5:36)
12. Jambiance (5:01)


FORMATION:
Doug Pinnick: Chant / Basse
Eric Gales: Chant / Guitares
Thomas Pridgen: Batterie


TAGS:
Bluesy, Groovy, Jam, Psychédélique, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PINNICK GALES PRIDGEN
DERNIERE ACTUALITE
PINNICK GALES PRIDGEN: Pgp2
Toutes les actualités sur PINNICK GALES PRIDGEN
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
IONA: Edge Of The World (2013)
ROCK Iona est un groupe rare, et cet album live vient le confirmer une fois de plus.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DESTITUTION: Beware The Fury Of The Patient Man (2014)
THRASH Avec Beware The Fury Of The Patient Man, Destitution lance sa carrière de belle manière en mixant bien thrash old school et influences heavy métal.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PINNICK GALES PRIDGEN
PINNICK-GALES-PRIDGEN_Pinnick-Gales-Pridgen
Pinnick-Gales-Pridgen (2013)
4/5
4/5
MAGNA CARTA / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020