GROUPE/AUTEUR:

GONG

(ROYAUME UNI)

TITRE:
I SEE YOU (2014)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""I See You" est un vrai paradis pour tous les auditeurs lassés des musiques pré-formatées et qu'un peu de fantaisie n'effraie pas. Ici l'aventure est au détour de la moindre mesure."
CORTO1809 - 12.11.2014 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Existe-t-il encore quelqu'un sur la planète progressive qui n'ait pas entendu parler de Gong ? Ce groupe mythique a traversé les décennies en conservant sa fraicheur et un style bien personnel dont la quintessence se retrouve déjà en 1974 sur l'excellentissime "You".

Leader incontesté du groupe, l'australien Daevid Allen fait preuve à 75 ans d'un dynamisme et d'une créativité dont nombre de jeunes formations contemporaines feraient bien de s'inspirer. Certes, il le fait avec sa patte aisément reconnaissable et ne se réinvente pas lui-même, mais la source de son inspiration fantaisiste est loin d'être tarie. On retrouve avec délice ce chant si caractéristique à la limite du parlé, fait de petites phrases hachées énoncées le plus souvent d'un air enjoué et tendrement ironique qui fait monter le sourire aux lèvres, ces airs jazz-rock-psyché-atmo-expérimentaux où les musiciens nous font le plaisir de montrer l'étendue de leur talent sans démonstration inopportune.

Les mélodies sinueuses qui ne perdent pourtant jamais l'auditeur sont un vrai paradis pour tous ceux qui sont fatigués des mélodies préformatées, des groupes de progressif qui ne progressent plus et ne font plus progresser la musique. Ici l'aventure est au détour de la moindre mesure, on passe sans avertissement du rire aux larmes, de la délicatesse trompeuse d'une flûte au délire schizophrénique d'un sax ou d'une guitare. Que ce soit dans un style "sérieux", canterburien ('When God Shakes Hands With The Devil'), crimsonien ('Occupy' qui ressemble à la fusion improbable de King Crimson, VDGG et Yes), psychédélique zen ('Zion My T-Shirt') ou fantaisiste façon Gong, jazz rock décalé ('I See You'), chanson de feu de camp ('Syllabub') ou comptine pour enfants ('Pixielation'), le groupe nous embarque dans son délire musical pour notre plus grand bonheur.

Seule ombre légère au tableau, en voulant être trop généreux Gong brise un peu l'ambiance magique avec ses deux longs derniers titres. 'Thank You' s'avère plus répétitif qu'imaginatif et 'Shakti Yoni & Dingo Virgin', succession de gémissements et soupirs langoureux poussés par une voix féminine sur des sons étirés, un peu évanescent.

"I See You" aurait tout aussi bien pu prendre fin sur 'A Brew Of Special Tea', ce qui aurait ainsi préservé l'extraordinaire alchimie dégagée par l'album. Néanmoins, les deux derniers titres ne sont pas mauvais, juste un cran en-dessous du reste. Et puis, rien ne vous empêche de les zapper et de vous reprendre une part de bonheur en réécoutant l'album !

Plus d'information sur http://www.planetgong.co.uk



GROUPES PROCHES:
BESSELLERE, PIERRE MOERLEN'S GONG, ARTI & MESTIERI, STEVE HILLAGE, ROBERT WYATT, DRAHK VON TRIP, STEVE HILLAGE BAND, EAST WIND POT, KHAN, AMON DÜÜL II

LISTE DES PISTES:
01. I See You - 3:33
02. Occupy - 2:54
03. When God Shakes Hands With The Devil - 5:40
04. The Eternal Wheel Spins - 7:04
05. Syllabub - 4:32
06. This Revolution - 3:50
07. You See Me - 2:40
08. Zion My T-shirt - 6:18
09. Pixielation - 4:42
10. A Brew Of Special Tea - 1:22
11. Thank You - 10:35
12. Shakti Yoni & Dingo Virgin - 9:30


FORMATION:
Daevid Allen: Chant / Guitares
Dave Sturt: Basse
Fabio Golfetti: Guitares
Ian East: Saxophone, Flûte
Kavus Torabi : Guitares
Orlando Allen: Batterie / Chant (4)
Gilli Smyth: Invité / Murmures Spatiaux
Mark Robson: Invité / Claviers (11)


TAGS:
Avant-gardiste, Dépaysant, Expérimental, Happy / Délirant, Jazzy, Psychédélique, Technique
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
TONYB - 27/11/2014 -
0 0
3/5
Musique intelligente et inspirée, qui parle plus aux neurones qu'au centre des émotions, malheureusement gâchée en partie par un chant consternant. Dommage.
ADRIANSTORK - 24/11/2014 -
0 0
4/5
2014, Gong sonne toujours! Daevid Allen et sa fine équipe on tissé une véritable tapisserie des oeuvres discographiques antérieures, et le croirez-vous, l'étoffe ne vient pas à manquer. Du Gong pur jus, avec du space rock (The Eternal Wheel Spins) qui émerveillera les fans de Hawkwind, une protest song, où Daevid Allen se fait prophétique et sentencieux à la manière d'un Mick Farren (This revolution), atmosphérico-dépressif (Shakti Yoni et Dingo Virgin, le titre fait penser à certains titres voire albums de Frank Zappa), du folk joyeux (Pixielation qui peut parler aux fans de progressif comme du Gentle Giant monté sur piles), du hard rock (Occupy, à toutes décibels), des incartades délirantes (Syllabub et sa basse!), et parfois Gong n'a jamais autant sonné Rock In Opposition (Pixielation encore). Si l'apport du jazz est moins prégnant par le passé, Gong nous prouve à nouveau qu'il est capable, tel le comte de Saint-Germain, de traverser les époques sans prendre une ride.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GONG
DERNIERE ACTUALITE
GONG: The Universe Also Collapses
Toutes les actualités sur GONG
NOTES
4/5 (1 avis) 3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
RATED X: Rated X (2014)
HARD ROCK Une réunion de talents aux manettes d'un opus de Hard Rock classique des 70's/80's d'une redoutable efficacité.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PAIN OF SALVATION: Falling Home (2014)
METAL PROGRESSIF Second effort acoustique d'un groupe qui revient de loin. La bande de Daniel Gildenlow est très en verve dans cet exercice où il y a finalement peu de surprises mais dont l'interprétation vaut le détour.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GONG
GONG_The-Universe-Also-Collapses
The Universe Also Collapses (2019)
3/5
3.3/5
KSCOPE / ROCK PROGRESSIF
GONG_Shapeshifter
Shapeshifter (1992)
4/5
-/5
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
GONG_You
You (1974)
5/5
5/5
VIRGIN / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020