GROUPE/AUTEUR:

INTERCOSTAL

(SUISSE)

TITRE:
INTERCOSTAL (2014)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF / STONER

"Un groupe de hard rock progressif venant de Suisse nous proposant un petit voyage aux confins du corps."
ADRIANSTORK - 27.07.2014 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Si la Suisse est connue pour ses vertus thérapeutiques, qui aurait pu penser qu'elle abriterait en son sein une formation douloureuse aimablement appelée Intercostal ? En effet, le quatuor genevois nous propose comme tout remède un voyage douloureux entre les côtes, immobilisant un auditeur qui risque de le terminer sur les rotules.

S'autoproclamant ''massive down-tuned progressive stoner'', ce qui correspond à du progressif de bûcheron, il serait plus juste de parler d'un quatuor de metal. En effet, le savoir-faire technique des musiciens les autorise à broder quelques petits canevas hard en rappelant certaines figures imposées du genre, la majeure partie de l'album étant d'ailleurs purement instrumentale.

L'album débute sur les chapeaux de roue avec une efficace 'Hellfire Helix' qui enfonce d'emblée le clou à l'aide de ses deux guitares contondantes. Sans prendre le temps de laisser l'auditeur panser ses plaies, Intercostal enchaîne le second morceau (ou plutôt la deuxième partie de la suite) dans lequel on peut entendre une voix spectrale planer autour de cette dissection musicale. L'enchaînement des pistes correspond à un voyage au plus profond de la plaie sans que l'idée de retour soit spécifiée. L'album s'organise comme une progression ésotérique visant à faire disparaître, sinon détruire ('The tools of war' qui fête la première apparition d'un chant proche du growl) tous les oripeaux d'un corps peut-être perverti par l'âme, comme le titre 'The end of the knowledge' avec son final assourdissant mais également 'Tons of humans' nous y invitent à le penser.

Néanmoins, si la progression du voyage est savamment étudiée, on pourrait formuler plusieurs reproches. Le premier est l'utilisation du chant growl qui, même s'il semble avoir trouvé sa place à juste titre, apparait comme un accompagnement vocal superflu (à l'exception du final de 'Lay down arms' où il apporte un peu d'émotion dans cette froideur clinique). En outre, la propension du groupe à se vouloir instrumental obscurcit son propos et frustre l'auditeur qui aurait apprécié quelques paroles en lien avec le thème du corps ('Sagawa' par exemple).

Avec des chansons dépassant rarement les quatre minutes et malgré un sens mélodique notable ('Tons of human' et son solo de guitare prodigieux), Intercostal rate malheureusement un peu sa cible. En se reposant sur certains canevas du métal tout en restant à la lisière du genre dont il se définit, le groupe nous propose un hard rock certes mélodieux mais trop lisse pour réellement attirer les amateurs de progressif.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/intercostal



GROUPES PROCHES:
SLEEPING VILLAGE ORCHESTRA, MOTORHEAD, THE STRANGLERS, FINNR'S CANE

LISTE DES PISTES:
01. Hellfire Helix
02. Sea's Calling
03. Barrels
04. Tools of War
05. Wrath
06. Lay Down Arms
07. Tons of Humans
08. Hammered
09. The End of Knowledge
10. Blood runs cold
11. Sagawa
12. Aftermath


FORMATION:
Batist: Guitares
Fred: Basse
Mario: Batterie
Tavern: Guitares


TAGS:
Chaotique, Dissonant, Epique, Instrumental, Lourde, Oppressant, Planant, Sombre, Technique, Concept-album, Guitar-Hero, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC INTERCOSTAL
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
WETTON - PALMER: Jack-knife (2014)
ROCK Deuxième partie du coffret Wetton/Palmer, Jack Knife met en exergue les inspirations blues des deux compères à travers quelques reprises de standards du genre.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PAPIR: The Papermoon Sessions (2014)
ROCK "The Papermoon Sessions" tient toutes ses promesses, trip planant où Papir et Electric Moon fusionnent en un magma soyeux et démesuré.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT INTERCOSTAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020