GROUPE/AUTEUR:

IMMORTAL

(NORVÈGE)

TITRE:
SONS OF NORTHERN DARKNESS (2002)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
BLACK METAL

"Avec "Sons Of Northern Darkness', les Norvégiens poursuivent l'évolution de leur Black Metal, toujours plus épique et mélodique mais pourtant toujours aussi glacial."
CHILDERIC THOR - 31.07.2014 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Tous les Ayatollahs qui se sont sentis trahis par la tournure nettement plus heavy metal négociée par "At The Heart Of Winter" et "Damned In Black" en seront encore pour leurs frais avec ce septième méfait du trio norvégien. Abbath ne s'est pas encore décidé - et ne le fera sans doute jamais - à passer la marche arrière et de revenir au black metal brutal des débuts.

"Sons Of Nothern Darkness" s’inscrit donc, en toute logique dans le sillage de ses deux prédécesseurs lesquels, notamment grâce à une meilleure production (due au maître Peter Tägtgren) avaient redéfini le son du groupe et les contours de son art. Cru parfois ('Demonium' et ses riffs obsédants qui labourent tel un scalpel), épique souvent ('Tyrants'), heavy et mélodique toujours ('One By One' et ses allures d’hymne d’instantané, 'Within The Dark Mind'…), tel est ce nouvel album.

Pourtant, et c’est ce qui rend la démarche d’Immortal – et son évolution – si paradoxales, jamais sans doute le groupe n’a su aussi bien rendre hommage au Grand Nord. Un souffle glacial terrifiant traverse "Sons Of Northern Darkness", ouvrant d’immenses espaces au pouvoir d’envoûtement digne du Bathory de l’ère Viking, celle de "Twilight Of The Gods".

Propulsés par des lignes de guitare entêtantes, les gigantesques 'Antarctica' et 'Beyond The North Waves' sont de véritables peintures sonores des fjords séculaires, de la forêt éternelle et d’une nature encore sauvage et indomptée. Ces deux perles aussi belles que lancinantes qui vous engourdissent peu à peu, justifient à elles seules l’achat de ce disque et s’imposent certainement comme l’apogée de ses auteurs en terme d’inspiration.

Il faut être sourd (ou de mauvaise foi) pour ne pas admettre leur excellente qualité, comme celle du reste de "Sons Of Northern Darkness". Passez donc votre chemin si vous êtes de ceux-là, car vous n’avez donc rien compris. Les deux frères de sang, Abbath et Demonaz ne sont pas des vendus, au contraire, ils ont su garder l’esprit glacial originel. Plus accessible certes, leur musique n’a en rien perdu de son aura ni de la fascination qu’elle a toujours su exercer.

Croisement entre Motörhead et Bathory, on tient peut-être là l'un des meilleurs albums dImmortal, tout simplement. En dépit de son succès, les Norvégiens décideront pourtant de mettre un terme à leur carrière… Provisoirement car Abbath ne tardera pas à ressusciter, tout d’abord avec un nouveau projet baptisé I carrément heavy bien que proche d’une certaine manière de "Sons Of Northern Darkness", puis avec la reformation de son principal port d'attache seulement trois ans plus tard.

Plus d'information sur http://www.immortalofficial.com



GROUPES PROCHES:
BURZUM, TSJUDER, ROTTING CHRIST, MARDUK, I , DEMONAZ, FIR BOLG, INQUISITION

LISTE DES PISTES:
01. One By One
02. Sons Of Nothern Darkness
03. Tyrants
04. Demonium
05. Within The Dark Mind
06. In My Kingdom Cold
07. Antarctica
08. Beyond The North Waves


FORMATION:
Abbath: Chant / Guitares
Horgh: Batterie
Iscariah: Basse


TAGS:
Epique, Mélancolique, Sombre, Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC IMMORTAL
DERNIERE ACTUALITE
IMMORTAL : Nouveau morceau
Toutes les actualités sur IMMORTAL
DERNIERE INTERVIEW
Neuf ans après son dernier album et trois ans après le départ de son guitariste fondateur et emblématique, Immortal signe son grand retour !

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
YES: The Ladder (1999)
ROCK PROGRESSIF Yes, ou l'art de rebondir très haut avec The Ladder, après être tombé très bas.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
KENZINER: The Last Horizon (2014)
METAL PROGRESSIF Après 15 ans de silence Kenziner revient avec un line-up totalement revisité autour de Jarno Keskinen. L'alchime prend parfaitement notamment a grâce à la performance de Markku Kuikka au chant et à une musique plus moderne.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT IMMORTAL
IMMORTAL_Northern-Chaos-Gods
Northern Chaos Gods (2018)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
IMMORTAL_All-Shall-Fall
All Shall Fall (2009)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
IMMORTAL_Damned-In-Black
Damned In Black (2000)
3/5
-/5
OSMOSE PRODUCTION / BLACK METAL
IMMORTAL_At-The-Heart-Of-Winter
At The Heart Of Winter (1999)
4/5
-/5
OSMOSE PRODUCTION / BLACK METAL
IMMORTAL_BLIZZARD-BEASTS
Blizzard Beasts (1997)
3/5
-/5
OSMOSE PRODUCTION / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020