ARTISTE:

JOE WILD

(FRANCE)
TITRE:

TOYBOX

(2010)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

HARD ROCK

/ GRUNGE
TAGS:
Chant féminin, Chant screamo, Old School
"Dans son premier album "Toybox" Joe Wild prouve qu'elle connait ses classiques et que la virilité n'est plus l'apanage des hommes."
NUNO777 (17.11.2014)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Alors qu’après le bac certaines choisissent fac de psycho ou de droit pour embrasser une carrière bien comme il faut, Joe Wild, elle, ne refreine pas son amour de la guitare et de la musique. Etudiant la théorie et la pratique, avec en point d’orgue un diplôme de la prestigieuse MAI de Nancy à 21 ans, Joe Wild ne franchit le pas de l’enregistrement que solidement formée. Un séjour aux Etats-Unis va être l’occasion pour elle de composer son premier album "ToyBox" en 2010. Si Joe Wild s’est chargée de l’ensemble de la composition, du chant, de la guitare et du visuel qui accompagne le CD, elle s’est entourée d’une brochette de musiciens donnant vie à une musique d’inspiration américaine gorgée de testostérone.

Dès la touche lecture enclenchée les riffs puissants et les chants languissants de Joe Wild irradient l’espace. Véritable bréviaire métal, "Toybox" reste calé sur l’efficacité avec des accords et des trames rythmiques majoritairement simples. Le revers de la médaille est que cette simplicité, trop rarement contredite, s’avère un obstacle à une écoute totalement prenante de bout en bout. Joe Wild maîtrise une partie des codes du heavy metal, notamment les clichés du «sexe, drogue et rock’n’roll» exprimés avec une gentille insouciance, mais ses tropismes extrêmes amènent d’autres ingrédients qui ne font pas toujours bon mariage (les prurits hard-core des refrains). Niveau guitare on entend une Joe Wild généreuse et amoureuse de son instrument. Son jeu manque un peu de souplesse mais ne souffre pas de l’orgueil propre au sexe opposé d’en mettre plein les yeux techniquement.

"Toybox" est déjà un album de professionnel avec une production très propre et une forte expression des instrumentistes. Reste un contenu qui nous apparait comme perfectible au vu de ce dont est capable Joe Wild dans certains titres plus élaborés. Pour le style dont se réclame la guitariste l’essentiel est là mais l’énergie et la rage ne suffisent pas à faire un bon album.


Plus d'information sur http://www.joe-wild.com/





LISTE DES PISTES:
01. Amnesia
02. State Of Mind
03. Axel
04. Heroic Treatment : 05. Jell-O
06. Jack In The Box
07. Junky End
08. Miss You
09. Dirty Joke
10. Holy Joe
11. Rowdy
12. Rock' Iem
13. Drop By Drop

FORMATION:
Adrien Kah: Basse
Feulaux: Basse
Joe Wild: Chant / Guitares
Kermheat: Guitares
Thomas Casta: Chorus
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
STYX: Cyclorama (2003)
HARD ROCK - Difficile de retrouver l'empreinte de Styx dans cet album de hard rock certes agréable mais des plus convenus.
DIVINE ASCENSION: Liberator (2014)
METAL PROGRESSIF - Liberator est un disque de métal progressif assez classique dans la lignée d'un symphony X qui bénéficie cependant d'une chanteuse à la voix puissante lui permettant de sortir un peu de la masse.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JOE WILD
JOE-WILD_Insane
Insane (2014)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022