GROUPE/AUTEUR:

THE MARS VOLTA

(ETATS UNIS)

TITRE:
FRANCES THE MUTE (2005)
LABEL:
VELVETEEN
GENRE:
ROCK

""
TARJY - 19.05.2005 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Alléché par les nombreuses chroniques dithyrambiques que l’on trouve un peu partout sur le net, je reconnais que j’avais hâte de découvrir ce deuxième album qui faisait tant l’unanimité (ou presque) dans le milieu progressif. N’ayant pas eu l’occasion d’entendre De-Loused In The Comatorium leur premier opus, je ne me permettrai donc aucune comparaison…

Commençons par le titre le plus évident, The Widow, plutôt simple mais très sympathique morceau qui malheureusement - et on va le voir par la suite que c’est une habitude chez The Mars Volta - est un peu gâché par plus de deux minutes de bruitages psychédéliques totalement soporifiques…

Mon coup de cœur de ce disque va sans hésiter au génial « L’via L’viaquez » mélange jouissif de rythmes cubains avec percussions typiques accompagnant des vocaux (en espagnol) tantôt déformés tantôt normaux, et de passages bien plus enlevés où les guitares se lâchent et le groupe avec… Une bonne claque en tout cas !

Cygnus Vismund Cygnus me semble lui, moins intéressant, renfermant des passages calmes suivis d’instants de pure folie ! Le problème est que le groupe semble avoir un peu trop oublié (contrairement justement au morceau L’via L’viaquez) que la mélodie doit toujours être reine. Pour être clair, son écoute devient un peu trop fatigante et légèrement éprouvante. Dommage, il possède son lot de bonnes idées. A trop vouloir en faire…

Miranda, That Ghost Just Isn’t Holy Anymore commence avec quelques longueurs et menus bruitages (durant tout de même 4 bonnes minutes) avant de dévoiler un titre très mélodique un brin mélancolique où Cedric Bixler prend par moment des faux airs de Matthew Bellamy le chanteur de Muse (la ressemblance est souvent bluffante sur les passages calmes) Rebelote sur la fin, c’est vraiment agaçant !

Quant à la longue composition Cassandra Gemini (plus de trente minutes au compteur) cloturant l’album, elle pêche un peu par son côté un peu trop expérimental se perdant (et l’auditeur avec) dans les méandres de délires post psychédéliques un brin ennuyeux. La fin est une fois de plus particulièrement pénible (à peine est-on sorti de notre torpeur lors des trois petites minutes finales…)

Plutôt décontenancé lors des premières écoutes, il m’a fallu attendre quelques tentatives supplémentaires pour apprécier cet album. Si seulement, il n’y avait pas toutes ses longueurs ! Reste une question, est-ce progressif ? Oui, dans l’esprit on peut le dire, mais finalement peu importe, il est suffisamment intéressant et varié pour intéresser les amateurs de musiques progressives. A essayer avant d’acheter toutefois !

Plus d'information sur http://www.themarsvolta.com



GROUPES PROCHES:
MASALA, DAY WITHOUT DAWN, MUSE, OF THE I, BOSNIAN RAINBOWS, THE VITAL MIGHT, GRUMPF QUARTET, LEPROUS, LED ZEPPELIN, VON HERTZEN BROTHERS

LISTE DES PISTES:
01. Cygnus...vismund Cygnus
02. The Widow
03. L'via L'viaquez
04. Miranda That Ghost Just Isn't Holy Anymore
05. Cassandra Geminni
06. Tarantism
07. Plant A Nail In The Navel Stream
08. Faminepulse
09. Pisacis (phra-men-ma)
10. Con Safo
11. Multiple Spouse Wounds
12. Sarcophagi


FORMATION:
Cedric Zavala: Chant
Isaiah Owens: Claviers
Jon Theodore: Batterie
Juan Alderete: Basse
Omar Rodriguez-lopez: Guitares


TAGS:
Expérimental, Intimiste, Psychédélique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE MARS VOLTA
DERNIERE ACTUALITE
The Mars Volta: Noctourniquet
Toutes les actualités sur THE MARS VOLTA
DERNIER ARTICLE
CONCERT THE MARS VOLTA À L'OLYMPIA (LE 28 JUIN 2009)
Dans le cadre de la promotion de son cinquième album « Octahedron » fraîchement débarqué dans les bacs, The Mars Volta fait une nouvelle halte dans la mythique salle parisienne du boulevard des Capucines. Tous les articles sur THE MARS VOLTA
NOTES
5/5 (2 avis) 2.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SHADOW GALLERY: Room V (2005)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LAC PLACIDE: Away + Freedom From Their Hands (2003)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE MARS VOLTA
THE-MARS-VOLTA_Noctourniquet
Noctourniquet (2012)
4/5
1.7/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK PROGRESSIF
THE-MARS-VOLTA_Octahedron
Octahedron (2009)
4/5
-/5
WARNER / ROCK PROGRESSIF
THE-MARS-VOLTA_The-Bedlam-In-Goliath
The Bedlam In Goliath (2008)
5/5
4.3/5
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
THE-MARS-VOLTA_Amputechture
Amputechture (2006)
4/5
2.5/5
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
THE-MARS-VOLTA_De-loused-In-The-Comatorium
De-loused In The Comatorium (2003)
4/5
4.5/5
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020