ARTISTE:

HEMINA

(AUSTRALIE)
TITRE:

NEBULAE

(2014)
LABEL:

BIRDS ROBE

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
"Un très bel album de metal progressif très mélodique servi par une belle exécution et un travail vocal de premier plan légèrement handicapé par une production en deçà des exigences actuelles."
OCERIAN (22.10.2014)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Deuxième album de Hemina, groupe très prometteur venu de Sidney en Australie, "Nebulae" s'inscrit dans la lignée des groupes de metal progressif mélodique que sont Vanden Plas, Threshold ou encore Redemption. Douglas Skene, chanteur, guitariste, ingénieur du son et tête pensante de Hemina s'en donne à coeur joie et cela s'entend.

La force de cet album réside notamment dans le travail vocal exemplaire de Skene, par ailleurs chanteur et guitariste du groupe Anubis. Il assure sa partie avec un sens très pointu de la mélodie qui n'est pas forcément très original mais assurément efficace. Et malgré l'aspect abrupte de certains riffs de guitare, la voix parvient toujours à créer le parfait contrepoint mélodique. Les voix féminines sur 'Soulmates', 'Promise' et 'Otherworldly' sont souvent aériennes et renforcent cette empreinte mélodique salutaire.

Il est important de noter que tous les musiciens font entendre leur voix sous forme de choeurs ou d'interventions diverses. 'Nightlives', de ce point de vue, est incontestablement une réussite qui lance l'album sur de bons rails malgré une certaine redondance. Les rythmiques souvent syncopées et tranchantes assurent le caractère progressif de la musique des Australiens. C'est également le cas avec les expérimentations type fusion du titre 'Lust', les nombreux changements d'ambiance et la présence variée du clavier. Ce dernier tient une place importante tant en accompagnement, en ligne mélodique qu'en solo. 'Promise' sort du lot et rappelle le fabuleux travail de Haken, aussi bien vocalement qu'au niveau des arrangements et de l'agencement guitare/clavier. L'album se termine sur une longue pièce assez plaisante dans laquelle la basse de Jessica Martin est, comme souvent, magnifiquement mise en avant.

Malgré ces atouts incontestables, il ressort de Nebulae une certaine froideur due notamment à une production qui manque de souffle et d'âme et à un son de guitare trop écrasé et synthétique. "Nebulae" reste cependant une oeuvre ambitieuse qui donne envie de suivre le parcours de ce groupe ayant un certain potentiel.


Plus d'information sur http://hemina.com.au/





LISTE DES PISTES:
01. Before - 2:04
02. Nightlives - 7:15
03. Freedom - 3:27
04. Lust - 5 :48
05. Soulmates - 5:59
06. Strength - 7:52
07. Loss - 4:26
08. Hope - 6:24
09. Promise - 3:48
10. Otherworldly - 13:07

FORMATION:
Douglas Skene: Chant / Guitares / Claviers
Jessica Martin: Chant / Basse
Mitch Coull: Chant / Guitares
Phill Eltakchi: Chant / Claviers
Adam Underwood: Chant / Invité / Voix Additionnelle
Edwin Saute: Batterie / Invité
Shane Ian Leadbeater: Chant / Invité / Voix Additionnelle
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
HEMINA: Nebulae
 
AUTRES CHRONIQUES
DALTON: Pit Stop (2014)
A.O.R. - Un album d'AOR suranné qui nous emmène à penser que les reformations après une longue absence ne sont pas forcément indispensables.
PAUL PERSONNE: Puzzle 14 (2014)
ROCK - Dans la ligné de ses deux précédents album, un disque de Blues Rock très axé seventies livré par un groupe soudé.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021