GROUPE/AUTEUR:

KATATONIA

(SUÈDE)

TITRE:
DISCOURAGED ONES (1998)
LABEL:
AVANTGARDE MUSIC
GENRE:
METAL ATMOSPHERIQUE

"Au black doomy des débuts, Katatonia commence avec "Discouraged Ones" à dériver vers une musique plus atmosphérique bien que toujours aussi glaciale."
CHILDERIC THOR - 06.08.2014 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Album matriciel publié en avril 1998, "Discouraged Ones" marque un tournant dans la carrière de Katatonia et ce, pour plusieurs raisons. Abonnés depuis leurs premiers balbutiements aux Studios Unisound de leur copains Dan Swanö, les Suédois décident cette fois-ci de s'enfermer dans le temple du Death scandinave, aux Sunlight Studios, l'antre de Tomas Skogsberg qui a produit tant de grands disques du genre. En résulte un son plus granuleux, plus professionnel sans doute aussi, quand bien même les enregistrements avec Swanö aux manettes vibraient d'un feeling maladroit peut-être mais surtout unique et lugubre.

Professionnel, ce troisième opus démontre que Katatonia l'est devenu, oeuvre adulte débarrassée des pseudonymes (Anders Nyström ne se fait ainsi plus appeler Blakkheim), du logo illisible, autant d'oripeaux d'une identité extrême qui tend peu à peu à s'effacer.

Symbole de cette maturité enfin acquise, Jonas a eu la bonne idée d'en finir avec le chant d'outre-tombe qui ne lui correspondait pas du tout pour privilégier une voix claire, fragile et souffreteuse, celle qui fera tant pour le succès du groupe au point de les confondre. C'est l'un des deux principaux changements initiés par "Discouraged Ones". Notons d'ailleurs au passage que les pistes de chant ont été produites par Mikael Akerfeldt d'Opeth (mais est-il besoin de le préciser ?), confirmant le soin apporté à celles-ci.

Le second changement réside dans cette écriture épurée  au format plus resserré, laissant de côté les longs titres. En quelques années, les Suédois ont appris à composer de vraies chansons, dynamiques sinon accessibles. Toujours irriguées par les lignes de guitare d'Anders Nyström, obsédantes et elles aussi, au même titre que le chant de Jonas, reconnaissables entre mille, ces nouvelles compositions se révèlent imparables, hymnes mélancoliques d'une sinistre beauté dont 'Deadhouse', 'Last Resort', 'Cold Ways' ou 'I Break'  sont quelques uns des plus réussis.

Au black doomy des débuts, Katatonia commence alors à dériver vers une musique plus atmosphérique bien que toujours aussi glaciale et toujours aussi personnelle, qualité dont les Suédois ne se sont jamais départis, sachant évoluer avec naturel et non au gré des modes contrairement à d'autres groupes aux racines similaires. L'année suivante,  "Tonight's Decision" confirmera magistralement cette évolution.

Plus d'information sur http://www.katatonia.com



GROUPES PROCHES:
SWALLOW THE SUN, MYRIAD, IN THE SILENCE, DARK SUNS, HELEVORN, GHOST BRIGADE, LET IT FLOW, DRACONIAN, OPETH, ETERNAL OATH

LISTE DES PISTES:
01. I Break
02. Stalemate
03. Deadhouse
04. Relention
05. Cold Ways
06. Gone
07. Last Resort
08. Nerve
09. Saw You Drown
10. Instrumental
11. Distrust


FORMATION:
Anders Nyström: Guitares
Fredrik Norrman: Guitares
Jonas Renkse: Chant / Batterie
Mikael Oretoft: Basse


TAGS:
Mélancolique, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC KATATONIA
DERNIERE ACTUALITE
KATATONIA: Nouvel album en avril
Toutes les actualités sur KATATONIA
DERNIER ARTICLE
KATATONIA + JUNIUS + ALCEST - 27 NOVEMBRE 2012
Soirée glaciale et poilue pour un trio Junius + Alcest + Katatonia dans un Divan plein à craquer Tous les articles sur KATATONIA
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de la promotion du dixième album studio de Katatonia, nous avons rencontré un Jonas Renkse qui transpirait la joie de vivre par tous les pores...

NOTES
3/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ZLANG ZLUT: Rock It Down (2014)
ROCK Duo improbable de batterie et violoncelle, Zlang Zlut remporte sans conteste le prix de l'originalité pour une formation rock. Puissant et énergique le combo rivalise sans rougir avec des formations plus traditionnelles.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TERADELIE: Blackolza (2014)
ROCK PROGRESSIF Dixième album de l'artiste lilloise, Blackolza est une aventure poétique, théâtrale, intimiste, atmosphérique et torturée. Bienvenue en Cosmogonie.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KATATONIA
KATATONIA_The-Fall-Of-Hearts
The Fall Of Hearts (2016)
4/5
5/5
PEACEVILLE RECORDS / ROCK ATMOSPHERIQUE
KATATONIA_Dethroned-And-Uncrowned
Dethroned And Uncrowned (2013)
3/5
3.5/5
KSCOPE / ROCK
KATATONIA_Dead-End-Kings
Dead End Kings (2012)
4/5
3.7/5
PEACEVILLE RECORDS / METAL ATMOSPHERIQUE
KATATONIA_Night-Is-The-New-Day
Night Is The New Day (2009)
5/5
4.2/5
PEACEVILLE RECORDS / METAL ATMOSPHERIQUE
KATATONIA_The-Great-Cold-Distance
The Great Cold Distance (2006)
4/5
4.3/5
PEACEVILLE RECORDS / METAL ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020