ARTISTE:

MARDUK

(SUÈDE)
TITRE:

WORMWOOD

(2009)
LABEL:

REGAIN

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Dissonant, Growl
"Techniquement impérial, Marduk confirme avec ce "Wormwood" imparable, une inspiration renouvelée."
CHILDERIC THOR (02.09.2014)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

La situation actuelle de Marduk est assez paradoxale. Alors que le groupe n'a sans doute jamais été aussi bon, ayant retrouvé depuis l'enrôlement de Mortuus derrière le micro plus qu'un second souffle, son âge d'or semble loin désormais, apogée atteinte en 1999 avec "Panzer Division Marduk" que certains ont alors décrit, à raison d'ailleurs, comme le "Reign In Blood" du Black Metal, sorte de mètre-étalon du genre et ultime étape avant que l'homme ne se transforme en bête.

Combien sont restés bloqués sur cette période des Suédois, quitte à minimiser la valeur de leurs dernières offrandes pourtant remarquables et non moins brutales que leurs devancières. Car, nous ne le répéterons jamais assez, mais en embauchant le chanteur de Funeral Mist pour remplacer un Legion que certains Ayatollahs regretteront toujours (à tort) et en décidant de partager son bébé, la musique enfantée par Morgan a gagné en puissance sinistre, en noirceur venimeuse, vomissant des atmosphères malsaines suintant de ces lignes vocales abyssales et soulignées par de lourds mid-tempos aussi implacables que lugubres.

Après deux albums passés à forger cette nouvelle identité, grand était le risque de tourner en rond, de photocopier une recette éprouvée comme cela fut le cas avec "World Funeral" qui n'apportait pas grand chose de neuf par rapport à ses aînés. "Wormwood" ne tombe pas dans ce piège. Quand bien même il reproduit le schéma élaboré par "Plague Angel" et "Rom 5:12", alternant de fait saillies barbares ('Nowhere No-One Nothing') et pulsations  plus reptiliennes mais néanmoins toujours haineuses ('Funeral Dawn'), ce onzième opus poursuit subtilement l'évolution mortifère à l'oeuvre depuis ces dernières années sans pour autant se répéter.

Plus proche que jamais de 'Funeral Mist', Marduk s'enfonce encore plus profondément dans l'indicible et la décrépitude la plus absolue, nasse nocturne et polluée à l'image de 'Into Utter Madness', 'Whorecrown' et ses dernières mesures aux confins de l'Ambient sans oublier surtout  'To Redirect Perdition', puissante composition aux relents de miasmes malsaines. Même les titres les plus rapides se parent de touches morbides qui en brisent la linéarité attendue, ce qu'illustre 'Phosphorous Redeemer', notamment.

Techniquement impérial, même  en l'absence du lapin Duracel Emil Dragutinovic derrière les fûts, Marduk confirme avec ce "Wormwood" imparable une inspiration renouvelée. Plus équilibré et maîtrisé que ses deux prédécesseurs, il couronne un travail collégial, celui du tandem Morgan/Mortuus désormais parfaitement rôdé... Peut-être un des meilleurs albums du groupe, tout simplement.


Plus d'information sur http://www.marduk.nu



GROUPES PROCHES:
DARKTHRONE, IMMORTAL, ENDSTILLE, WATAIN


LISTE DES PISTES:
01. Nowhere No-One Nothing - 03:19
02. Funeral Dawn - 05:51
03. This Fleshly Void - 03:06
04. Unclosing the Curse - 02:15
05. Into Utter Madness - 04:56
06. Phosphorous Redeemer - 06:11
07. To Redirect Perdition - 06:41
08. Whorecrown - 05:29
09. Chorus of Cracking Necks - 03:47
10. As a Garment - 04:17

FORMATION:
Devo: Basse
Lars Broddesson: Batterie
Morgan Steinmeyer Hakansson: Guitares
Mortuus: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MARDUK au CCO en avril
DERNIER ARTICLE
Marduk + Immolation + Guests - Lille Aéronef - 07 Mai 2016
En ce très doux début de printemps, l’Aéronef de Lille accueille la crème du metal extrême pour une soirée qui s'annonce glaciale et brutale.
 
AUTRES CHRONIQUES
CRUCIFIED BARBARA: In Distortion We Trust (2005)
HARD ROCK - Crucified Barbara signe un premier album très intéressant en se plaçant dans la lignée des girls-bands hard rock influencés par Motörhead.
MALRUN: Two Thrones (2014)
METAL ALTERNATIF - Évoluant dans un registre metal alternatif/metalcore accessible, Malrun délivre un album comportant des titres très réussis alternant mélodies imparables et riffs puissants.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MARDUK
MARDUK_Viktoria
Viktoria (2018)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / BLACK METAL
MARDUK_Serpent-Sermon
Serpent Sermon (2012)
4/5
3/5
CENTURY MEDIA RECORDS / BLACK METAL
MARDUK_Rom-512
Rom 5:12 (2008)
4/5
2/5
REGAIN / BLACK METAL
MARDUK_Plague-Angel
Plague Angel (2004)
3/5
2/5
REGAIN / BLACK METAL
MARDUK_WORLD-FUNERAL
World Funeral (2003)
3/5
-/5
REGAIN / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021