GROUPE/AUTEUR:

ICED EARTH

(ETATS UNIS)

TITRE:
THE GLORIOUS BURDEN (2004)
LABEL:
SPV STEAMHAMMER
GENRE:
HEAVY METAL

"Grâce à quelques très bonnes chansons, The Glorious Burden évite la correctionnelle mais montre malgré tout un Iced Earth bien trop souvent en pilote automatique."
NOISE - 24.09.2014 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Après la terrible déception qu'était "Horror Show", Iced Earth se devait de rattraper le coup en sortant un album ambitieux. Jon Schaffer va ainsi proposer avec "The Glorious Burden" un concept album sur l'histoire militaire mondiale et américaine en particulier avec l'influence du 11 Septembre 2001 en toile de fond.

Ces événements vont avoir un impact sur le groupe. Matt Barlow désireux de servir son pays quitte le groupe et est remplacé par Ripper Owens débarqué de Judas Priest. Owens va refaire les vocaux en un temps très court, ceux enregistré par Barlow étant selon Schaffer en deçà de ses capacités. Malheureusement, Owens va en faire trop avec son chant suraigu et handicaper certaines chansons.

Le disque est à découper en deux parties, une de 9 titres et une trilogie de plus de 30 minutes. L
a première partie voit Iced Earth évoluer dans le style power heavy qu'il a adopté depuis quelques disques. Il y a de bons titres comme 'Declaration Day', morceau heavy métal au refrain fort et aux riffs entêtants et 'The Reckoning', aux limites du Thrash avec un refrain en chœurs et un break mélodique intense. Le reste est anecdotique montrant un groupe en roue libre. Schaffer tente de retrouver l'énergie de l'époque "Burnt Offerings" mais n'y parvient guère et il est desservi par un Owens qui hurle trop souvent. Enfin avec 'When The Eagle Cries' le groupe nous sert une ballade patriotique gluante difficile à écouter en entier.

Heureusement la seconde partie évite au disque de connaitre le funeste sort de "Horror Show".  En 31 minutes et trois séquences, une par journée de bataille, Schaffer revient sur la célèbre bataille de Gettybsurg de 1863, point important de la guerre de sécession américaine.  Aidé du Philarmonique de Prague, Schaffer signe une fresque ébouriffante qui nous plonge dans la bataille avec fougue et passion. Alternant passages heavy, moments instrumentaux et breaks lents le titre est digne d'une bande originale de film et certainement un des plus grandioses qu'Iced Earth n'a jamais fait.

Grâce à ce titre et quelques autres bons moments "The Glorious Burden" évite la correctionnelle et permet au groupe de relever la tête. A présent il sera intéressant de voir si Iced Earth peut encore faire mieux et retrouver un jour son aura des années 90.

Plus d'information sur http://www.icedearth.com/



GROUPES PROCHES:
MINDDUST, SONS OF LIBERTY, CAGE, DAMNATIONS DAY, FALLEN ANGEL, RESISTANCE, REAPER, HELLFIGHTER, CHARRED WALLS OF THE DAMNED, CRYONIC TEMPLE

LISTE DES PISTES:
01. Star Spangled Banner
02. Declaration Day
03. When The Eagle Cries
04. The Reckoning (don't Tread Onme)
05. Greenface
06. Attila
07. Red Baron/blue Max
08. Hollow Man
09. Valley Forge
10. Waterloo
11. When The Eagle Cries (unplugged)
12. The Devil To Pay
13. Hold At All Costs
14. High Water Mark


FORMATION:
James MacDonough: Basse
Jon Schaffer: Guitares
Ralph Santolla: Guitares
Richard Christy: Batterie
Tim "Ripper' Owens: Chant


TAGS:
Epique, Mélancolique, Sombre, Symphonique, Concept-album, Chant aigu
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ICED EARTH
DERNIERE ACTUALITE
ICED EARTH EN MISSION SUR MUSIC WAVES!
Toutes les actualités sur ICED EARTH
DERNIERE INTERVIEW
Jon Schaffer nous livre sa vision du Iced Earth "Incorruptible" sans langue de bois ni détour, avec une analyse de l'album dans son contexte...

NOTES
4/5 (2 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MARDUK: Dark Endless (1992)
BLACK METAL Premier méfait des Suédois, "Dark Endless" témoigne de la porosité qui règne alors entre le death et black metal, album court et sinistre mais sans grande personnalité.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PERVY PERKIN: Ink (2014)
METAL PROGRESSIF Comment passer tout près d'une réussite totale et être aussi proche d'une catastrophe artistique ? Pervy Perkin l'a fait avec une musique exceptionnelle et un chanteur qui gâche la fête. À écouter tout de même pour les émotions que ce métal prog saura procurer.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ICED EARTH
ICED-EARTH_Incorruptible
Incorruptible (2017)
5/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / HEAVY METAL
ICED-EARTH_Plagues-Of-Babylon
Plagues Of Babylon (2014)
4/5
3.3/5
CENTURY MEDIA RECORDS / HEAVY METAL
ICED-EARTH_Dystopia
Dystopia (2011)
4/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / HEAVY METAL
ICED-EARTH_The-Crucible-Of-Man--Something-Wic
The Crucible Of Man - Something Wicked: Part. 2 (2008)
3/5
2/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
ICED-EARTH_Framing-Armageddon
Framing Armageddon (2007)
3/5
2.5/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020