.
.
GROUPE/AUTEUR:

SOLACE OF REQUIEM

(ETATS UNIS)

TITRE:
CASTING RUIN (2014)
LABEL:
VICISOLUM PRODUCTIONS
GENRE:
DEATH METAL

"Casting Ruin est un électrochoc intense gorgé de sonorités animales violentes, une offrande jubilatoire à découvrir de toute urgence."
THIBAUTK - 16.09.2014 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Évoluant depuis ses débuts - il y a maintenant une décennie - presque uniquement sous la forme d'un trio, Solace of Requiem (SOR) est vraiment une formation à part. Bien loin de dispenser une musique simplement brutale et bêtement gore, la formation est à la recherche de nouvelles sonorités, mélangeant les climats et la technicité au travers de racines death et black. Tout droit venu des states, ce trio explose tout sur son passage avec cette classe, cette rage typique et ce son très bien produit d'outre Atlantique. Le groupe dévoile son quatrième album, Casting Ruin qui propose un ensemble de compositions intenses demandant une certaine ressource mentale et une écoute attentive pour en extraire la substantifique moelle.

De ce trio brutal émergent une guitare, une batterie et une voix. La six cordes magmatique, dispense de la technique... Chaque riff, chaque rythme et chaque note est imprégné de cette recherche musicale (Wading Into Mire). Les riffs sont travaillés mais conservent toutefois l'orientation rythmique et le sens du groove. Les interventions solistes sont fouillées et très mélodiques (Soiling the Fields of Putridity). La batterie est dantesque, tel un rouleau compresseur, elle maltraite et déconstruit des rythmes lourds, appuyée par l'utilisation massive de double-pédale. Les fûts nous bousculent et érigent des fondations musicales imparables (Eroded Absolution). Quant à la voix, oscille entre enfer moite, étouffant et purgatoire glacial, elle propose une fusion entre les intonations du death caverneux et les éructations inhumaines et criardes du black sacrificiel.

Même si les titres sont d'une grande cohésion, ils savent apporter leur lot de surprises comme ce sweeping jubilatoire en guise de hors d'oeuvre sur Pools of Ablation, Bio-Alchemy et ses arpèges angéliques, ou finalement toutes ces mélodies qui détendent l'oreille et permettent ainsi d'apprécier les nombreuses cavalcades effrénées (Pool of Ablation). Tout est impeccable : des riffs les plus élaborés aux arpèges divins les plus simples, même jusqu'aux sonorités aquatiques les plus inattendues.

Casting Ruin est un album tout simplement monstrueux maîtrisé de bout en bout. Si les adorateurs de violence pure risquent de trouver le temps long, les amateurs de furie et de technicité seront aux anges. Un groupe au potentiel titanesque à découvrir en urgence.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/solaceofrequiem



GROUPES PROCHES:
ARCHSPIRE

LISTE DES PISTES:
01. Defiling The Spectrum
02. Casting Ruin
03. Soiling The Fields Of Putridity
04. Song Of Shards
05. Wading Into Mire
06. Eroded Absolution
07. Heaving Bile And Ash
08. Pools Of Ablation
09. Bio-alchemy (instrumental)


FORMATION:
Dave Tedesco: Batterie
Jeff Sumrell: Chant / Basse
Richard Gulczynski: Guitares


TAGS:
Chaotique, Lourde, Oppressant, Technique, Chant grunt/growl, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SOLACE OF REQUIEM
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MONA LISA: Avant Qu'il Ne Soit Trop Tard (1977)
ROCK PROGRESSIF Cruellement relégué dans l'ombre d'Ange, Mona Lisa nous livre un album où règne une urgence musicale.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ERIC CLAPTON: The Breeze (2014)
ROCK Quand Eric Clapton et ses amis rendent hommage à J.J. Cale, l'émotion et la sincérité sont palpables à chaque instant.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SOLACE OF REQUIEM
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020