GROUPE/AUTEUR:

ETRON FOU LELOUBLAN

(FRANCE)

TITRE:
BATELAGES (GRATTE-CIEL) (1977)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Premier album d'Etron Fou Leloublan, un des groupes les plus influents du RIO français."
ADRIANSTORK - 07.01.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Etron Fou Leloublan fit partie du premier concert Rock In Opposition du 12 mars 1978 à Londres (en compagnie d'Univers Zero​, ​Sammla Mammas Manna​, ​Stormy Six​ et ​Henry Cow​). Derrière ce patronyme bizarre (qui dissimule en prenant chacune des initiales, une célèbre tour parisienne), on retrouve un trio grenoblois formé de Chris Chanet (saxophone et chant), Guigou Chenevier (batterie et fondateur du groupe Volapuk) et Ferdinand Richard (basse, guitare et chant).

Imprévisible. C´est bien le mot qui pourrait caractériser la musique du groupe. Bien malin celui qui pourrait deviner les conséquences de l'ouverture de cette boîte de Pandore musicale dès la première piste 'L'amulette et le petit rabbin'. Il serait facile de se méprendre à l'écoute de cette introduction folk et on s'attendrait presque à entendre la voix de Paul Simon nous conter une légende locale. Mais les arpèges de guitare se font plus pressants jusqu'à déboucher sur une rythmique quasi punk précédant la voix gouailleuse d'un bateleur (entre le ​Jethro Tull​ de 'The Hare who lost his spectacles' et le ​Ange​ de 'Si j'étais le messie') nous invitant à écouter une histoire farfelue. La section rythmique prend des directions free jazz qui ne seront qu'une énième manière de brouiller les cartes. Chris Chanet module sa voix, s'amuse à rouler les r, chante comme un possédé ou parfois se fait émouvant comme lors du final qui ressemble à celui d''A plague of lightouse keepers' de Van der Graaf Generator

Le groupe démontre un penchant pour des textes absurdes dont les paroles contredisent parfois le titre (le petit rabbin du titre devient gros dans les paroles) et cultive un héritage dadaïste comme le prouve la piste finale 'Histoire de graine'. Aux sons d'une basse funèbre et d'un saxophone pantagruélique, Ferdinand Richard, plus en retenu que son compère, semble nous conter une nouvelle histoire sans queue ni tête faisant certes la part belle aux calembours, mais dont la tonalité d'ensemble n'entretient plus de rapport étroit avec le comique, en témoigne le chant éraillé (et peu clair) sur la dernière partie de la chanson.

Catalogué comme groupe comique au sein du RIO, ​Etron Fou Leloublan est pourtant autant a l´aise dans les compositions instrumentales que les autres cadors comme sur 'Madame Richard Larika' ou 'Sololo Brigida', qui sonne comme une samba dézinguée par un solo de batterie. L'ambiance de la première piste citée plus haut est tantôt Everest (via une ambiance malsaine générée par les guitares et les basses) tantôt Stromboli (via les saxophones démentiels tantôt free jazz, tantôt plus expérimentaux).

Etron Fou Leloublan​, s'appuyant sur ses saxophones plombants, ses paroles et son chant délirants et sa section rythmique carrée, plante dès son premier album un clou dans le cercueil du rock en nous proposant une musique chaotique difficile à appréhender, mais qui dévoile toute sa richesse pour peu que l'on puisse l'apprivoiser. Bien avant, la sortie de cet album, Chris Chanet faisait déjà part d'envie de large, il retrouvera le groupe lors de son chant du cygne.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
ART ZOYD, PRESENT, UNIVERS ZÉRO, BULDOŽER, AKSAK MABOUL

LISTE DES PISTES:
01. L'Amulette et le Petit Rabbin
02. Sololo Brigida
03. Yvett' Blouse
04. Madame Richard/Larika
05. Histoire de Graine


FORMATION:
Chris Chanet: Chant / Saxophone
Ferdinand Richard: Chant / Basse
Guigou Chenevier: Batterie / Choeurs


TAGS:
70's, Avant-gardiste, Dissonant, Happy / Délirant, Instrumental, Jam, Lourde, Mélancolique, Oppressant, Psychédélique, Punk, RIO, Sombre, Space, Zeuhl, Chant éraillé, Chant grave, Chant guttural, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ETRON FOU LELOUBLAN
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MARTIN TURNER: Garden Party (2014)
ROCK Réinterprétation live de titres de Wishbone Ash par le groupe de son premier bassiste, "Garden Party" offre de beaux moments de guitare malheureusement gâchés par une interprétation manquant d'entrain.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
GURD: Fake (2015)
THRASH Fidèle au post depuis 20 ans, Gurd propose avec Fake un nouveau très bon disque de Thrash groovy qui devrait ravir les fans de Pantera.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ETRON FOU LELOUBLAN
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020