ARTISTE:

THE GENTLE STORM

(HOLLANDE)
TITRE:

THE DIARY

(2015)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

METAL MELODIQUE

/ METAL PROGRESSIF
TAGS:
Celtique, Chant féminin, Concept-album, Epique, Folk, Mélancolique, Symphonique, Théatral
""The Diary" est la dernière création de A. Lucassen, une fresque mélodique et symphonique sublimée par Anneke van Giersbergen, magnifique d'émotion folk et de douceur lyrique."
PROGRACER (20.03.2015)  
5/5
(2) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Arjen Lucassen et Anneke van Giersbergen comptent parmi les artistes prog les plus populaires et influents des Pays-Bas. Ils sont les piliers de The Gentle Storm, nouveau projet épique de Lucassen qui était déjà tombé sous le charme de la voix envoûtante d’Anneke sur "The Electric Castle" (1998) et "01011001" (2008), deux albums d’Ayreon auxquels la belle hollandaise avait participé.

C’est assez naturellement que l’âge d’or de la Hollande, le 17ème siècle, s’est imposé comme le décor de cet album concept racontant la relation épistolaire d’un marin et de son aimée restée à l’attendre à Amsterdam, capitale économique de l’Europe en ce temps. D’où le titre de l’album, "The Diary", Le Journal en français. Du coup, la musique est empreinte de sonorités de l’époque avec de nombreux instruments traditionnels, plus de 40 instruments en tout selon Lucassen.  

"The Diary" est un double album. Le premier disque ‘Gentle’ présente l’histoire dans une démarche acoustique, alors que le second, ‘Storm’ se veut plus rock, plus métallique. L’ambiance est très immersive, particulièrement sur le premier volet. Ici, acoustique ne rime pas avec intimiste mais avec authentique. La musique est riche d’instruments à cordes en tous genres, violons, violes, violoncelles et autres instruments traditionnels, et l’orchestration est minutieuse. L’auditeur est plongé dans un voyage de 400 ans dans le glorieux passé du port d’Amsterdam, avec ses navires marchands, sa cohorte cosmopolite de marins hauts en couleur et cette ambiance de découverte et d’exploration.

L’aspect mélodique est primordial dans les créations de Lucassen et cet opus le confirme à nouveau avec Anneke van Giersbergen en interprète idéale. Elle apporte la clarté et la pureté de sa voix délicieusement folk, tout en mélancolie et douceur pour soutenir le thème en s’adressant langoureusement à son homme parti pour un voyage autour du monde. Le résultat est criant d’authenticité et le concept fonctionne dès les premières écoutes.

Storm’, le second volet reprend exactement les mêmes titres avec des différences notoires dans l’approche musicale plus actuelle et plus musclée. Lucassen y évolue en terrain connu et nous montre ici sa science de l’orchestration. Si les percussions font place à la batterie et les cordes souvent remplacées par des guitares (acoustiques et électriques), elles ne disparaissent pas complètement afin de conserver la cohérence du thème et du concept. Le mélange est même très efficace et ce second chapitre est certainement le plus réussi, grâce à ce mélange des genres.

D’une approche plus moderne et métallique ('The Storm' ou 'The Greatest Love')  et souvent plus symphonique ('Heart Of Amsterdam', 'The Moment' ou 'Cape Of Storms') que le premier, ce second disque est également l’occasion pour Anneke de prouver que son talent d’interprète ne se cantonne pas à la suave mélancolie mais qu’elle sait imprimer un style adapté au genre musical. Elle l’a d’ailleurs longtemps prouvé au sein de The Gathering.

"The Diary" est album concept abouti et riche d’une interprétation exceptionnelle. Les écoutes répétées des deux disques à la suite ne parviennent pas à lasser malgré la répétition des titres tant les arrangements et l’orchestration sont à la hauteur de ce qu’on est en droit d’attendre d’un tel duo. Les fans se régaleront de cette nouvelle création du génie batave et chacun pourra se laisser emporter par ce voyage temporel mélancolique de près de 2 heures. Une pièce maîtresse dans la discographie des deux artistes.



Plus d'information sur http://www.arjenlucassen.com/





LISTE DES PISTES:
01. Endless Sea (Gentle version) - 5:59
02. Heart of Amsterdam (Gentle version) - 6:36
03. The Greatest Love (Gentle version) - 4:08
04. Shores of India (Gentle version) - 6:40
05. Cape of Storms (Gentle version) - 5:28
06. The Moment (Gentle version) - 6:08
07. The Storm (Gentle version) - 5:56
08. Eyes of Michiel (Gentle version) - 3:56
09. Brightest Light (Gentle version) - 4:46
10. New Horizons (Gentle version) - 5:24
11. Epilogue: The Final Entry (Gentle version) - 2:02
12. Endless Sea (Storm version) - 5:53
13. Heart of Amsterdam (Storm version) - 6:37
14. The Greatest Love (Storm version) - 3:57
15. Shores of India (Storm version) - 6:24
16. Cape of Storms (Storm version) - 5:32
17. The Moment (Storm version) - 6:10
18. The Storm (Storm version) - 5:58
19. Eyes of Michiel (Storm version) - 4:00
20. Brightest Light (Storm version) - 4:54
21. New Horizons (Storm version) - 5:25
22. Epilogue: The Final Entry (Storm version) - 2:03

FORMATION:
Anneke van Giersbergen: Chant
Arjen Anthony Lucassen: Chant / Guitares
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
27/03/2015
  0 0  
4/5
Arjen Lucassen s'avère très inspiré sur cet album et la voix d'Anneke Van Giersbergen est tout simplement sublime, d'une grande pureté. Je regrette juste le format double album, amusant sur le papier mais trop manichéen dans la réalisation. Le mélange de titres acoustiques et plus électriques aurait apporté plus de variété à l'écoute (je me suis un peu ennuyé sur le fin du premier disque), mais Lucassen a toujours aimé pratiquer cette dichotomie entre douceur et violence.
TONYB
20/03/2015
  0 0  
5/5
Tout simplement splendide.
A première vue, l'idée de proposer deux versions des mêmes titres (une acoustico-celtique, l'autre celtico-métallique) pouvait paraître bizarre. Le talent des protagonistes en décide autrement, pour notre plus grand bonheur !

Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
MR.BLUE
22/05/2015
  0
Un album délicieux ! Pour ma part, je me suis concentré uniquement sur l'album acoustique dans un premier temps. J'ai pu ainsi apprécier la fameuse substantifique moelle de chaque titre dans cette ambiance intimiste et heureusement datée. Très peu de titres sont en dessous du très bon niveau issu de l'association de ces deux génies de la mélodie. Quand la version électrique arrive, elle vient transcender chaque titre, apportant un côté épique, une plus large envergure et des soli inspirés. La batterie vient bousculer le flot de certains titres, emmenant les mélodies ailleurs. Quelle réussite ! Un album intemporel assez loin des Ayeron malgré tout et à l'univers complet.
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
4.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ANNEKE VAN GIERSBERGEN & ARJEN LUCASSEN PRESENTENT GENTLE STORM A MUSIC WAVES!
DERNIERE INTERVIEW
ANNEKE VAN GIERSBERGEN / ARJEN LUCASSEN (19 JANVIER 2015)
Les deux superstars de la scène metal progressive/ atmosphérique néerlandaise ont reçu Music Waves pour évoquer leur projet commun : l'ambitieux The Gentle Storm....
 
AUTRES CHRONIQUES
HYPNOSPHERE: Timedrift (2014)
ROCK ATMOSPHERIQUE - Tous les amateurs de rock planant des années 70, façon Tangerine Dream et surtout Klaus Schulze, prendront sans doute beaucoup de plaisir à l'écoute de ce beau "Timedrift".
MARILYN MANSON: Mechanical Animals (1998)
METAL INDUSTRIEL - "Mechanical Animals" est un nouveau monument dont la façade provocatrice ne doit pas cacher une intimité à la fois torturée et artistiquement talentueuse.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022