GROUPE/AUTEUR:

H.E.A.T.

(SUÈDE)

TITRE:
LIVE IN LONDON (2015)
LABEL:
EAR MUSIC
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

"Un Live sacrément bien troussé de hard FM quatre étoiles pour les jeunes pousses suédoises !"
LYNOTT - 08.10.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Europe avait attendu de sortir trois albums et patienté quatre ans avant de nous proposer un album Live. Ses confrères de H.E.A.T. ont attendu quant à eux de produire quatre albums et nous ont fait poireauter sept ans avant de faire de même. Puisse leur carrière atteindre les sommets de leurs aînés. Pour le moment, leur notoriété est loin de côtoyer des cimes aussi haut perchées, mais tout le monde s'accorde à reconnaître que depuis l'arrivée de leur nouveau frontman, un certain Erik Grönwall, l'avion H.E.A.T. (rappelez-vous l'artwork de leur premier album) a hérité de quelques réacteurs supplémentaires.

Ce jeune homme de 28 printemps, tout droit sorti d'une émission de télé-crochet suédoise - ne rêvons pas, aucun risque de voir ça chez nous, même dans vingt ans "The Voice" continuera à faire gagner des ménestrels de camping-caravaning - a donné en effet un souffle impétueux à la formation suédoise. Depuis son adoubement en 2012 sur le troisième opus du groupe - un excellent et jusque-là inégalé "Address The Nation" - le vent a tourné pour les gamins de Stockholm. Après avoir fait se lever quelques sourcils curieux suite à leurs deux premiers albums - et notamment depuis leur single '1000 Miles' qui représenta la Suède à l'Eurovision 2009 et phagocyta les radios du pays cette année-là - ils firent se dresser de bien plus nombreux poings cloutés lors des multiples concerts qu'ils donnèrent pour défendre leurs deux opus suivants.

Le temps du Live ne pouvait ainsi tarder à survenir. Ce fût chose faite après la tournée européenne 2014. Londres en fût le berceau. En grande partie enregistré le 16 mai au Garage, ce Live est en fait issu de divers concerts délivrés cette année-là. Le public anglais y suit le groupe comme un seul homme et, même si les réactions de la foule semblent avoir été boostées - on se croirait parfois à Wembley - il n'en demeure pas moins que les spectateurs présents montrèrent, lors de ces prestations, qu'ils étaient heureux de ce que les Suédois leur donnèrent à ces occasions.

Véritable best-of des deux derniers opus, ce "Live In London" ne laisse qu'une portion congrue aux deux autres productions du groupe. Seuls deux titres, sur les quinze du show, appartiennent à un passé où Grönwall cirait encore les bancs de la "Star'Ac" suédoise. Le gamin fait preuve d'une énergie redoutable sur toute la set-list et embarque, par son envie, toute sa clique vers des prestations qui pourraient faire amèrement regretter aux aficionados de Bon Jovi l'époque où le blondinet pouvait sortir des titres Live aussi aboutis dans un registre musical curieusement proche sur certains morceaux.

Voilà donc un Live tout à fait recommandable pour les fans du groupe et pour tout amateur de hard FM qui se respecte. Alors certes, il ne fera pas descendre de leur piédestal le "Tokyo Tapes" de Scorpions ou le "Strangers In The Night" d'UFO, mais il vous permettra toutefois de headbanger et de vocaliser sous votre douche jusqu'à épuisement de votre ballon d'eau chaude.

Plus d'information sur http://www.heatsweden.com/



GROUPES PROCHES:
BROTHER FIRETRIBE, WINGER, XYZ, ECLIPSE, WIGELIUS, BON JOVI, ONE DESIRE, W.E.T., EUROPE, DEF LEPPARD

LISTE DES PISTES:
01. Point Of No Return
02. A Shot At Redemption
03. Better Off Alone
04. 1000 Miles
05. It'S All About Tonight
06. Inferno
07. The Wreckoning / Tearing Down The Walls
08. Mannequin Show
09. Late Night Lady
10. In And Out Of Trouble
11. Downtown
12. Enemy In Me
13. Emergency
14. Breaking The Silence
15. Living On The Run


FORMATION:
Don Crash: Batterie
Eric Rivers : Guitares
Erik Gronwall : Chant / Guitares
Jimmy Jay: Basse
Jona Tee : Claviers


TAGS:
80's, Accessible / FM, Live
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC H.E.A.T.
DERNIERE ACTUALITE
H.E.A.T.: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur H.E.A.T.
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de la sortie de "Tearing Down the Wall", les membres de H.E.A.T. ont cassé les codes en livrant une chaude interview à Music Waves évoquant Europe, Swedish Idol, ABBA, Scorpions et même Steel Panther les menant sur des pentes savonneuses...

NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DAVID BOWIE: Young Americans (1975)
ROCK Plus proche d'un album funk que rock, "Young Americans" n'a pratiquement d'intérêt que dans son titre éponyme.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
3RDEGREE: Ones Zeros Vol. 1 (2015)
ROCK PROGRESSIF Les Américains de 3rdDegree ont des choses à dire et ils le font de manière remarquable au sein de leur nouvel l'album.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT H.E.A.T.
H-E-A-T-_Ii
Ii (2020)
5/5
-/5
EAR MUSIC / HARD ROCK MELODIQUE
H-E-A-T-_Into-The-Great-Unknown
Into The Great Unknown (2017)
4/5
4/5
EAR MUSIC / HARD ROCK MELODIQUE
H-E-A-T-_Tearing-Down-The-Walls
Tearing Down The Walls (2014)
4/5
-/5
EAR MUSIC / HARD ROCK MELODIQUE
H-E-A-T-_Adress-The-Nation
Adress The Nation (2012)
5/5
-/5
REPLICA / HARD ROCK MELODIQUE
H-E-A-T-_Freedom-Rock
Freedom Rock (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020