GROUPE/AUTEUR:

PRIMORDIAL

(IRLANDE)

TITRE:
WHERE GREATER MEN HAVE FALLEN (2014)
LABEL:
METAL BLADE RECORDS
GENRE:
BLACK METAL

"Avec "When Greater Men Have Fallen" qui distille une âpre ambiance crépusculaire et médiévale, les Irlandais se fendent d'un album en tout point excellent, plus difficile à apprivoiser que prévu."
CHILDERIC THOR - 08.12.2014 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Parce que Primordial est devenu à force de travail et de talent, sans jamais baisser les bras, une des figures tutélaires de la scène Black Metal, parce que ses offrandes se font de plus en plus désirer, affirmer que "Where Greater Men Have Fallen" compte parmi les albums du genre (ou pas) les plus attendus de l'année tient de l'euphémisme.

Si les albums respectifs de Twilight Of The Gods ("Fire On The Mountain") et de Dread Sovereign ("All Hell's Martyrs"), projets parallèles de son charismatique chanteur, ont quelque peu atténué une attente longue de trois ans, le fait est que ce huitième opus prend encore une fois des allures de Graal pour une audience qui tend à grossir à chaque nouveau disque.

Les irlandais doivent une partie de ce succès à une identité qui n'appartient qu'à eux, à la fois âpre et chaleureuse, minérale et tragique, une identité en réalité fixée au moins depuis "Storm Before Calm" en 2002 que ses trois glorieux successeurs ont ensuite travaillé tel un matériau d'une noble pureté. De fait, offrir une pierre supplémentaire à un tel édifice n'était pas chose aisée. "Where Greater Men Have Fallen" est-il le digne héritier de ses augustes aînés ?

Le groupe n'a jamais déçu et ce n'est donc pas aujourd'hui qu'il sera vraiment pris en flagrant délit de faiblesse ou d'inspiration en berne, toujours fier et conquérant. Ainsi, le titre éponyme rassure en ouverture, sorte de petit frère de 'Empire Falls' (sur "To the Nameless Dead"), lente et envoûtante épopée douloureusement épique comme ses auteurs en ont le secret. Trop peut-être même, au risque de laisser craindre chez ceux-ci une incapacité à se renouveler, musiciens prisonniers de leur style.

En fait, il n'en est rien, ce que le reste de l'album va démontrer pendant près de 50 minutes. Les sept pistes suivantes, si elles portent l'incontestable griffe des Irlandais se révèlent peut-être au final plus réussies sinon plus intrigantes que cette amorce superbe bien que sans surprise. D'une lenteur agonisante et vrillé par des guitares grésillantes, 'Babel's Tower' ne se laisse pas dompter facilement contrairement à 'Where Greater Men Have Fallen', ne dévoilant sa richesse qu'après de nombreuses écoutes. Plus classique dans son écriture, 'Come The Flood' séduit par sa force désespérée cependant que 'The Seed Of Tyrants' martèle un tempo rapide qui tranche par rapport au reste de l'album.

'Ghosts Of The Charnel House' que fissure une partie instrumentale où le temps parait suspendu et 'The Alchemist' Head' aux ambiances extrêmement sombres confirment que Primordial continue de façonner son art. Même un morceau tel que 'Born To Night', passée une (longue) introduction typique du groupe, n'empreinte pas tout à fait le chemin attendu par sa majestueuse lancinance qui explose lors d'un final de toute beauté.

Distillant une âpre atmosphère crépusculaire et médiévale, "When Greater Men Have Fallen" n'a pas à rougir de la comparaison avec son prédécesseur et quand bien même ils ont atteint leur apogée créatrice avec "To The Nameless Dead", les Irlandais se fendent d'un album en tout point excellent, plus difficile à apprivoiser que prévu. Moins fort et immédiat sans doute mais non moins inspiré.

Plus d'information sur http://www.primordialweb.com



GROUPES PROCHES:
ALTAR OF PLAGUES, WAYLANDER, MOONSORROW, DARKEST ERA, MAEL MÓRDHA, WODENSTHRONE

LISTE DES PISTES:
01. Where Greater Men Have Fallen
02. Babel's Tower
03. Come The Flood
04. The Seed Of Tyrants
05. Ghosts Of The Charnel House
06. The Alchemist's Head
07. Born To Night
08. Wield Lightning To Split The Sun


FORMATION:
A.A. Nemtheanga: Chant
Ciáran MacUiliam: Guitares
Micheál O'Floinn: Guitares
Pól MacAmlaigh: Basse
Simon O'Laoghaire: Batterie


TAGS:
Epique, Mélancolique, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PRIMORDIAL
DERNIERE ACTUALITE
PRIMORDIAL : 4 concerts en France en 2021
Toutes les actualités sur PRIMORDIAL
DERNIER ARTICLE
Primordial + Moonsorrow + Der Weg Einer Freiheit -Het Entrepot Bruges - 15 Avril 2018
Music Waves est à Bruges pour une soirée placée sous le signe du pagan avec deux géants du genre. Tous les articles sur PRIMORDIAL
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ART ZOYD: Symphonie Pour Le Jour Où Brûleront Les Cités (1976)
AUTRES Résolument sombre et novateur, on ne sort pas indemne de l'écoute de "Symphonie pour le jour où brûleront les cités", œuvre d'un abord malaisé réservée à un public averti.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
I AM GIANT: Science And Survival (2014)
ROCK ALTERNATIF I Am Giant est de cette mouvance rock/métal alternative très florissante du côté de l’Océanie dont les fers de lance australiens sont Karnivool, Dead Letter Circus ou The Butterly Effect.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PRIMORDIAL
PRIMORDIAL_EXILE-AMONGST-THE-RUINS
Exile Amongst The Ruins (2018)
4/5
-/5
METAL BLADE RECORDS / BLACK METAL
PRIMORDIAL_Redemption-At-The-Puritan-s-Hand
Redemption At The Puritan's Hand (2011)
4/5
-/5
METAL BLADE RECORDS / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020