ARTISTE:

ICON

(ETATS UNIS)
TITRE:

NIGHT OF THE CRIME

(1985)
LABEL:

CAPITOL

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM
"Avec ce second opus, Icon semble avoir trouvé une formule plus personnelle, en mariant énergie et mélodie."
LOLOCELTIC (11.02.2015)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Sans avoir atteint des sommets, le premier album éponyme des Américains d'Icon avait directement propulsé le jeune combo au rang de grand espoir du genre. Profitant de l'élan donné par des groupes leaders tels que Ratt ou Quiet Riot, il se devait cependant de se démarquer de l'ombre encore trop prégnante de ces derniers en affirmant une identité plus marquée et en gommant quelques imperfections. Avec un line-up inchangé et bénéficiant toujours du soutien d'Eddie Kramer à la production, la formation de Phoenix (Arizona) décide donc de battre le fer tant qu'il est chaud et propose "Night Of The Crime" à peine un an après "Icon".

Autant dire qu'il y a là de quoi s'inquiéter car il est rare que de sensibles évolutions puissent se développer en si peu de temps. Pourtant, Dan Wexler et sa bande surprennent leur auditoire d'entrée avec un 'Naked Eyes' dévoilant un virage évident vers un Hard Mélodique très typé AOR. sur lequel plane même l'ombre de Foreigner. Renforcé par 'Missing', mid-tempo hyper mélodique aux claviers prégnants, le changement d'identité parait donc aussi évident que brutal. Comme s'il craignait de ne pas pouvoir percer au sein d'un genre déjà très encombré, le quintet semble avoir retourné sa veste pour se lancer sur les traces des Foreigner et autres Journey.

Pourtant, dès 'Danger Calling', Icon trouve un juste équilibre entre ce qu'il proposait sur son premier opus et un début d'album un peu déroutant. L'AOR devient plus Hard tout en restant mélodique, les refrains se font accrocheurs alors que le chant semble enfin maîtrisé avec des montées dans les aigus qui ne sont pas sans rappeler celles de Kevin DuBrow (Quiet Riot) . En dehors de la ballade 'Frozen Tears' relativement classique et handicapée par un final en fade-out, le reste des titres proposés confirme une formule qui, si elle n'a rien de réellement révolutionnaire, n'en est pas moins seyante aux Arizoniens, trouvant son paroxysme sur des titres tels que 'Out For Blood' avec son introduction instrumentale de plus de 2 minutes débouchant sur une accélération imparable, 'Raise The Hammer' plus heavy, 'The Whites Of Their Eyes' au refrain hyper accrocheur, ou 'Rock My Radio' au refrain scandé en chœur à la manière de plusieurs hymnes de Quiet Riot.

Avec ce second opus, Icon semble avoir trouvé une formule plus personnelle, en mariant énergie et mélodie. Reste à savoir si le groupe compte persister dans cette voie ou si son prochain opus prendra à nouveau le risque de désarçonner un auditoire qui sera sans doute satisfait par l'équilibre trouvé sur ce "Night Of The Crime" qui fait clairement gravir un échelon au quintet US dans la hiérarchie du monde du Hard Mélodique au sens large du terme.



Plus d'information sur http://www.myspace.com/officialiconpage



GROUPES PROCHES:
MOTLEY CRUE, ALICE COOPER, DOKKEN, RATT, BONFIRE, WHITESNAKE, QUIET RIOT, XYZ, JUDAS PRIEST, W.A.S.P.

LISTE DES PISTES:
01. Naked Eyes - 4:04
02. Missing - 4:30
03. Danger Calling - 3:40
04. (take Another) Shot At My Heart - 3:21
05. Out For Blood - 5:41
06. Raise The Hammer - 3:32
07. Frozen Tears - 3:58
08. The Whites Of Their Eyes - 3:46
09. Hungry For Love - 4:17
10. Rock My Radio - 4:14

FORMATION:
Dan Wexler: Guitares / Claviers
John Aquilino: Guitares
Pat Dixon: Batterie
Stephen Clifford: Chant
Tracy Wallach: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
TOUNDRA: I V (2015)
POST ROCK - IV est un album d'ambiant-post-rock heavy et lumineux, très progressif dans le fond comme dans la forme. Encore une réussite pour les talentueux espagnols de Toundra !
MARDUK: Nightwing (1998)
BLACK METAL - Avec "Nightwing", Marduk confirme qu'il est un des grands du black métal mondial. Sur ce disque il fait étalage de tout son art maléfique, se montrant ultra brutal et aussi lugubre quand il compte l'histoire de Vlad Tepes.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ICON
ICON_An-Even-More-Perfect-Union
An Even More Perfect Union (1995)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK MELODIQUE
ICON_Right-Between-The-Eyes
Right Between The Eyes (1989)
4/5
4/5
ATLANTIC RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
ICON_Icon
Icon (1984)
2/5
-/5
CAPITOL / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021