ARTISTE:

NAPALM DEATH

(ROYAUME UNI)
TITRE:

APEX PREDATOR - EASY MEAT

(2015)
LABEL:

CENTURY MEDIA RECORDS

GENRE:

DEATH METAL

/ -
TAGS:
Concept-album, Growl
"Napalm Death ne faiblit toujours pas et nous propose avec "Apex Predator - Easy Meat" un nouveau grand disque de brutal death toujours aussi engagé contre notre société et ses travers."
NOISE (12.02.2015)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

De disque en disque, Napalm Death forge sa légende avec une constance qui force le respect. Il nous revient tel un métronome de la conscience citoyenne avec son 16ème album, "Apex Predator – Easy Meat". Doté d'une pochette choc, l'album traite des conditions de vie des travailleurs dans le monde et de la tragédie du Rana Plaza en 2013 où plus de 1000 ouvriers clandestins avaient perdu la vie. Napalm Death met sur 14 titres toute la force de son death grind pour dénoncer encore et toujours les travers de notre société capitaliste.

Et encore une fois, le groupe frappe fort et dur. Certes, des oreilles non averties n'y verront qu'un disque "extrême" délicat à appréhender mais "Apex Predator" est bien plus qu'un simple album de grind. Car comme il l'avait fait sur "Utilitarian" Napalm Death propose des innovations dans cet océan de furie. On ressort ainsi ébranlé de l'écoute de cet album à l'atmosphère oppressante et glauque à l'image de son thème.

On rentre dans l'album de manière surprenante avec un long titre aux limites de l'industriel. 'Apex Predator-Easy Meat' est glacial, il nous colle de suite dans l'ambiance, le chant est robotique et le rythme très martial, presque tribal. Ensuite, Napalm Death s'amuse à varier les plaisirs. 'Cesspits' surprend par quelques glauques vocaux plus clairs, 'Hierarchies' propose un vrai refrain chanté assez étonnant tandis que 'Dear Slum Landlord', plus lent et proche du doom écrase l'auditeur. Enfin, sur plus de 5 minutes, le groupe mélange ses influences avec 'Adversarial/Copulating Snakes'. On évolue d'abord dans un death brutal habituel avant de partir vers des contrées industrielles froides qui bouclent l'album avec intensité.

Passés ces chocs sonores, Napalm dégaine dur et frappe avec une force incroyable. 'Smash A Single Digit' et 'Metaphorically Screw You' sont impressionnants de violence et voient Barney vociférer sa rage avec hargne. Dans le même esprit, 'Stubborn Stains' s'impose comme une claque et 'Timeless Flogging' dépote par son côté death brutal et massif. De même, 'Beyond The Pale', 'Stunt Your Growth' et 'One-Eyed' laissent pantois tant ils sont sans concession dans l'esprit death teinté de grind qu'aime à développer le groupe.

"Apex Predator – Easy Meat" est un nouveau monument dans la carrière des britanniques qui démontrent un engagement et une rage intenses. Napalm Death demeure malgré les années un des maîtres de l'art brutal intelligent et il est à souhaiter qu'il le reste très longtemps encore.


Plus d'information sur http://www.napalmdeath.org





LISTE DES PISTES:
01. Apex Predator - Easy Meat
02. Smash A Single Digit
03. Metaphorically Screw You
04. How The Years Condemn
05. Stubborn Stains
06. Timeless Flogging
07. Dear Slum Landlord.
08. Cesspits
09. Bloodless Coup
10. Beyond The Pale
11. Stunt Your Growth
12. Hierarchies
13. One-eyed
14. Adversarial / Copulating Snakes
15. Critical Gluttonous Mass

FORMATION:
Danny Herrera: Batterie
Mark "Barney" Greenway: Chant
Mitch Harris: Chant / Guitares
Shane Embury: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
NAPALM DEATH: Les détails sur le nouvel album
DERNIERE INTERVIEW
NAPALM DEATH (10 JANVIER 2012)
Le grindcore de Napalm Death vous effraie ? MusicWaves vous propose de découvrir cette légende qui arpente les scènes mondiales depuis 30 ans au travers du concept contestataire délivré par "Utilitarian"…
 
AUTRES CHRONIQUES
SNAKE EYE: I I I (2015)
HARD ROCK - Une fameuse surprise française aux influences partagées entre le Hard Rock US d'un Dokken et celui, européen, d'un White Lion
RISHLOO: Living As Ghosts With Buildings As Teeth (2014)
ROCK PROGRESSIF - Rishloo fait partie de ces formations qui déchaînent les passions entre les pro scotchés par la performance qui se dégage derrière son énergie charismatique et parfois un peu désordonnée et les anti qui ne supporteront pas sa théâtralité et sa démesure.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NAPALM DEATH
NAPALM-DEATH_Resentment-Is-Always-Seismic--A-Final-Throw-Of
Resentment Is Always Seismic - A Final Throw Of Throes (2022)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / DEATH METAL
NAPALM-DEATH_Throes-of-Joy-in-the-Jaws-of-Defeatism
Throes Of Joy In The Jaws Of Defeatism (2020)
3/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
NAPALM-DEATH_Utilitarian
Utilitarian (2012)
4/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
NAPALM-DEATH_Time-Waits-For-No-Slave
Time Waits For No Slave (2009)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022