GROUPE/AUTEUR:

BETH HART

(ETATS UNIS)

TITRE:
BETTER THAN HOME (2015)
LABEL:
MASCOT LABEL GROUP
GENRE:
ROCK

"Si "Bang Bang Boom Boom" nous avait appris que le monde de la musique devait désormais compter sur Beth Hart, "Better Than Home", plus intimiste, ne se contente pas de transformer l'essai : il le sublime."
MR.BLUE - 10.04.2015 - (0) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
5/5
Si le dernier album studio de Beth Hart date déjà de 2012 (l'excellent "Bang Bang Boom Boom"), notre Californienne nous a proposé en 2013 et en duo, l'album "Seesaw" logiquement suivi en 2014 d'un album live hors du temps sur lequel elle partageait avec Joe Bonamassa des reprises de grands standards du Blues et de la Soul.  Autant dire que la dame ne chôme pas, et c'est sans Joe qu'elle revient en ce début 2015 nous offrir une nouvelle collection de titres inédits.

Et "Better Than Home" de débuter dans une ambiance très Soul au son de 'Might As Well Smile'. Quel plaisir de retrouver cette grande dame au timbre et à la fraîcheur unique dans un nouveau répertoire. Quelques touches d'orgue, des chœurs de velours, une batterie de cuivres sur une rythmique chaloupée et nous voilà déjà conquis.

La suite de l'album, parfaitement équilibré, viendra jouer sur les nuances. Si la grande majorité des titres se la jouent douceur comme sur un 'Mechanical Heart' enrobé de cordes frottées et sur laquelle Beth nous gratifie de quelques belles envolées, deux titres plus dynamiques viennent bousculer l'ensemble. 'Trouble' tout d'abord va sortir la guitare électrique sur un Rock trop peu ciselé pour la voix de la chanteuse. Heureusement, un passage plus nuancé apporte la profondeur nécessaire à l'adhésion finale même si on lui préférera le groove jauni de 'The Mood That I'm In' sur lequel la dame reste imprenable. 

Le déroulement des titres vous bercera de tout sauf d'illusions et de 'St.Teresa' à la très personnelle et magnifique clôture 'Mama This One's For You' qui pourrait bien vous tirer une petite larme, Beth se fait magnifique dans cet album très intimiste. 'Better Than Home' par exemple, à la froide lumière hivernale et sur lequel on retrouve l'univers Folk intimiste d'une Natalie Merchant, vous réchauffera le cœur. Dans la même catégorie "sur le fil", le suave 'Tell Her You Belong To Me' est un écrin parfait pour la voix de l'artiste et 'Tell'Em To Hold On' se veut un petit bijou issu tout droit de la fameuse Lonesome Town. Et si sur la toute fin, Beth s'arrache la voix, elle le fait désormais avec plus de simplicité qu'avant et des aigus bien mieux maîtrisés.

Beth Hart n'en finit pas de nous impressionner, et si son univers nous plaisait déjà, sa nouvelle maîtrise du sujet et sa sensibilité grandissante nous comblent littéralement sur ce bien nommé "Better Than Home" à l'artwork révélateur. Un Must ! 

Plus d'information sur bethhart.com



GROUPES PROCHES:
BETH HART & JOE BONAMASSA, LAYLA ZOE, GARY MOORE, JOE BONAMASSA

LISTE DES PISTES:
01. Might As Well Smile
02. Tell 'Em To Hold On
03. Tell Her You Belong To Me
04. Trouble
05. Better Than Home
06. St. Teresa
07. We're Still Living In The City
08. The Mood That I'm In
09. Mechanical Heart
10. As Long As I Have A Song
11. Mama This One's For You


FORMATION:
Beth Hart : Chant / Claviers / Piano

TAGS:
Bluesy, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
TOPPROG - 13/07/2015 15:19:31
0
Trois ans après l'éclectique et excellent « Bang bang boom boom » et ses escapades nostalgiques avec le grand Joe Bonamassa, Beth Hart nous revient avec un album plutôt calme. Exit la Californie et Kevin Shirley et « hello NYC » où elle a enregistré ce disque avec des musiciens de studio et de nouveaux producteurs. Les musiciens sont entièrement au service des compos originales et de la voix de la chanteuse. Pas l'ombre d'un solo de clavier ou de guitare sur ces compositions plutôt lentes et langoureuses qui flirtent parfois avec la ouate folk de Tracy Chapman (Better then Home, St Theresa, Mechanical heart). Seuls 3 morceaux sont à peine énervés et seul l'excellent « Trouble » et son intro tonitruante peut être qualifié de bluesrock.
La ballade n'est certes pas un terrain inconnu pour Beth mais une terre de prédilection qui a donné naissance à ses plus beaux morceaux (LA Song, Leave the light on..etc...). Et on sait que sur scène elle n'est jamais plus admirable que seule au piano à nous susurrer une de ses compos languissantes. Dans la forme tout est parfait, les compos ne s'étirent pas, c'est souvent joli, agréable à écouter et parfois touchant (Mechanical heart, Mama...), sans sur-instrumentation avec quelques cuivres et cordes plutôt discrets. Cependant elles sont parfois un peu ennuyeuses les confessions de Beth.....musicalement parlant il n'y a pas de surprises. Les paroles sont loin d'être poétiques (« je me suis levé ce matin avec un sourire sur mon visage.... »). Elle chante très bien et l'enregistrement met en valeur sa voix, même si je déplore toujours ce vibrato agaçant qui semblait avoir un peu disparu dans le dernier disque (même la guitare s'y met ici !).
A l'instar du dernier opus de son pote Joe Bonamassa qui nous propose un blues galvaudé, il n'y a pas de surprises pour l'auditeur et ça sent un peu la naphtaline. Pourquoi faire de morceaux insipides comme « Tell her you belong to me » qui auraient pu être enregistrés de la même façon en 1955 ?
Je trouve un peu dommage que des musiciens de ce niveau et de cette réputation, qui n'ont déjà plus grand-chose à prouver prennent aussi peu de risques musicaux. On ne leur demande certes pas de faire du rock progressif mais quand même de nous surprendre, de nous émerveiller de moments de grâce, peut être par des ruptures rythmiques, des déstructurations harmoniques ou des envolées instrumentales comme le trop court passage de « We're still living in the city ».
Rien de tout cela malheureusement, de la chanson, certes intime et apaisée, mais qui musicalement n'apporte rien d'excitant à l'auditeur. Ces deux américains, excellents musiciens, bêtes de scène, sont peut-être enfermés dans les schémas de la chanson américaine standardisée. Ont-ils peur de déplaire à un public formaté et traditionaliste, ou pire pas assez géniaux ou inspirés pour nous titiller un peu plus agréablement les oreilles ? Le vieux songwriter John Hiatt est nettement plus inspiré et excitant dans ses derniers disques !
Bon gageons que sur scène, son arène, Beth nous fera encore frémir et Jon nous enverra de beaux soli avec sa Gibson !
Haut de page
EN RELATION AVEC BETH HART
DERNIERE ACTUALITE
BETH HART en concert sur Arte
Toutes les actualités sur BETH HART
DERNIER ARTICLE
BETH HART - L'OLYMPIA - 01 MARS 2020
Envoûtante, touchante, sensuelle, sensible, attachante... La belle nous joue et se joue des tours quand l'émotion se fait trop forte, quand les paroles s'envolent, ou encore quand ses musiciens ne cessent de l'impressionner, même en plein concert. Tous les articles sur BETH HART
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves est allé à la rencontre d'une grande dame du rock pour parler de son dernier opus, mais aussi pour aborder des sujets beaucoup plus sensibles et personnels, non sans émotion !

NOTES
3.5/5 (2 avis) 4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
CHAOS DIVINE: Colliding Skies (2015)
METAL PROGRESSIF Dotés de réels atouts pour jouer un métal progressif de haute tenue, Chaos Divine est proche de réaliser l'album parfait mais souffre un peu d'un manque de personnalité.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
COLD CHISEL: East (1980)
ROCK Réussissant le parfait équilibre entre un accès plus facile et une identité toujours pleinement assumée, Cold Chisel s'impose comme l'un des nouveaux leaders du rock australien.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BETH HART
BETH-HART_War-In-My-Mind
War In My Mind (2019)
5/5
3/5
PROVOGUE RECORDS / ROCK
BETH-HART_Fire-On-The-Floor
Fire On The Floor (2016)
4/5
-/5
PROVOGUE RECORDS / ROCK
BETH-HART_Bang-Bang-Boom-Boom
Bang Bang Boom Boom (2012)
4/5
4/5
PROVOGUE RECORDS / BLUES
BETH-HART_Screamin-For-My-Supper
Screamin' For My Supper (1999)
4/5
-/5
ATLANTIC RECORDS / ROCK
BETH-HART_Immortal
Immortal (1996)
4/5
-/5
ATLANTIC RECORDS / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020