ARTISTE:

THE MOODY BLUES

(ROYAUME UNI)
TITRE:

KEYS OF THE KINGDOM

(1991)
LABEL:

POLYDOR

GENRE:

POP

TAGS:
80's, Chant grave, FM, Intimiste, Mélancolique, Old School
"Un album plus proche de l'esthétique originelle, mais qui hélas n'évite pas le kitsch et la mièvrerie."
ADRIANSTORK (09.02.2015)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Trois ans après la sortie de ''Sur la mer'' qui poursuivait les expériences synthpop du groupe, et que certains pointaient comme une conséquence d'un pacte faustien signé par le groupe dans lequel le producteur Tony Visconti jouerait le rôle de Méphistophélès, ​The Moody Blues​ reviennent sur le devant de la scène avec ''Keys Of The Kingdom'', un royaume qui s'avèrera tout autant synthpop que commercial. Si le groupe enregistre la défection de ​Patrick Moraz​, séduit par une carrière solo, mais participant pourtant à trois pistes ('Say What You Mean', 'Celtic Sonnant', 'Magic'), il voit cependant le retour de Ray Thomas, qui avait quitté le groupe, marginalisé en raison des choix artistiques de ''The Other Side Of Life''. Le retour de l'enfant flûtiste sera t'il gagnant pour un groupe, qui a perdu en séduction rythmique? 

Hélas, la perte rythmique se traduit ici par le partage de la batterie entre Graeme Edge et Andy Duncan sur la moitié des titres, les autres faisant appel à une boîte à rythmes. Paradoxalement, le groupe n'offre pas une ouverture sophistiquée pour saluer la nouvelle décennie. 'Say It With Love' nous installe tout de suite au sein du ventre mou de l'album avec une ballade sans grande inventivité dans laquelle Justin Hayward, certes fidèle à lui-même, semble plutôt recracher son manuel du parfait ​Moody Blues. La piste n'obtiendra guère de succès dans les Charts (22ème). Contrairement à tous les albums précédents qui visaient à placer un premier titre dynamique, le groupe ne se rattrapera guère sur le second single, 'Bless The Wings' (That Bring You Back), au rythme lénifiant, aux chœurs fades (inacceptables pour un groupe qui a toujours soigné ses chœurs) mais légèrement sauvé par les qualités vocales de son interprète, qui ne sera même pas classé. Le très funky 'Once Is Enough' servira à défaut de piste dynamique, sans pour autant parvenir à inviter l'auditeur à taper dans ses mains. 

Le reste de l'album hésite entre ballades anémiques ('Hope And Pray', 'In This Heaven' qui ressemble à une version apathique de 'Don't Worry Baby' de ​The Beach Boys​, 'Lean On Me (Tonight)') et coups d'épée dans l'eau (la très répétitive 'Say What You Mean' qui semble flirter avec la pop italienne des années 80 avec une décennie de retard, 'Magic' malgré un riff de guitare assez séduisant). C'est une nouvelle fois une composition de Ray Thomas qui se place parmi les rares réussites de l'album. 'Celtic Sonant' qui évoque -certains diront à renfort de clichés (flûte, claviers imitant le son d'une harpe, chœurs masculins) - la destinée humaine à travers la mer d'Irlande.

''Keys Of The Kingdom'' sera victime de son insuccès commercial et le groupe perdra rapidement en popularité, tout en pouvant compter sur la fidélité de ses happy fews. Malgré un retour vers un son originel, le groupe tombe dans le piège du kitsch à tendance mièvre, ce qu'il avait plus ou moins évité sur toute la durée d'un album où des chansons remarquables côtoyaient des chansons plus dispensables. Malgré un album live paru en 1993, le groupe attendra huit ans avant de produire un nouvel album.


Plus d'information sur http://www.moodyblues.co.uk/





LISTE DES PISTES:
01. Say It With Love
02. Bless The Wings (that Bring You Back)
03. Is This Heaven?
04. Say What You Mean
05. Lean On Me (tonight)
06. Hope And Pray
07. Shadows On The Wall
08. Once Is Enough
09. Celtic Sonant
10. Magic
11. Never Blame The Rainbows For The Rain

FORMATION:
Graeme Edge: Batterie
John Lodge: Chant / Basse
Justin Hayward: Chant / Guitares
Ray Thomas: Chant / Flûte
Andy Duncan: Batterie / Invité
Bias Boswell: Claviers / Invité
Guy Barker: Invité / Trompette
Jamie Talbot: Invité / Saxophone
Nigel Hitchock: Invité / Saxophone
Patrick Moraz: Claviers / Invité
Paul Bliss: Claviers / Invité
Pete Beachill: Invité / Trombone
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THE MOODY BLUES: Sortie du DVD/Blu-Ray "Days Of Future Passed Live"
 
AUTRES CHRONIQUES
MARDUK: Heaven Shall Burn...when We Are Gathered (1996)
BLACK METAL - Avec Heaven Shall Burn Marduk change de dimension artistique et se propulse dans le peloton de tête black métal. Son œuvre est aboutie, froide comme l'enfer et envoutante.
ATARI TEENAGE RIOT: Reset (2015)
HARDCORE - Vidé de sa moelle, Atari Teenage Riot s'est mué en un groupe pour boîte de nuit, pas désagréable en soi mais qui n'est plus vraiment lui-même...
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE MOODY BLUES
THE-MOODY-BLUES_December
December (2003)
1/5
-/5
UNIVERSAL / POP
THE-MOODY-BLUES_Strange-Times
Strange Times (1999)
2/5
-/5
UNIVERSAL / ROCK
THE-MOODY-BLUES_Sur-la-Mer
Sur La Mer (1988)
2/5
-/5
POLYDOR / POP
THE-MOODY-BLUES_The-Other-Side-of-Life
The Other Side Of Life (1986)
3/5
-/5
POLYDOR / POP
THE-MOODY-BLUES_The-Present
The Present (1983)
3/5
-/5
POLYGRAM / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021