GROUPE/AUTEUR:

HENRY COW

(ROYAUME UNI)

TITRE:
LEGEND (1973)
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Premier album d'un groupe fondateur qui va étoffer son background progressif et canterburien pour l'orienter vers le monde dissonant du Rock In Opposition."
ADRIANSTORK - 02.02.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Auréolé de son premier succès au sein du tout nouvel label de Richard Branson Virgin Records, ​Mike Oldfield​, selon la légende urbaine, se serait retrouvé face à un groupe venu pour sa première session d'enregistrement aux Studios The Manor tandis que le producteur Tom Newman gesticulait sous une table. Ni une, ni deux, c'est le jeune surdoué qui aurait enregistré la première partie de 'Nirvana for mice'. Ce groupe était ​Henry Cow​, venu graver son premier album ​''Legend'' ou ''Leg End'' (plus en accord avec la pochette représentant une chaussette).

Formé en 1968,  par la rencontre entre deux étudiants d'un club de blues de l'Université de Cambridge, Fred Frith (violon, guitare) et Tim Hodgkinson (saxophone), le groupe a participé pour son premier baptème de l'air à un lever de rideau d'un concert de Pink Floyd ​au Collège Homerton le 12 juin 1968. Après une révision de l'effectif, le groupe se concentre autour de ses fondateurs, rejoints par John Greaves (basse), Geoff Leigh (flûte, saxophone) et surtout Chris Cutler (percussions). Le groupe montre un fort penchant pour le jazz à travers le prisme de l'école de Canterbury, et les expérimentations de Frank Zappa (''Absolutely Free'', ''Lumpy Gravy'', ''Uncle Meat''). Il se dote d'une conscience politique plutôt à gauche (voire à l'extrême) comme le prouvent les paroles de l'un des rares morceaux chantés de l'album 'Nine funeral of the citizen king' qui attaque à travers la métaphore le pouvoir capitaliste.

''Legend'' nous permet d'écouter des compositions ordonnées selon des structures complexes dans lesquelles le groupe  ne dédaigne pas délaisser sa partition pour se lancer dans des improvisations vertigineuses et maîtrisées. Le premier morceau 'Nirvana for mice', après une ouverture dominée par les saxophones assourdissants et une basse ronflante, connaît une rupture rythmique radicale dans laquelle le saxophone prend son ascendant sur les autres instruments qui lui emboîtent le pas jusqu'à un crescendo dans lequel il se dédouble grâce aux deux instrumentistes. Le morceau se termine par un chant étrange, canterburien par excellence, dans lequel cette fois-ci le saxophone sert de vassal aux paroles.

'Teenbeat' divisé en trois phases, fonctionne dans sa première partie selon une logique de peau de chagrin, qui rappellera la seconde partie de 'Moonchild' de ​King Crimson​, sous l'axiome des saxophones avant que les percussions n'invitent à prendre une vitesse de croisière. La seconde partie plus colorée se caractérise par ses ruptures emmenées par la guitare de Fred Frith et le jeu au carré de Chris Cutler. Enfin, sa reprise est plus énergique et ponctuée d'un solo de guitare de Fred Frith de grande envergure, qui se poursuit en fulminant en arrière-plan tandis que le tempo s'est ralenti. L'album est pourtant loin de s'apparenter à  la prise de son d'un boeuf abstrait entre musiciens doués. Malgré ses structures complexes, le groupe est capable de créer des atmosphères tantôt chaleureuses (les premières mesures d' 'Amygdala' dominée par sa flûte) tantôt étouffantes ('The tenth Choffinch' qui débute de manière atmosphérique, avec un chant indistinct rappelant ​Gong ​et ​Frank Zappa​ avant de se nimber de ténèbres par la mainmise d'un violon sépulcral et des percussions fantomatiques de Chris Cutler).

Ce premier album montre que si ​Henry Cow ​est redevable de références diverses, il est aussi capable de s'en éloigner, conscient d'avoir déjà son propre style. Mais malgré ses qualités susdites, ''Legend'' n'y entrera pas. Par son approche anti-commerciale et ses doutes quant à la paupérisation des musiciens face aux maisons de disque, le groupe retardera la sortie de son second album. Henry Cow devient ainsi la fer de lance d'un mouvement qui prendra comme devise ''Faire du rock autrement en s'opposant à l'industrie du disque'' : le rock in opposition.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
SOFT MACHINE, ART ZOYD, KING CRIMSON, GRYPHON, GONG, ETRON FOU LELOUBLAN, FRANK ZAPPA, AKSAK MABOUL, UNIVERS ZÉRO, PRESENT

LISTE DES PISTES:
01. Nirvana For Mice
02. Amygdala
03. Teenbeat Introduction
04. Teenbeat
05. Extract From 'with The Yellow Half-moon And Blue Star'
06. Teenbeat Reprise
07. The Tenth Chaffinch
08. Nine Funerals Of The Citizen King


FORMATION:
Chris Cutler: Chant / Claviers / Batterie
Fred Frith : Chant / Guitares / Violon, Viole
Geoff Leigh: Chant / Saxophone, Flûte, Clarinette
John Greaves: Chant / Basse / Claviers
Tim Hodgkison: Chant / Claviers / Saxophone


TAGS:
70's, Canterbury, Chaotique, Dissonant, Fusion, Instrumental, Intimiste, Jam, Jazzy, Mélancolique, Oppressant, RIO, Sombre, Technique, Guitar-Hero, Chant grave, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC HENRY COW
NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ROBI: La Cavale (2015)
POP "La Cavale" restera comme la preuve d’un indéniable talent dans une veine pop cold minimaliste.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CARPENTER BRUT: Ep Ii (2013)
AUTRES Nouveau maître d'une musique Electro orgasmique et galopante, Carpenter Brut récidive avec un second EP tout aussi jubilatoire et tout aussi culte que son prédécesseur.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HENRY COW
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020