ARTISTE:

SIMIAN GHOST

(SUÈDE)
TITRE:

THE VEIL

(2015)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

POP

/ ROCK
TAGS:
Chant aigu, FM, Planant
"Amateurs d'une pop de qualité, jetez-vous sur cet album magnifique et intemporel, vous ne le regretterez pas."
ALADDIN_SANE (13.03.2015)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

On savait que la Suède avait un goût prononcé pour la disco/pop depuis la déferlante ABBA dans les années 70. Depuis, le pays était surtout reconnu musicalement à l’international pour sa scène métal. Simian Ghost ne fait ni du métal ni du disco mais s’évertue à perpétuer une certaine idée de la pop, celle délicatement ouvragée des Beatles et des Beach Boys notamment.

Pour vous en convaincre, écoutez prioritairement ‘The Ocean is a Whisper’ ; si ce morceau ne vous renvoie pas vers "Smile", c’est probablement que vous n’avez jamais écouté le chef d’œuvre de Brian Wilson. Car la quintessence de la pop (en tous cas, ce que cherche une grande majorité des amateurs du genre) se trouve dans ces 3 minutes d’une beauté stupéfiante : des harmonies vocales angéliques, une production quasi-parfaite et une mélodie à la fois mélancolique et intemporelle.

"The Veil" est le troisième album de Simian Ghost mais le premier à percer hors de Suède avec une couverture médiatique suffisamment importante pour leur permettre de se faire connaître à l’international. Si le groupe puise ses influences aux sources de la pop 60’s et 70’s, la production est assez moderne pour ne pas les confondre avec leurs glorieux ainés. En fait, cette musique aux ambiances plutôt vaporeuses (parfois un peu trop pourrait-on leur reprocher) lorgne également vers ce sous-genre du rock alternatif que l’on appelle dream pop, né à la fin des années 80, et auquel on rattache des formations comme Cocteau Twins, Slowdive ou encore Beach House plus récemment.

Des 19 titres composant cet album, on retiendra notamment ‘Float’, majestueuse introduction très axée sur les harmonies vocales, ‘Cut-Off Point’ d’obédience plus dynamique et dans laquelle les voix masculine et féminine se renvoient la balle ou encore ‘Echoes of Songs’, émouvante composition dédiée à la regrettée chanteuse Trish Keenan (du groupe Broadcast).

A noter que l’album est proposé en 3 versions : une version « découverte » à petit prix (13 titres), une version 2 LP (19 titres) et une version « deluxe » comprenant l’album de 19 titres avec les 2 premiers opus (qui valent également une écoute attentionnée). Un must-have pour les amateurs de pop de qualité, cela va sans dire.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/simianghost



GROUPES PROCHES:
THE BEATLES, SIGUR ROS, THE BEACH BOYS


LISTE DES PISTES:
01. Float
02. Cut-off Point
03. A Million Shining Colours
04. Echoes Of Songs (for Trish Keenan)
05. August Sun
06. The Ocean Is A Whisper
07. I Will Speak Until I'm Done
08. Secret Meadow
09. Fight Even
10. Hidden In Your Leaves
11. Be Good A Kid
12. Scattered And Careless
13. Never Really Knew
14. Stange Light
15. The River Ouse
16. Endless Chord
17. Summer Triptych
18. The Veil
19. Echoes In Your Heart

FORMATION:
Erik Klinga: Batterie
Maja Agnevik: Chant
Mathias Zachrisson: Guitares
Sebastian Arnström: Chant / Guitares
Wilhelm Magnusson: Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
REALMEAN
15/03/2015
  0 0  
3/5
Un album assez sympa, qui permet de reposer les oreilles entre deux tranches de prog musclé. Le titre éponyme, bien que très court, est l'un des plus oniriques.
Un chouia linéaire toutefois, ce qui peut nuire à une écoute régulière. On y trouve de multiples influences, sans parvenir à les inscrire en références: un soupçon de M83, en beaucoup plus éthéré; un peu de Mercury Rev, en moins inventif ("Deserter's Songs" est une merveille, difficile de soutenir la comparaison...); un quelque chose de Darkel, en moins accrocheur, ou encore de Sébastien Schuller, en moins raffiné.
Mais pour une fois que la pop atmosphérique ne mise pas tout sur la dépression mélancolique, ça ne fait pas de mal !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
LENNY KRAVITZ: Black And White America (2011)
ROCK - Avec ses qualités et ses défauts, "Black And White America" se révèle être un pavé inégal qui aurait mérité l'élagage de quelques titres inutiles voire ratés.
MOONSPELL: Extinct (2015)
METAL GOTHIQUE - Beau, majestueux et empreint d'une profonde sensibilité, "Extinct" est une oeuvre à placer parmi les meilleures sorties de métal gothique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021