GROUPE/AUTEUR:

GENTLE GIANT

(ROYAUME UNI)

TITRE:
FREE HAND (1975)
LABEL:
CHRYSALIS
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Gentle Giant tourne le dos aux expérimentations sonores des deux albums précédents pour nous livrer un album somptueux faisant la part belle aux sonorités médiévales et modernes."
ADRIANSTORK - 20.03.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Un an après l'enregistrement du très ambitieux ''The Power and The Glory'', Gentle Giant​, tout fraîchement accueilli par son nouveau label Chrysalis (qui comptait dans son écurie Jethro Tull, avec lequel Gentle Giant a tourné), retrouve le chemin des studios. Le départ de chez Vertigo pour un label plus réputé aura-t-il un impact sur l'enregistrement de son septième album ''Free Hand'' ?

A l'écoute de la première piste, on est en droit de penser que ​le groupe, qui avait pour but de ''repousser les musiques populaires contemporaines, au risque d'être impopulaire'', semble avoir fait quelques concessions à ce qu'ils avaient naguère pourfendu. Ainsi 'Just The Same' débute avec un son de clavier si particulier qu'on pourrait accuser le groupe de faire un coming out en faveur de... Stevie Wonder. Cette piste dansante, faussement simpliste, prouve que le groupe était de taille à aérer son propos sans pour autant se dénaturer ('Time To Kill' est une autre réussite de l'album avec son introduction Pong et ses choeurs envoûtants).

Le groupe n'en délaisse pas pour autant les sonorités médiévales qui ont contribué à forger son identité musicale. Le titre éponyme qui commence avec une fugue (dont s'inspirera ​Claudio Simonetti​ pour 'Phénomena') laisse place à une énergie rock brute, portée par des paroles à l'acide contre l'industrie musicale. Petit à petit, le cours tourmenté va changer de cap rythmique jusqu'à atteindre une rêverie, dans laquelle basse, percussions et claviers offrent un repos de courte durée. Le sommet de l'album est atteint avec 'On Reflection', qui poursuit sur les mêmes bases que 'Knots' avec un chant polyphonique à quatre voix d'abord a cappella (que Spock's Beard essaiera en vain de copier sur 'Thoughts'), des idées d'instrumentation inédites (un instrument différent sert d'introduction à chacune des voix dans la partie suivante), une émotion à fleur de peau magnifiée par la voix de velours de Kerry Minnear, le violon de Ray Shulman​, le vibraphone et la flûte de Gary Green sur la deuxième partie, et des paroles dédiées à leur ancienne maison de disque Vertigo.

Seule ombre au tableau, la fin de l'album baisse en intensité. L'instrumental gallois 'Talybont' avec sa flûte virevoltante et 'Mobile' (avec son texte qui rappelle 'Ladies Of The Roads' en moins sexuel) semblent avoir été placés tardivement en queue de disque et ne constituent guère une bonne conclusion pour un album de cette volée. 'His Last Voyage', par son titre et par l'émotion surannée qui émane de la voix de Kerry Minnear et du solo de guitare de Gary Green aurait pu constituer un plus crédible candidat pour fermer cet opus.  Il ne s'agit aucunement d' un problème de qualité mais de dosage savant qui nuit à l'écoute intégrale de l'album.

''Free Hand'' va marquer un compromis satisfaisant entre héritage et concessions modernes. L'album se place en rupture totale avec les deux précédents plus expérimentaux. Il sera le seul disque du doux géant à se placer dans le Billboard américain du meilleur album (avec une dérisoire 48ème place).

Plus d'information sur http://www.blazemonger.com/gg/



GROUPES PROCHES:
MOTH VELLUM, DARAGON, YUGEN, THE TANGENT, KINETIC ELEMENT, SPOCK'S BEARD, HALF PAST FOUR, ARGOS, BEARDFISH, DAYMOON

LISTE DES PISTES:
01. Just The Same
02. On Reflection
03. Free Hand
04. Time To Kill
05. His Last Voyage
06. Talybont
07. Mobile


FORMATION:
Derek Shulman: Chant / Saxophone
Gary Green: Chant / Guitares
John Weathers: Batterie
Kerry Minnear: Chant / Claviers
Ray Shulman: Chant / Basse / Violon


TAGS:
70's, Chaotique, Dépaysant, Dissonant, Expérimental, Fusion, Groovy, Instrumental, Médiéval, Mélancolique, Old School, Sombre, Symphonique, Technique, Ballades, Guitar-Hero, Chant aigu, Chant grave, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GENTLE GIANT
NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KILLERS (FR): Le Baiser De La Mort (2015)
HEAVY METAL Killers a mis l'accent plus sur la variété que sur la puissance dans ce très bon album de Heavy Metal, qui n'en reste pas moins très costaud
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NORTHAUNT: Istid (2015)
AUTRES EXTREME D'une grande pureté de touches et de traits, "Istid" signe l'apogée créatrice de Northaunt, maître incontesté d'une Dark Ambient polaire.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GENTLE GIANT
GENTLE-GIANT_Civilian
Civilian (1980)
3/5
-/5
CHRYSALIS / HARD ROCK
GENTLE-GIANT_Giant-For-A-Day
Giant For A Day (1978)
4/5
-/5
CHRYSALIS / POP
GENTLE-GIANT_The-Missing-Piece
The Missing Piece (1977)
4/5
4/5
CHRYSALIS / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_Interview
Interview (1976)
4/5
5/5
CHRYSALIS / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_The-Power-And-The-Glory
The Power And The Glory (1974)
5/5
5/5
ALUCARD / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020