ARTISTE:

POMBAGIRA

(ROYAUME UNI)
TITRE:

FLESH THRONE PRESS

(2015)
LABEL:

SVART RECORDS

GENRE:

DOOM

TAGS:
Mélancolique
"Double ration de doom terreux et boisé, "Flesh Throne Press" se mérite, agonie hallucinée qui semble ne jamais vouloir mourir."
CHILDERIC THOR (26.03.2015)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Quand on aime, on ne compte pas, paraît-il. Certes. Sauf qu'ingurgiter plus de 80 minutes de musique d'un genre, le doom, réputé pour son caractère monotone sinon monolithique, n'est donc pas chose aisée. De fait, nonobstant ses incontestables qualités, sur lesquelles nous reviendrons, combien aurions-nous aimé que ce sixième album de Pombagira subisse quelques coupes salvatrices, ce qui aurait facilité sa défloration.

Mais ce couple britannique (Pete au chant et à la guitare, Carolyn derrière les fûts) est comme ça, habitué des courses de fond, comme l'ont illustré par le passé "Baron Citadel" ou "The Crooked Path", autres disques-fleuve d'une discographie déjà touffue qui ne cesse de s'enrichir depuis 2008. Heureusement, la poignée de pavés de "Flesh Throne Press" est aérée par de courtes pistes qui le rendent plus digeste que prévu, le groupe rompant ainsi avec son (autre) habitude, celle de n'enfanter que des monolithes dont certains n'hésitent pas à tutoyer la demi-heure !

En outre, le doom forgé par les Anglais, s'il se veut toujours extrêmement riche en plomb, se pare cette fois-ci de couleurs plus Stoner que jamais, plus psyché également, à l'image de 'Sorcerous Cry'. Pour ces deux raisons, la pénétration de ce double-album se révèle au final (un peu) moins douloureuse, quand bien même arriver au bout tient presque de la gageure. Bref, "Flesh Throne Press" se mérite, agonie hallucinée qui semble ne jamais vouloir mourir. 

Le premier disque est encadré par deux sentinelles aux dimensions épiques. Il s'agit tout d'abord de 'The Way', pièce massive aux ambiances cotonneuses et aux lignes hypnotiques. Plus pétrifié est en revanche le titre éponyme qui ferme la rondelle, inexorable excavation dans d'indicibles abîmes. Ni accélération ni lumière ne viennent à aucun moment dévier cette lente descente tellurique. Guitare et batterie libèrent de véritables secousses sismiques dont les ondes se répandent durant de longues minutes figées dans la terre. Entre ces deux monuments, quatre morceaux s'enchaînent, certains simples interludes ('Soul Seeker'), d'autres au format ramassé ('Gather') ou étiré ('Sorcerous Cry').

Le second disque s'ouvre sur 'In The Silence', et ses 15 minutes au jus, saillie aux multiples coups de boutoir, tour à tour pachydermique ou presque aérienne, même si le duo ne décolle jamais vraiment du sol, englué qu'il est dans une épaisse couche de mazout. Le menu continue ensuite sa course tranquillement mais finit par lasser quelque peu avec des pistes moins abouties ('Blessed Are the Dead',  'I Curse I Pray'), confirmant que des coups de ciseaux n'auraient pas été superflus. Seul 'Cold Descent' marque réellement les esprits lors de cette fin de parcours qui traîne en longueur.

Un peu à l'image de cette double ration qui peine à captiver, la faute à un déficit de nuances et de variété mais que sauvent toutefois quelques très grands moments de doom stoner terreux et boisé. 


Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
THE WOUNDED KINGS, ALUNAH


LISTE DES PISTES:
01. The Way
02. Gather
03. Endless
04. Sorcerous Cry
05. Soul Seeker
06. Flesh Throne Press
07. In The Silence
08. Blessed Are The Dead
09. Time Stone
10. Ash To Flesh
11. I Curse To Pray
12. Cold Descent
13. Yesterday's Tomorrow

FORMATION:
Carolyn Hamilton-giles: Batterie
Pete Giles: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
GENTLE GIANT: The Missing Piece (1977)
ROCK PROGRESSIF - Avec "The Missing Piece", Gentle Giant lance un dernier message d'adieu progressif avant d'arpenter des terres plus pop.
ART AGAINST AGONY: Three Short Stories (2014)
METAL PROGRESSIF - Sombre et torturé, entre jazz et métal, cet album instrumental intrigue et fascine. Pour amateurs avertis.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022