GROUPE/AUTEUR:

GENTLE GIANT

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE MISSING PIECE (1977)
LABEL:
CHRYSALIS
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Avec "The Missing Piece", Gentle Giant lance un dernier message d'adieu progressif avant d'arpenter des terres plus pop."
ADRIANSTORK - 26.03.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Après deux albums progressivement satiriques, ​Gentle Giant​, dont le succès n'est toujours pas au rendez-vous, est parti en quête en Hollande, non pas de l'accord perdu, mais de la pièce manquante qui pourrait, à l'encontre de son credo originel, lui assurer un peu de popularité.

A l'écoute de cet album, on pourrait penser que la pièce manquante était la pop. Le groupe a remisé au placard toutes ses sonorités médiévales qui faisaient son charme et constituaient son identité. Les multi-instrumentistes devront se contenter d'un seul instrument, quoique Ray Shulman, en plus de sa basse, épaule Gary Green sur 'Melodies Of Old Days' et John Weathers à la batterie sur 'Winning'. En cette année 0 du punk (l'album des ​​Sex Pistols​ sortira un mois plus tard), les rythmiques se font plus frontales, les soli plus rares comme si ​Gentle Giant ​avait voulu avoir son mot à dire dans l'arène. Derek Shulman a pris le pouvoir vocal, n'autorisant Kerry Minnear à occuper la première place que sur une seule chanson. Son chant enjôleur garde son pouvoir de séduction (comme sur 'I'm Turning Around' ou sur la brillante et sarcastique 'Who Do We Think We Are?') mais perd de sa subtilité sur des morceaux plus énergiques, alourdissant un ensemble déjà écrasant comme sur 'Betcha Thought We Couldn't Do It', qui peine à convaincre à l'inverse des paroles pleines d'ironie, ou encore 'Mountain Times' qui contient quelques choeurs féminins.

Mais si le groupe renoue aussi avec une veine dansante, comme en témoigne 'Two Weeks in Spain' (qui comporte encore de timides digressions rythmiques) ou encore 'As Old As You're Young', chantée par Kerry Minnear et qui se place en ligne directe de la première partie d' 'I Lost My Head' sur l'album précédent, c'est avec 'Memories Of Old Days' que ​Gentle Giant ​va composer une des plus belles réussites de sa carrière et paradoxalement son épitaphe progressive. Les guitares acoustiques relayées par le synthétiseur et la voix cette fois-ci sensuelle de Derek Shulman servent d'écrin à une ballade nostalgique et poignante rendant hommage à toutes ces soirées d'été qui ne reviendront plus. 'Winning' et 'For Nobody' (sur laquelle Gary Green est en jambes sur sa guitare électrique) qui lui succèdent se présentent comme des chutes de 'The Power and Glory' et servent de caution à ceux qui ont toujours pensé que l'album se divisait en deux faces (la commerciale et la progressive).

​Gentle Giant ​a mis de l'eau dans son vin. Puisque le succès ne vient pas, le groupe est allé vers le succès, avec pour conséquence de simplifier à l'extrême son propos originel en proposant une pop tantôt douce, tantôt agressive, qui se poursuivra sur les deux albums suivants. Quant à Kerry Minnear, dernier gardien du temple progressif, il va céder face aux instincts de survie des deux Shulman...

Plus d'information sur http://www.blazemonger.com/gg/



GROUPES PROCHES:
BEARDFISH, HIGH WHEEL, ARGOS, HALF PAST FOUR, KINETIC ELEMENT, DARAGON, YUGEN, ECHOLYN, DAYMOON, MOTH VELLUM

LISTE DES PISTES:
01. Two Weeks In Spain
02. I'm Turning Around
03. Betcha Thought We Couldn't Do It
04. Who Do You Think You Are?
05. Mountain Time
06. As Old As You're Young
07. Memories Of Old Days
08. Winning
09. For Nobody


FORMATION:
Derek Shulman: Chant
Gary Green: Guitares
John Weathers: Batterie
Kerry Minnear: Chant / Claviers
Ray Shulman: Guitares / Basse / Batterie


TAGS:
70's, Accessible / FM, Acoustique, Folk, Instrumental, Intimiste, Mélancolique, Old School, Planant, Punk, Technique, Ballades, Guitar-Hero, Chant aigu, Chant grave, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GENTLE GIANT
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KARDA ESTRA: Strange Relations (2015)
ROCK PROGRESSIF Avec "Strange Relations", Karda Estra prend le risque de rompre avec son néo-classique new age pour se lancer dans un progressif aventureux flirtant avec le RIO. Pari osé mais intéressant.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
POMBAGIRA: Flesh Throne Press (2015)
DOOM Double ration de doom terreux et boisé, "Flesh Throne Press" se mérite, agonie hallucinée qui semble ne jamais vouloir mourir.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GENTLE GIANT
GENTLE-GIANT_Civilian
Civilian (1980)
3/5
-/5
CHRYSALIS / HARD ROCK
GENTLE-GIANT_Giant-For-A-Day
Giant For A Day (1978)
4/5
-/5
CHRYSALIS / POP
GENTLE-GIANT_Interview
Interview (1976)
4/5
5/5
CHRYSALIS / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_Free-Hand
Free Hand (1975)
5/5
-/5
CHRYSALIS / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_The-Power-And-The-Glory
The Power And The Glory (1974)
5/5
5/5
ALUCARD / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020