GROUPE/AUTEUR:

WHYZDOM

(FRANCE)

TITRE:
SYMPHONY FOR A HOPELESS GOD (2015)
LABEL:
SCARLET RECORDS
GENRE:
METAL GOTHIQUE

"Maîtrisant parfaitement son propos, Whyzdom franchit avec "Symphony For A Hopeless God", une étape supplémentaire vers la perfection d'un art qui ne pardonne pas la médiocrité. Et toujours avec ce désenchantement plus personnel qu'il n'y paraît et qui le distingue des simples suiveurs."
CHILDERIC THOR - 27.05.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Troisième album pour Whyzdom et quatrième chanteuse, sans compter l'ex-Xandria, Lisa Middlehauve qui l'a dépannée sur scène en 2010. Espérons que la stabilité qu'on croyait acquise avec l'arrivée de Elvyne Lorient deux ans plus tard, le soit enfin désormais. L'avenir nous le dira.

Ces problèmes récurrents en terme de ressources humaines pourraient être fâcheux et grever l'inspiration du groupe. Or il n'en est rien, celui-ci poursuivant sa route à son rythme. De fait, en l'espace de quelques années, les Français ont imposé leur nom parmi les valeurs sûres du Metal symphonique. Et s'ils ne font pas encore de l'ombre aux ténors du genre, Nigthwish et Within Temptation en tête, force est de reconnaître qu'ils sont maintenant aux portes de la cour des grands. "Symphony For A Hopeless God" sera-t-il leur Sésame ?

Encore une fois, tout a été mis en œuvre pour cela. Production énorme, arrangements soignés, interprétation hors-pair ... On ne saurait émettre la moindre réserve à l'encontre d'un menu dont la teneur à nouveau pantagruélique (plus d'une heure de musique au compteur quand même) ne rime pourtant jamais avec ennui ni longueurs ou pompeuses boursouflures. Le sens de la mélodie accrocheuse intact, Whyzdom nous gratifie encore une fois d'excellentes compositions qui d'emblée font mouche.

Là réside d'ailleurs une de ses grandes forces, dans cette faculté à privilégier une écriture d'orfèvre aux enluminures symphoniques certes généreuses quoique toujours mises au service de chansons solidement charpentées, lesquelles déroulent une trame souvent étirée sans heureusement l'être trop. "Symphony For A Hopeless God" enchaîne les hymnes, les morceaux de bravoure. Onze titres, onze joyaux qui tous mériteraient d'être cités, de 'Theory Of Life' à 'Tears Of A Hopeless God', sombrement orchestral, de 'Don't Try To Blind Me' à 'Asylum Of Eden'.

Le groupe puise dans une palette souvent lourde ('Let's Play With Fire'), toujours noire et grave. Le recours à des growls participe en outre de cette dimension tragique. Ce qui nous amène à évoquer les lignes vocales de cet album et donc l'autre grande force de Whyzdom, sa capacité à découvrir à chaque fois des chanteuses aussi puissantes que talentueuses. Avec Marie Rouyer,  dont on souhaite qu'elle ne la quittera pas de sitôt, la formation ne déroge pas à la règle, ayant déniché la perle rare, la pièce maîtresse qui manquait à son univers. La belle ne cesse d'impressionner tout du long, brillant d'un éclat envoûtant et dans tous les registres, n'ayant absolument rien à envier aux Castafiore plus renommées. Sans elle, ces compositions n'auraient tout simplement pas le même charme. 

Maîtrisant parfaitement son propos, Whyzdom franchit avec "Symphony For A Hopeless God", une étape supplémentaire vers la perfection d'un art qui ne pardonne pas la médiocrité. Et toujours avec ce désenchantement plus personnel qu'il n'y paraît et qui le distingue des simples suiveurs.

Plus d'information sur http://www.whyzdom.com



GROUPES PROCHES:
WITHIN TEMPTATION, NIGHTWISH

LISTE DES PISTES:
01. While The Witches Burn
02. Tears Of A Hopeless God
03. Let's Play With Fire
04. Eve's Last Daughter
05. Don't Try To Blind Me
06. The Mask
07. Asylum Of Eden
08. Waking Up The Titans
09. Theory Of Life
10. Where Are The Angels
11. Pandora's Tears


FORMATION:
Marc Ruhlmann: Claviers
Marie Rouyer: Chant
Nico Chaumeaux: Batterie
Régis Morin: Guitares
Vynce Leff: Guitares
Xavier Corrientes: Basse


TAGS:
Sombre, Symphonique, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC WHYZDOM
DERNIERE ACTUALITE
WHYZDOM dévoile "As Time Turns To Dust"
Toutes les actualités sur WHYZDOM
NOTES
2/5 (1 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
FLORIAN GREY: Gone (2015)
POP Premier album pour un grand espoir vocal, mais résultat mitigé en raison d'une formule répétitive.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
IZZ: Everlasting Instant (2015)
ROCK PROGRESSIF Un nouvel album hélas sans surprise du groupe de rock progressif américain Izz.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WHYZDOM
WHYZDOM_Blind-
Blind ? (2012)
3/5
4/5
SCARLET RECORDS / METAL GOTHIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020