MW / Accueil / Chroniques / KILLING JOKE: Killing Joke
GROUPE/AUTEUR:

KILLING JOKE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
KILLING JOKE
ANNEE PARUTION:
1980
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK
"Premier album et première éruption d´un groupe prêt à en découdre avec le monde de la musique."
ADRIANSTORK - 12.05.2015 -

1980, le punk bat déjà de l´aile. Par un réflexe de survie, une nébuleuse de groupes s'est détournée des grands-frères ​The Clash ​ou ​Sex Pistols​ en arpentant de nouvelles directions artistiques. Afin d'apporter un peu de sang neuf, les groupes oeuvrent en faveur d'un punk froid, gothique, marqué par l´usage des synthétiseurs et des boites à rythme et des thèmes plus proches de la dépression que d´un esprit anarchiste. Sous l´étiquette post-punk, puis cold wave, le mouvement sera finalement englouti sous un nouveau terme chaotique, celui de New Wave où Bauhaus côtoie Duran Duran ou Adam and The Ants...

Pourtant l´un  de ces groupes, ​Killing Joke​, va très rapidement se démarquer de ses contemporains. Jaz Coleman (chant, synthétiseurs) et Paul Ferguson (batterie, choeurs) ont rencontré Geordie Walker (guitare) et Martin ´´Youth´´ Glover (basse) par le biais d´une étrange petite annonce qu stipulait : "Vous souhaitez faire partie de la blague qui tue? Publicité totale - Anonymat total - Exploitation totale". Après un premier maxi LP "Turned to Red", le groupe sort enfin un album anonyme et exploité : à l´exception du titre en forme de camouflet, aucun crédit.

Dès son premier album, ​Killing Joke ​semble avoir déjà trouvé un son particulier qu'il n'abandonnera guère. Les compositions minimalistes et répétitives ont moins de point commun à faire valoir avec les terrains de jeux de Johnny Rotten qu'avec des séances de rituels occultes. La guitare sale de Geordie Walker tourne en boucle comme un oiseau de proie autour des oreilles de son auditeur ('Requiem' 'The Wait', ou le gothique 'S.o. 36'), les claviers graisseux sonnent tantôt une révolte grondante ('Requiem', 'Tomorrow's World'), tantôt sont truculents (sur 'Bloodsport', instrumental qui sonne comme une version déglinguée de Kraftwerk, on imagine aisément des vaisseaux spatiaux tirer des lasers), la basse de Youth est vrombissante, toujours prête à ouvrir un gouffre ('Primitive', 'Tomorrow's World), Paul Ferguson use de sa batterie comme un maître de cérémonie métronomique ('The Wait', 'Primitive').

Mais cet ensemble déjà glaçant ne pouvait entrer dans la légende sans la voix de Jaz Coleman. Du haut de ses vingt ans, le chanteur est le vrai maître d'oeuvre de cette étrange expérience sonore. Caverneuse, profonde, parfois suppliante, sa voix se fait l'écho de désastres imminents dans une optique alarmiste proche du punk. Les paroles nous dévoilent un monde égoïste et autophage ('Requiem', premier hymne du groupe, pourrait évoquer l'Angleterre de Thatcher. Sur l'industriel avant l'heure 'The Wait', une imagerie macabre évoque une vision sans concession du fameux 'London Calling', apparaissant bien ridicule en comparaison), une société qui s'appuie sur des stratégies perverses (sur 'Wardance', la voix déformée de Jaz Coleman nous fait part de constats alarmistes quant à l'industrie musicale produisant une parodie de musique en pure perte. Ironiquement, la chanson entrera dans le Billboard Américain dans la catégorie dance music) mais également des solutions : une nécessité d'en finir enfin avec les mensonges de nos élites ('Complications', ou l'hymne antimilitariste 'Tomorrow's World').

​Killing Joke ​fait des débuts fracassants sur la scène rock en prenant d´emblée le taureau par les cornes et en choisissant d'affronter son destin. Ce premier album éponyme constitue la parfaite porte d´entrée d´un groupe qui mûrira au fil d'une discographie solide. Certes on pourrait accuser le groupe d'utiliser toujours la même formule, comme de chanter en guise de refrain, le titre de la chanson, mais force est de constater le pouvoir de destruction de la blague qui tue.


Plus d'information sur http://www.killingjoke.com

VIDEO

GROUPES PROCHES:
METALLICA, RAMMSTEIN, FEAR FACTORY, NIRVANA, MINISTRY, KORN, NINE INCH NAILS, SOUNDGARDEN, MARILYN MANSON, LAIBACH

LISTE DES PISTES:
01. Requiem
02. Wardance
03. Tommorow's World
04. Bloodsport
05. The Wait
06. Complications
07. S.o.m6
08. Primitine


FORMATION:
Jaz Coleman: Chant / Claviers
Kevin 'geordie' Walker: Guitares
Martin 'youth' Glover: Basse
Paul Ferguson: Chant / Batterie


TAGS:
80's, Chaotique, Dissonant, Lourde, Mélancolique, Oppressant, Punk, Sombre, Tribal, Guitar-Hero, Chant éraillé, Chant grave, Chant hurlé, Choeurs
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC KILLING JOKE
DERNIERE ACTUALITE
KILLING JOKE et TURBOWOLF en concert à Paris le 27 octobre prochain
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant KILLING JOKE
 
DERNIER ARTICLE
Killing Joke va fêter ses 40 années d'existence, l'occasion de revenir sur ce groupe aussi mystérieux que méconnu.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant KILLING JOKE
 
NOTES
 
4/5 (2 avis)
3/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT KILLING JOKE
 
KILLING-JOKE_MMXII Mmxii (2012)
SPINEFARM RECORDS / METAL INDUSTRIEL
KILLING-JOKE_Revelations Revelations (1982)
AUTRE LABEL / POST ROCK
KILLING-JOKE_What-s-THIS-for-- What's This For...! (1981)
AUTRE LABEL / POST ROCK
KILLING-JOKE_Killing-Joke Killing Joke (1980)
AUTRE LABEL / ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019