ARTISTE:

LIVHZUENA

(FRANCE)
TITRE:

DARK MIRROR NEURONS

(2015)
LABEL:

KLONOSPHERE

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Growl, Technique
""Dark Mirror Neurons" est une belle pièce étouffante d’orfèvrerie sombre saupoudrée d'influences thrash, une réussite à mi-chemin entre Meshuggah, Textures, Slayer, ou Omnium Gatherum..."
THIBAUTK (26.05.2015)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Livhzuena est jeune formation qui fait exploser son premier album "Dark Mirror Neurons", sorte de magma vibratoire à mi-chemin entre Meshuggah, Metallica ou Slayer. Le combo nous tisse avec classe un tableau de violence, de puissance et de technique dans la lignée de Textures et s'éloigne ainsi du bon vieux death des familles, glauque et malsain. L'épaisseur de la production flatte l'oreille, les sonorités bâtissent un mille-feuilles sinistre aux couches suffocantes, comme si le groupe voulait d'entrée nous terrasser.

La guitare tabasse les ouïes de riffs simples ou plus techniques, jouant sur des mesures impaires. Quelques phrases mélodiques viennent néanmoins sublimer les compositions. La batterie lourde crée une multitude de variations pour que jamais le discours ne s'enlise. Quant à la voix, elle se joue des étiquettes : dans des compositions résolument death, elle s'habille d'intonations thrash dignes de Slayer et éructe des vomissures venues d'autres contrées.

Le périple débute par 'Mars' au rythme épileptique qui donne envie de headbanger ou de se déhancher au rythme de ces vibrations grasses. Après quelques morceaux de la même épaisseur, 'Quantic Quake Monster' délivre un riff d'introduction vraiment bien construit et des variations multiples. Le groupe semble alors vouloir apaiser le tempo d'un passage presque post rock prolongé par un riff très carré. 'Void' propose un passage en voix claire appuyé par des doubles croches de grosse caisse qui clouent l'auditeur au pilori. Enfin, le morceau titre débute en douceur, puis se mue en hymne puissant, qui se termine par un tempo ralenti presque doom que le groupe semble vouloir prolonger à l'extrême.

"Dark Mirror Neurons" est une pièce étouffante et éprouvante, une galette à mi-chemin entre Meshuggah, Textures, Slayer, ou Omnium Gatherum. L'univers noir dépeint est effrayant et glauque, comme une projection dans un abîme insondable de saleté, de violence et de technicité. Envolée morbide, jouissive et percutante, saupoudrée d'influences thrash, l'album plaira autant aux amateurs de rythmes échevelés que de constructions à tiroirs ou de musicalité judicieusement parsemée.


Plus d'information sur http://www.facebook.com/livhzuena



GROUPES PROCHES:
MESHUGGAH, GOJIRA


LISTE DES PISTES:
01. Mars
02. Nalli
03. Wave the banner
04. Shadows and Matter
05. Quantic Quake Monster
06. Void
07. Dark Mirror Neurons

FORMATION:
Franck: Chant
Laurent: Guitares
Nicolas Dalloz: Guitares
Olivier: Batterie
Sébastien: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
AXXIS: Time Machine (2004)
METAL MELODIQUE - En adoptant un ton plus heavy, Axxis fait un joli bond en avant et se place d'emblée dans le peloton de tête des meilleures formations heavy speed mélodique tout en gardant intacte sa facette accrocheuse.
OZRIC TENTACLES: Technicians Of The Sacred (2015)
ROCK PROGRESSIF - Avec "Technicians Of The Sacred", double-album jubilatoire, les fans de Ozric Tentacles ne seront pas dépaysés. Quant aux autres, ils passeront leur chemin, comme d'habitude, hermétiques à ce trip psyché hors du temps et des modes. Tant pis pour eux !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023