GROUPE/AUTEUR:

SAXON

(ROYAUME UNI)

TITRE:
BATTERING RAM (2015)
LABEL:
UDR MUSIC
GENRE:
HEAVY METAL

"Saxon offre ici une véritable démonstration de son savoir-faire sans pour autant s'ankyloser dans une identité pourtant identifiable entre mille."
LOLOCELTIC - 30.10.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Mais à quoi tournent les membres de Saxon ? La soixantaine passée pour la plupart d'entre eux, ils continuent d'enchaîner les albums à un rythme soutenu pour une qualité rarement prise en défaut. Deux ans après un "Sacrifice" qui durcissait le ton sans réellement révolutionner le style du groupe, "Battering Ram" débarque avec sa pochette signée Paul Raymond Gregory, déjà responsable d'illustrations pour Dio, Molly Hatchet ou Blind Guardian entre autres. Reste à savoir si ce bélier a pour but d'enfoncer des portes ouvertes ou bien de détruire les dernières lignes de défense d'éventuels résistants à son métal toujours à la limite entre hard et heavy.

Produit par Andy Sneap (Accept, Megadeth, Testament...), cet opus risque d'en clouer plus d'un sur place tant sa puissance piétinera toute forme d'opposition. Saxon fait ici majoritairement la part belle à des titres alliant rapidité et efficacité, dotés de refrains directs et accrocheurs et offrant de nouvelles démonstrations du talent de chaque membre du quintet. C'est à se demander si les différents séjours de Nigel Glockler en milieu hospitalier n'avaient pas pour but de le transformer en homme bionique derrière des excuses de soi-disant problèmes de dos et autres ruptures d'anévrisme. Le batteur semble taper de plus en plus fort et de plus en plus vite pendant que son compère et leader Biff Byford chante de mieux en mieux à chaque album. Varié et puissant, il habite chaque titre et lui apporte l'interprétation en adéquation avec l'ambiance souhaitée. Quant à la paire Paul Quinn / Doug Scarratt, elle continue de dégainer des riffs et soli à renvoyer Judas Priest dans une retraite que ses derniers opus semblent de toute façon lui promettre, Nibbs Carter restant quant à lui irréprochable.

Il est vrai qu'en dehors de rares exceptions, l'essentiel des titres proposés restent du Saxon pur jus. Pourtant, les Britanniques réussissent la plupart du temps à glisser un ou plusieurs éléments qui évitent le sentiment de redite. 'The Devil's Footprint' se voit doté d'une introduction narrative contant l'affaire du Diable du Devonshire qui traumatisa l'Angleterre en 1855. 'Eye Of The Storm' balance un bon gros riff puissant mais au tempo dédoublé alors que 'Stand Your Ground' se veut le digne successeur de 'Motorcycle Man' ou '20.000 Ft' mais surprend par son break de claviers juste après le solo. Plus prévisibles, 'Destroyer' ou 'Hard And Fast' n'en sont pas moins tranchants et restent du bon Saxon classique mais efficace. Enfin, si 'Three Sheets To The Wind (The Drinking Song)' s'inscrit dans la lignée des titres faisant la part belle au rock'n'roll, l'interprétation de Biff Byford en surprendra plus d'un avec son clin d'œil appuyé à Bon Scott. Plus étonnants sont les deux épiques 'Queen Of Hearts' et 'Kingdom Of The Cross'. Le premier se fait à la fois heavy et reptilien avec une introduction en arpèges retenus et un break éthéré. Le second est une véritable procession spectrale traitant des horreurs de la Première Guerre mondiale dont les couplets sont narrés par l'acteur David Bower. Les brumes parcourues par les ombres des morts au combat ne sont qu'à peine éclairées par la lumière blafarde de refrains et soli empreints de mélancolie.

Véritable point de rencontre entre l'ambitieux "Call To Arms" et le direct "Sacrifice", "Battering Ram" se révèle être un très bon cru des légendes vivantes de la NWOBHM. Saxon offre ci une véritable démonstration de son savoir-faire sans pour autant s'ankyloser dans une identité pourtant identifiable entre mille. A l'heure où certains se font de plus en plus poussifs (Judas Priest) et où d'autres souffrent de graves problèmes de santé (Motörhead), le gang du Yorkshire confirme qu'il reste une des dernières valeurs sûres de sa génération et continue à en remontrer à de nombreuses formations bien plus jeunes.

Plus d'information sur http://www.saxon747.com/en/is/



GROUPES PROCHES:
JUDAS PRIEST, IRON MAIDEN, TANK, ANVIL, HERMAN FRANK, ACCEPT, DEF LEPPARD, GIRLSCHOOL, SCORPIONS

LISTE DES PISTES:
01. Battering Ram - 4:56
02. The Devil's Footprint - 4:08
03. Queen Of Hearts - 5:08
04. Destroyer - 3:21
05. Hard And Fast - 4:45
06. Eye Of The Storm - 3:54
07. Stand Your Ground - 4:15
08. Top Of The World - 4:00
09. To The End - 5:50
10. Kingdom Of The Cross - 6:08
11. Three Sheets To The Wind (the Drinking Song) - 3:53


FORMATION:
Biff Byford: Chant / Claviers
Doug Scarratt: Guitares
Nibbs Carter: Basse
Nigel Glockler: Batterie
Paul Quinn: Guitares


TAGS:
Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SAXON
DERNIERE ACTUALITE
SAXON : Nouveau live en août
Toutes les actualités sur SAXON
DERNIER ARTICLE
Alcatraz Festival 2019 - Courtrai- Jour 1 - 09 Aout 2019
Pour sa première journée le festival Alcatraz réunit une affiche déjà très riche et démarre sur les chapeaux de roue. Tous les articles sur SAXON
DERNIERE INTERVIEW
Le groupe de heavy metal britannique Saxon fêtait l'an dernier ses 40 ans d'existence ! Ils nous donnent rendez-vous en ce début d'année avec un 22ème album, "Thunderbolt" ! Rencontre avec leur chanteur emblématique, Peter Rodney "Biff" Byford.

NOTES
3.3/5 (3 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
IBRAHIM MAALOUF: Red Black Light (2015)
AUTRES Un artiste exceptionnel pour un album qui ne l'est pas moins, ou comment magnifier le jazz et le rendre accessible au plus grand nombre.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PRAYING MANTIS: A Cry For The New World (1993)
HARD ROCK MELODIQUE Retour aux origines plus musclées de la NWOBHM pour la Mante Religieuse sur cet album ultra-mélodieux !
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SAXON
SAXON_Thunderbolt
Thunderbolt (2018)
4/5
3.7/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
SAXON_Warriors-Of-The-Road
Warriors Of The Road (2014)
3/5
3/5
AUTRE LABEL / METAL MELODIQUE
SAXON_Unplugged-And-Strung-Up
Unplugged And Strung Up (2013)
3/5
3/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
SAXON_Sacrifice
Sacrifice (2013)
3/5
2.5/5
EMI / METAL MELODIQUE
SAXON_Heavy-Metal-Thunder--Live-Eagles-Over-W
Heavy Metal Thunder - Live Eagles Over Wacken (2012)
4/5
-/5
EMI / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020