ARTISTE:

THE ENID

(ROYAUME UNI)
TITRE:

IN THE REGION OF THE SUMMER STARS

(1976)
LABEL:

EMI

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Acoustique, Concept-album, Epique, Expérimental, Guitar-Hero, Instrumental, Intimiste, Mélancolique, Old School, Opera-Rock, Planant, Symphonique, Technique
"Fabuleux voyage en terres progressives pour The Enid avec ce premier album."
ADRIANSTORK (26.06.2015)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

​The Enid​ est le bébé de Robert John Godfrey. Né à Leeds Castle en 1947, ce pianiste de formation classique abandonne prématurément les bancs du Royal College Of Music pour aller s'encanailler avec un groupe peu fréquentable pour des oreilles respectables : ​Barclay James Harvest​. Il arrange et conduit l'orchestre pour le groupe entre 1968 et 1970 (apparaissant entre autres sur leur album le plus achevé ''Once Again") avant de claquer la porte en raison d'un manque de reconnaissance artistique et financière. Décidé à ne plus travailler pour le compte des autres, il sort un premier album "The Fall of Hyperion", qui passera inaperçu bien que produit par Charisma (le label de ​Genesis ​ou ​Van Der Graaf Generator​) avant de rencontrer les musiciens avec lesquels il enregistrera ce présent album. Deux évènements vont avoir un impact sur la destinée de ''In The Region Of The Summer Stars''. Préalablement intitulé ''The Voyage Of The Acolyte'', Tony Stratton-Smith leur refusera la production (tout en récupérant le nom pour son poulain ​Steve Hackett​) ce qui aura pour conséquence de les faire évoluer vers EMI et son label indépendant Buk Records. Le plus tragique de ces évènements est le suicide du chanteur Peter Roberts, qui conduira Robert John Godfrey, pour respecter sa mémoire, à transformer le disque en un tout instrumental.

L'album que nous allons chroniquer est une version révisée sortie en 1984, qui comporte des différences mineures avec la version originale. Ce disque convie à un voyage en des terres progressives marquées par une partition instrumentale classique.
Le prélude 'Fool' permet de se faire une idée sur l'ampleur de ce trajet symphonique : des arpèges de claviers tantôt aériens, tantôt pesants menacent une digue de s'ouvrir, qui finira par céder au son des trompettes de Jéricho. Les amateurs d'apaisement et de climats planants trouveront leur compte avec ce petit bijou classicisant qu'est 'The Loved Ones', le court 'Pre Dawn' ou les claviers lumineux de 'Sunrise'. Mais c'est le morceau quasi éponyme qui tire son épingle du jeu, dans un registre qui ​tient moins de la musique classique que du progressif  (Camel ​et ​Pink Floyd ​en tête) et démontre pour ceux qui en doutent encore du talent de grand organisateur de Robert John Godfrey.

Plus énergique, 'The Tower Of Babel' est construit autour de la polyphonie des guitares flamboyantes, d'une basse grondante et dont le riff introducteur se prolonge dans un crescendo assourdissant. Avec son riff de guitare, 'The Demon King' prend la même direction urgentiste, tout comme l'orageux 'The Reaper' qui accumule orgues pesantes, guitares inquiétantes sur un lit de clavier puis sous les coups de boutoir (ou de poignards). 'The Last Day' sert de synthèse en présentant une mélodie martiale entêtante dont aurait pu s'inspirer sans aucun doute le compositeur japonais Nobuo Uematsu.

Après cet album parfait, arrivé à une époque certes tardive pour le rock progressif, ​The Enid ​poursuivra ces voyages qui auraient pu servir de bandes annonces pour les cycles de John Ronald Reuel Tolkien. Pour ceux qui auraient une sainte horreur de l'influence du classique dans la musique progressive, l'écoute de cet opus leur réservera de grandioses surprises et les laissera rejoindre le cortège de ceux qui se posent cette question primordiale : ''Mais où donc est passé l'orchestre sur cet album?'' 


Plus d'information sur http://www.theenid.co.uk





LISTE DES PISTES:
01. Fool
02. The Tower Of Babel
03. The Reaper
04. The Loved Ones
05. The Demon King
06. Pre Dawn
07. Sunrise
08. The Last Day
09. The Flood
10. Under The Summer Stars
11. Adieu

FORMATION:
Dave Hancock: Trompette
Dave Storey: Batterie
Francis Lickerish: Guitares / Basse
Glen Tollet: Basse
Robert John Godfrey: Claviers
Stephen Stewart: Guitares / Basse
Chris North: Batterie / Invité
Neil Mitchell: Invité / Trompette
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
The Enid: Invicta
 
AUTRES CHRONIQUES
FOSCOR: Those Horrors Wither (2015)
BLACK METAL - Après quatre ans d'absence, Foscor entame un nouveau départ et accouche d'un quatrième opus aux allures de pierre angulaire, joyau d'un Black Metal évolutif épris d'une liberté qui jamais cependant n'étouffe une noirceur tellurique.
SUNCHILD: Synesthesia (2015)
ROCK PROGRESSIF - Nouvel album de Sunchild qui ne réussit toujours pas à accéder à la cour des grands.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE ENID
THE-ENID_Dust
Dust (2016)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
THE-ENID_the-bridge
The Bridge (2015)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
THE-ENID_Invicta
Invicta (2012)
4/5
3/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
THE-ENID_Risen
Risen (2011)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
THE-ENID_Journey-s-End
Journey's End (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021