GROUPE/AUTEUR:

THE LONG ESCAPE

(FRANCE)

TITRE:
THE WARNING SIGNAL (2015)
LABEL:
DOOWEET
GENRE:
METAL PROGRESSIF

"Voici un solide album de métal prog dont la puissance mélodique et les riffs percutants sont les principaux atouts. Chaudement recommandé."
PROGRACER - 20.07.2015 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
"The Warning Signal" est le second album des Parisiens de The Long Escape. Formé en 2009, le quatuor officie dans un rock/métal progressif classique qui fleure bon les années 2000 et affiche une personnalité bien marquée qui l'empêche de tomber dans la caricature de cette période. Quatre ans après "The Triptych", The Long Escape tente de transformer l'essai pour franchir le palier que leur ambition leur dicte.

La construction des titres suit un schéma bien rodé : une intro percutante avec des riffs heavy, des couplets plus calmes laissant place à des refrains et pré-refrains très mélodiques et des soli virevoltants, le tout sur un mid-tempo rarement mis en défaut. L'aspect mélodique est très travaillé et les ritournelles à tiroirs de 'Crashdown', 'The Search' ou 'Awekened Ones' font mouche dès les premières écoutes. Lorsque les mélodies sont moins immédiates, l'auditeur peut facilement décrocher ('The World Going Down' et 'Carnival Of Deadly Sins'), la faute à un formatage des titres et une linéarité rythmique risquant d'induire une certaine lassitude.

Les guitares sont omniprésentes au travers de riffs principaux et secondaires très heavy et accrocheurs au premier rang desquels celui de 'Million Screens' à la Pretty Maids ou ceux de 'Homo Weirdiculous' et ''The Last Crying Man" rappelant respectivement les anglais de Threshold ou Mastodon. Quant à celui de l'intro de 'Awakened Ones', il sonne comme The Chronicles Of Israfel du canadien Dominic Cifarelli. Les solos sont souvent trop courts au regard de leur qualité et de l'émotion qu'ils procurent, comme sur 'The Search' ou 'Carnival OF Deadly Sins' où ils illuminent littéralement les morceaux. Le chant constitue à la fois l'un des points fort de l'album et l'une de ses principales faiblesses. La variété entre voix claire et growls habilement disséminés ou les multiples variations vocales séduisent, mais la voix atteint vite ses limites dans les aigus ou lorsqu'il s'agit de tenir une note, cet aspect n'étant pas pour autant rédhibitoire. 

Deux titres sortent du lot, 'Digital Misery', qui rompt le schéma de constructions stéréotypées avec une intro légère et des arrangements de guitares très bien ficelés, et 'The Last Crying Man'. Ce dernier clôt l'album sur une ambiance plus progressive et plus sombre avec un final lancinant et hypnotique faisant regretter qu'il soit le seul titre s'éloignant du style métal prog du reste de l'album. Toutefois, son format de quelques cinq minutes, en font le plus long de l'album, ce qui ne suffira pas à rebuter les réfractaires au genre qui pourront apprécier les aspects les plus heavy du prog de The Long Escape.

Malgré quelques défauts récurrents, voici un solide opus de métal prog à la française, terme qu'il ne faut plus prendre comme une faiblesse mais comme un réel atout. Plusieurs écoutes permettront de s'imprégner de ses nombreuses qualités rythmiques et mélodiques  et de l'apprécier un peu plus au fil du temps. Dommage que quelques faiblesses de compositions et d'interprétations empêchent "The Warning Signal" de briguer de plus prestigieux lauriers.

Plus d'information sur http://www.thelongescape.com



GROUPES PROCHES:
THRESHOLD, THE CHRONICLES OF ISRAFEL, PRETTY MAIDS, DREAM THEATER

LISTE DES PISTES:
01. The Noise
02. Seas Of Wasted Men
03. Awakened Ones 
04. Million Screens 
05. Digital Misery 
06. Carnival Of Deadly Sins
07. Crashdown 
08. The Search 
09. Homo Weirdiculus 
10. Slave 
11. World Going Down 
12. The Last Crying Man


FORMATION:
Nico: Basse
Kimo: Chant / Guitares
Marius: Guitares
Tomm: Batterie


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE LONG ESCAPE
DERNIERE ACTUALITE
The Long Escape dévoile 'The Warning Signal' en live le 25 mai
Toutes les actualités sur THE LONG ESCAPE
DERNIERE INTERVIEW
"The Warning Signal" semble marquer un véritable tournant dans la carrière de The Long Escape, il n'en fallait pas davantage pour que Music Waves rencontre les membres du groupe pour en savoir plus...

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE ARISTOCRATS: Tres Caballeros (2015)
GUITAR HERO Ce "Tres Caballeros" opère un retour vers une musique débridée et portée par une énergie créative brute.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
FOREIGNER: Mr. Moonlight (1994)
A.O.R. Le retour du chanteur prodigue débouche sur un album d'un intérêt inégal, même si sa qualité moyenne ne peut être remise en cause.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE LONG ESCAPE
THE-LONG-ESCAPE_The-Triptych
The Triptych (2011)
4/5
2/5
AUTRE LABEL / METAL ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020