ARTISTE:

FRANK ZAPPA

(ETATS UNIS)
TITRE:

JUST ANOTHER BAND FROM L.A.

(1972)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant aigu, Chant grave, Expérimental, Groovy, Happy, Live, Old School, Opera-Rock, Psychédélique
"Album live de Frank Zappa réalisé pendant une période de convalescence qui fait la part belle aux sketches acerbes."
ADRIANSTORK (19.06.2015)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Dans la biographie de Frank Zappa, 1971 est une année à marquer d'une pierre noire. Son film ''200 Motels'' (au casting duquel sont crédités avec les Mothers, les batteurs Ringo Starr et Keith Moon) difficilement compréhensible, a été un four, le matériel du groupe a brûlé lors d'un concert en Suisse (cet accident inspirera la chanson 'Smoke On The Water' de Deep Purple), un spectateur excité du nom de Trevor Charles Howell a fait tomber notre sympathique moustachu de scène avec comme conséquence de multiples fractures, des contusions et un larynx écrasé qui modifiera à jamais sa voix. Pire, son prochain film d'animation ''Billy The Mountain'', qui racontait les pérégrinations d'une chaîne de montagne, aidée de sa dulcinée, l'arbre Ethel, à travers les Etats-Unis, semble irréalisable, malgré son aspect métaphorique et critique évident. Mais ​Frank Zappa ​ne se complaît pas dans son malheur, et sans attendre d'être pleinement rétabli, va anticiper l'annonce évidente de l'échec de son projet en changeant de format, proposant un nouvel album live.

"Just Another Band From L.A." a été piloté par Frank Zappa​ directement de chez lui. La genèse de l'album repose sur un concert d'août 1971 à Los Angeles. Il contient, outre 'Billy The Mountain' qui occupe la première face, d'autres extraits de la soirée. Des réminiscences comme le légume crypté 'Call Any Vegetable', ou encore 'Dog Breath' et son solo de guitare wah-wah, plus hard pour l'occasion, y côtoient des originaux comme les charges au vitriol que sont 'Eddie, Are You Kiddin' ' (contre Edward Nalbandian, propriétaire du magasin pour vêtements Zachary All) ou le pornographique crescendo sur 'Magdalena'.

Mais c'est bel et bien la première piste qui fera office de monstre. Culminant à plus de vingt-quatre minutes, 'Billy The Mountain' se présente comme une parodie fleuve d'opéra-rock. La narration de l'histoire, impossible à comprendre pour un non-anglophile doit beaucoup à la gouaille de ses interprètes vocaux. Les deux anciens ​Turtles​ Flo and Eddie s'en donnent à cœur joie pour amuser l'auditeur et sont en phase avec cette histoire délirante que ​Frank Zappa ​présente tel un Monsieur Loyal. Plus parlées que chantées, leurs voix sont tantôt naïves (lorsqu'elles annoncent la naissance immaculée de Billy), tantôt braillardes (quand Billy présente à Ethel sa décision de partir en vacances), utilisant des références et autres private jokes (imitations de Dorothy Garland dans ''Le Magicien d'Oz''). Par ses thèmes identifiables (celui à la basse qui permet à la musique de progresser) et ses nombreux changements de rythme, passant de la ballade hippie (lorsque la Lincoln est écrasée par Billy heureux de toucher ses royalties), du hard rock (Studebaker Hoach) à la cacophonie sonore (pendant le coup de téléphone) ou à ses clins d'œil (le thème de 'The Tonight Show Starring Johnny Carson' lorsque la ville de New York est évoquée), la musique reste cependant en retrait et constitue peut-être le point faible de l'exercice, qui apparaît au final comme un sketch rythmé.

Cet album live peut s'écouter comme un témoignage de l'ambiance déjantée qui régnait sur scène avant l'accident de ​Frank Zappa​. Les blagues de Flo et Eddie étaient cependant comptées, notre guitariste s'apprêtait déjà à faire un remaniement musical qui l'amènerait à retrouver la musique de manière plus viscérale. Un album qui peut être considéré comme une porte d'entrée dans le monde déjanté de ​Frank Zappa​, mais nullement dans son univers musical.


Plus d'information sur http://www.zappa.com/





LISTE DES PISTES:
01. Billy The Mountain
02. Call Any Vegetable
03. Eddie
04. You Kidding
05. Magdalena
06. Dog Breath

FORMATION:
Aynsley Dunbar: Batterie
Don Preston: Claviers
Frank Zappa: Chant / Guitares
Howard Kaylan: Chant
Ian Underwood: Claviers / Instruments À Vent
Jim Pons: Chant / Basse
Mark Volman: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Concert de The Headshakers
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
WALTARI: You Are (2015)
METAL FUSION - Waltari et le chaudron magique : ou comment passer allègrement du grind le plus brutal à de la pop mélodique, en faisant un crochet par le folklore scandinave... Si vous pensez que ce n'est pas possible, prenez une pleine louche de Waltari !
RECKLESS LOVE: Animal Attraction (2011)
HARD ROCK MELODIQUE - Quelque part entre les mélodies de Def Leppard, la technique de Van Halen et l'ambiance festive de Poison, Reckless Love s'impose comme la parfaite synthèse entre ses influences et un son complètement actuel, le tout dans un esprit enthousiaste.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FRANK ZAPPA
FRANK-ZAPPA_Sheik-Yerbouti
Sheik Yerbouti (1979)
3/5
3/5
ZAPPA / ROCK
FRANK-ZAPPA_The-Grand-Wazoo
The Grand Wazoo (1972)
4/5
5/5
ZAPPA / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021