ARTISTE:

ROYAL HUNT

(DANEMARK)
TITRE:

DEVIL´S DOZEN

(2015)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
FM, Symphonique, Théatral
"Cette nouvelle cuvée des Chasseurs Royaux ne sera pas millésimée ..."
LYNOTT (21.09.2015)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le titre du treizième album des Chasseurs Royaux danois porte le chiffre douze en son sein. La bande à Andersen serait-elle superstitieuse ? Eh bien non, car la pochette de l'opus arbore fièrement, et de manière colossalement romaine, le chiffre symbolique. En fait "The Devil's Dozen" - la douzaine du diable - est une périphrase désignant le chiffre treize. Troisième œuvre de Royal Hunt depuis le retour au bercail de son légendaire frontman D.C. Cooper, cette nouvelle offrande arrive, telle un métronome, deux ans après "A life To Die For", pièce ayant succédé à "Show Me How To Live" deux ans après sa parution.

Et il n'y a pas que la fréquence des sorties de leurs albums qui est réglée comme du papier à musique chez les Danois. On ne change pas un style qui gagne chez Royal Hunt, à savoir un mélange savant de métal mélodique, symphonique et progressif auquel s'ajoutent des touches de metal néo-classique - voire cinématographique - des couleurs FM avec des chœurs gorgeous et pour finir un groove certain. La seule nouveauté ici est la disparition du batteur des 90's remplacé par l'ex-frappeur de Narnia.

 Du coup, Andersen - le seul rescapé des débuts (1989) - qui tenait déjà les rênes du groupe, en devient ici son âme. En effet, le claviériste-compositeur est incontournable sur cet album. De l'esprit des compositions à l'omniprésence des claviers - même si "The Devil's Dozen" ne contient qu'un seul solo de sa part - le natif de Moscou est partout. Pourtant, c'est bien le retour de D.C. qui est à l'origine de la régularité retrouvée dans les sorties d'albums et du retour dans les charts. Le vénéré vocaliste, la cinquantaine au compteur, est certainement moins impressionnant qu'à ses débuts - souvenez-vous qu'il a été finaliste pour la succession d'Halford chez Judas - néanmoins il pourrait encore donner des leçons à bon nombre de hurleurs. Question chant on peut toutefois regretter le départ de Maria Mc Turk qui donnait talentueusement jusque-là la réplique à Cooper.

Malheureusement, force est de constater que les titres défilent sans que la luminosité passée des mélodies ne vienne nous toucher par sa grâce. Seul le hit potentiel 'May You Never (Walk Alone)' et 'Riches To Rags' - sa flûte celtique et ses percussions phénoménales sont un vrai bonheur - retrouvent ce charme d'antan. Non pas que celles-ci soient peu soignées, mais leur impact est clairement un ton en-dessous de celles des deux précédents essais ou des mélodieuses envolées de "X". La ballade 'Until The Day' est par exemple moins frissonnante que 'Season's Change' ou 'Follow Me'.

Las, si les orchestrations de l'album sont toujours autant larger than life, ce "Devil's Dozen" nous laisse sur notre faim. On peut clairement attendre mieux de Royal Hunt. Ce treizième opus s'écoute agréablement, mais il manque le petit quelque chose qui avait rendu les dernières productions du groupe moins passe-partout, plus excitantes. Gageons que les Danois seront capables de retrouver leur verve créatrice lors du prochain rendez-vous qu'ils nous donneront. 


Plus d'information sur http://www.royalhunt.com



GROUPES PROCHES:
KAMELOT, ANDRE ANDERSEN, SILENT FORCE

LISTE DES PISTES:
01. So Right So Wrong
02. May You Never (Walk Alone)
03. Heart On A Platter
04. A Tear In The Rain
05. Until The Day
06. Riches To Rags
07. Way Too Late
08. How Do You Know

FORMATION:
Andre Andersen: Claviers
Andreas "habo" Johansson: Batterie
Andreas Passmark: Basse
D.c. Cooper: Chant
Jonas Larsen : Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
METNAT
21/09/2015
89
  0 0  
4/5
J'avais la même impression que notre chroniqueur après 2 écoutes, un certain sentiment d'uniformité; et puis addictif comme à l'accoutumée, il tourne en boucle et les nuances apparaissent, se développent pour donner à nouveau un excellent album, chapeau!
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.3/5 (3 avis)
STAFF:
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ROYAL HUNT: Les détails sur 'Dystopia'
 

"Ecoutez "Smash" de Clint Slate !"
AUTRES CHRONIQUES
BLACKMORE'S NIGHT: All Our Yesterdays (2015)
ROCK - Dixième album pour le couple Ritchie Blackmore/Candice Night, et une petite déception.
MAMA'S BOYS: Power And Passion (1985)
HARD ROCK - Avec cet album, Mama's Boys réussit la parfaite synthèse de l'énergie qui le caractérise depuis ses débuts et d'une production à même de séduire le public américain.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ROYAL HUNT
ROYAL-HUNT_Dystopia
Dystopia (2020)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
ROYAL-HUNT_Clown-in-the-mirror
Clown In The Mirror (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
ROYAL-HUNT_Cast-In-Stone
Cast In Stone (2018)
2/5
3/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
ROYAL-HUNT_Cargo
Cargo (2016)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / METAL PROGRESSIF
ROYAL-HUNT_A-Life-To-Die-For
A Life To Die For (2013)
4/5
4.3/5
FRONTIERS RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021