ARTISTE:

LUCIFER'S FRIEND

(ALLEMAGNE)
TITRE:

AWAKENING

(2015)
LABEL:

GLASS ONYON

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant aigu, FM, Guitar-Hero, Old School, Technique
"Retour d'un géant du heavy metal avec un double album, un premier contenant un best of et le second contenant 4 chutes studio de bon aloi."
ADRIANSTORK (14.09.2015)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En 2015 devrait-on encore présenter le groupe allemand Lucifer's Friend ? Afin d'éviter de froisser les amnésiques, nous pouvons consacrer ce groupe comme l'un des chantres du heavy metal des années 70 jusqu'à sa disparition en 1994. Reformé depuis 2014, c'est donc un groupe qui est revenu hanter le devant de la scène et qui nous propose aujourd'hui un double plaisir pour nous réveiller : ''Awakening''.

Le premier CD contient dix des chansons qui font partie de la légende dorée du groupe. Le choix des titres permet de goûter le parcours artistique dans l'ordre chronologique d'un groupe affichant clairement ces influences, notamment ​Led Zeppelin ('Ride The Sky') avant de trouver son identité propre, avec  des riffs de guitare démentiels ('In The Time Job', 'Fire And Rain' 'Hey Driver') l'apport d'un orgue rutilant ('Toxic Shadows', 'Fugitive') et la voix haut-perchée de John Lawton (il a remplacé David Byron au sein d' Uriah Heep). L'album met aussi l'accent sur des titres à l'apparence plus calme ('Burning Ships', 'Dirty Old Town') mais dans lesquels sourdent toujours de menaçantes explosions. Pas de surprise sur ce premier album, sauf pour ceux qui débarquent de la voltaïque planète Mars et qui passeront un agréable moment. Le seul bémol que l'on pourrait adresser à ce best of est l'absence de quatre albums dans ces choix et la brièveté de l'exercice.

Le second CD vous fera vous précipiter dans les bacs. Quatre chansons, quatre nouvelles créations du groupe qui n'avait rien enregistré depuis une vingtaine d'années. 'Pray' ouvre le feu et semble reprendre au point où le groupe s'était arrêté. Des riffs lourds, la voix reconnaissable entre mille de John Lawton et son clavier alerte nous plongent dans les années 70 mais la piste se perd en chemin notamment à cause des risibles effets de cors de chasse sur le refrain. 'Riding High' qui lui succède place la barre plus haute en créant une atmosphère tribale aux limites de la folie par la section rythmique et la voix ensorcelante de son interprète, le refrain fait déjà partie des classiques du groupe. 'Did You Ever' révèle ses richesses après plusieurs écoutes : un tempo ralenti mais pesant, un étrange solo de guitare, un refrain à se damner avec un chanteur doté d'un charisme vocal fou. 'This Road' conclut l'album sur une note plus légère, avec un impact commercial certain.
 
"Awakening" est un double plaisir. Il offre une rétrospective à ceux qui ont envie d'écouter les plus belles heures du groupe allemand et une grille de lecture pour les néophytes et aussi quatre titres qui prouvent que le groupe n'était pas mort mais en période d'hibernation. Ce deuxième CD est une belle promesse pour un retour du groupe dans les studios.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/pages/lucifers-friend/448612031937872?fref=ts



GROUPES PROCHES:
URIAH HEEP, ERIC CLAPTON, IRON MAIDEN, LED ZEPPELIN

LISTE DES PISTES:
01. Ride The Sky
02. In The Time Of Job
03. Keep Going
04. Toxic Shadows
05. Burning Ships
06. Fugitive
07. Moonshine Rider
08. Dirty Old Town
09. Fire And Rain
10. Hey Driver
11. Pray
12. Riding High
13. Did You Ever
14. This Road

FORMATION:
Addi Rietenbach: Batterie
Curt Cres: Batterie
Dieter Horns: Basse
Herbert Bornholdt: Batterie
John Lawton: Chant
Peter Hecht: Claviers
Peter Hesslein: Guitares / Claviers
Stephan Eggert: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
THE OATH: Consequences (2015)
DEATH METAL - Un bon album de death mélodique, 100% made in France, affirmant la forte personnalité d'un groupe à suivre.
STRATOVARIUS: Eternal (2015)
METAL MELODIQUE - Si la recette reste reconnaissable, elle est exécutée avec talent et l'apport de quelques touches d'évolutions permet encore à Stratovarius d'éviter de se scléroser.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LUCIFER'S FRIEND
LUCIFER-S-FRIEND_Too-Late-To-Hate
Too Late To Hate (2016)
3/5
-/5
GLASS ONYON / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021