MW / Accueil / Chroniques / IRON MAIDEN: The Book Of Souls
GROUPE/AUTEUR:

IRON MAIDEN

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE BOOK OF SOULS
ANNEE PARUTION:
2015
LABEL:
WARNER
GENRE:
HEAVY METAL
"un album sur lequel la formation britannique se renouvelle et se transcende de manière remarquable."
NOISE - 28.12.2015 -

Une nouvelle fois la patience aura été de mise pour les fans d'Iron Maiden. Au point qu'il était même permis de se demander si le groupe allait continuer au-delà des lucratives tournées-nostalgie. Mais Steve Harris et sa bande ne comptent pas s’arrêter si facilement. Terminé en décembre, "The Book Of Souls" a été retardé en raison de l’annonce de la maladie de Bruce Dickinson. Ce seizième album succède à "The Final Frontier" qui comme ses prédécesseurs avait divisé les fans. Certains avaient apprécié le côté progressif de l'album tandis que d'autres regrettaient de voir le groupe se reposer un peu sur ses lauriers.

 

Pour la première fois Iron Maiden propose un double album, long de plus d’une heure et demie et composé de onze titres dont deux parmi les plus longs jamais écrits par le groupe. Même si tout cela fait un peu peur a priori, Maiden ayant parfois tendance à allonger ses titres plus que de raison, cela excite aussi, tant on croit le groupe encore capable de l’album ultime. ‘The Book Of Souls’ est de nouveau une œuvre de groupe puisque chaque membre, Nicko excepté, a mis la main à l’ouvrage. Steve Harris reste bien sûr le maître d’œuvre, mais ce qui frappe est la grosse contribution de Bruce Dickinson qui a écrit seul deux titres. Il en résulte un disque très riche, homogène, sans guère de temps morts et qui montre un groupe décidé à en découdre, notamment avec des parties de guitares heavy comme on n’en avait plus entendues depuis longtemps.

Ainsi, en trois chansons, Iron Maiden prouve qu’il a encore bien des choses à nous proposer. Le disque commence avec un ‘If Eternity Should Fail’ imparable, qui alterne passages nuancés et lourdes cavalcades. Teinté de heavy progressif, le morceau est idéal pour entrer dans le disque tant il fait voyager l’auditeur. Avec ‘The Red And The Black’, Steve Harris signe une pièce épique dont il a le secret. Ce qui frappe dans ce futur classique, c'est la place faite aux trois guitaristes qui s’en donnent à cœur joie, Harris évitant le piège des longueurs en se faisant passionnant d’un bout à l’autre. Enfin, le grand moment de cet album est son morceau final, ‘Empire Of The Clouds’ : sur plus de 18 minutes, un record pour le groupe, Bruce Dickinson se lâche complètement. Il introduit une dimension symphonique par l'utilisation du piano et du violon. Et le résultat est splendide. Basé sur une histoire vraie, un crash aérien en 1930, le titre est un voyage musical tout en douceur et en poésie, avec une forte charge émotionnelle. Cette chanson se vit et s’écoute sans lasser à la manière d’un documentaire et confirme le talent de conteur du chanteur.

 

A côté de ces grands moments, le groupe propose d’autres très bons morceaux. Ainsi ‘The Book Of Souls’ est une nouvelle longue pièce épique signée Steve Harris, moment de bravoure sans longueur, même si le bassiste y répète un schéma classique de composition. Il est parfaitement chanté par un Bruce qui ne force plus sa voix mais qui reste un maître dans le côté feutré à ambiances. Ensuite on retiendra le single, ‘Speed Of Light’, classique mais efficace et bien heavy. Dans cette tendance, ‘Death Or Glory’ et ‘When The River Runs Deep’ sont d’une belle efficacité, taillées pour le live avec une énergie qui fait plaisir à savourer. Enfin il faut citer ‘The Man Of Sorrows’, écrit par Dave Murray et Steve Harris, qui alterne douceur et heavy mordant, un titre épique à tiroirs tel que ceux qu’a pu proposer Bruce en solo. S’il fallait faire un reproche à ce disque, ce serait peut-être au niveau d’un ou deux titres comme ‘Shadows Of The Valley’ et Tears Of A Clown’, un poil trop classiques et qui n’apportent pas grand-chose.

 

Cela n’empêche en rien cet album d’obtenir la note maximale. Avec "The Book Of Souls", Iron Maiden nous refait le coup du retour en force, et le fait avec une classe formidable puisqu'il nous démontre qu’il peut encore innover et surtout ne pas être passéiste, cela même après 35 ans de carrière.

Plus d'information sur http://www.ironmaiden.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
HELLOWEEN, JUDAS PRIEST, SAXON, DEF LEPPARD, TRUST, CRADLE OF FILTH, THIN LIZZY, RUNNING WILD, GAMMA RAY, BRUCE DICKINSON

LISTE DES PISTES:
01. If Eternity Should Fail - 8:28
02. Speed Of Light - 5:01
03. The Great Unknown - 6:37
04. The Red And The Black - 13:33
05. When The River Runs Deep - 5:52
06. The Book Of Souls - 10:27
07. Death Or Glory - 5:13
08. Shadows Of The Valley - 7:32
09. Tears Of A Clown - 4:59
10. The Man Of Sorrows - 6:28
11. Empire Of The Clouds - 18:01


FORMATION:
Adrian Smith: Guitares
Bruce Dickinson: Chant
Dave Murray: Guitares
Janick Gers: Guitares
Nicko McBrain: Batterie
Steve Harris: Basse


TAGS:
Epique, Mélancolique, Chant aigu
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

MR.BLUE - 27/09/2015 19:57:28
Un très bon album de Maiden mais pas forcement meilleur que "The Final Frontiers", même si celui-ci joue sur la longueur. Dickinson et Smith sont les grands gagnants de cet album.
'If Eternity' est un Dickinson pur jus, très ésotérique et où les guitares s'amusent derrière un refrain martelé. 'When The River Runs Deep' possède grâce à Smith un des meilleurs refrain de l'album et des influences à la "Seventh Son" et surtout les trois derniers titres nous offrent enfin un Maiden hors des sentiers battus. 'Tears Of A Clown' avec son très réussi texte aux accents sociétaux fait vraiment du bien au groupe avec son côté Proggy et posé. 'The Man Of Sorrow' et le véritable film qu'est 'Empire Of Clouds' vont aussi chercher ailleurs pour notre plus grand plaisir.
Les pavés de Harris n'apportent rien de bien neuf et si l'éponyme se veut guerrier et large, 'The Red And the Black' me semble bien trop long même si l'espace laissé aux guitares est appréciable. Maiden ne déçoit pas, se fait même de plus en plus fin dans son travail très riche et nécessitant plusieurs écoutes. Cet album possède tout pour devenir un classique.
2040 18169

ALADDIN_SANE - 15/09/2015 16:04:52
Probablement leur meilleur album depuis "Brave New World" grâce notamment à 2 compositions exceptionnelles "The Red and the Black" (merci Steve Harris) et "Empire of Clouds" (merci Bruce Dickinson). Une constance dans la qualité qui laisse rêveur.
367 18113
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
productionuser_idproduction_comment_id
THEMAFIASTOLEMYGUITAR - 28/12/2015 22:05:56
je trouve , bien au contraire que Maiden n'a plus rien à proposer ......
11589327
BLACK COMEDON - 03/09/2015 12:03:14
Au temps pour moi, bon bah du coup je vais jetter une oreille dessus, en mode Picrate et j'aviserai ensuite... Becots
2224305
NOISE - 03/09/2015 11:47:12
Perdu pour l'écoute privée, je n'y étais pas, je l'écoute depuis vendredi dernier et même si je manque de recul je pense avoir donné un avis assez objectif, après bien sur avec le temps et les écoutes c'est susceptible d’évoluer.
6304
BLACK COMEDON - 03/09/2015 10:57:09

Serieux noise 5 étoiles ? Je trouve speed of light poussif au possible avec son riff rock'n roll sans relief et du coup j'avais vraiment envie de passer mon chemin.

5 étoile ça le place au niveau de seventh son !!! J'avoue être intrigué et dubitatif. Sans remettre en cause ton intégrité peut on imaginer que le contexte, écoute privée etc. , ait pu magnifier ton jugement ?
2224303
 
EN RELATION AVEC IRON MAIDEN
DERNIERE ACTUALITE
IRON MAIDEN en concert à Paris en juillet 2020 avec AIRBOURNE et AVATAR
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant IRON MAIDEN
 
DERNIER ARTICLE
Le 25 août dernier, Music Waves a eu le privilège d’être convié à l’écoute très privée du très attendu "The Book of Souls".

Lire l'article
Voir tous les articles concernant IRON MAIDEN
 
NOTES
 
4.5/5 (8 avis)
3.8/5 (6 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT IRON MAIDEN
 
IRON-MAIDEN_The-Book-Of-Souls The Book Of Souls (2015)
WARNER / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Maiden-England-88 Maiden England' 88 (2013)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_En-Vivo En Vivo! (2012)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_The-Final-Frontier The Final Frontier (2010)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Flight-666 Flight 666 (2009)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_A-Matter-Of-Life-And-Death A Matter Of Life And Death (2006)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Dance-Of-Death Dance Of Death (2003)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Brave-New-World Brave New World (2000)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Virtual-XI Virtual XI (1998)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_The-X-Factor The X Factor (1995)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Fear-Of-The-Dark Fear Of The Dark (1992)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_No-Prayer-For-the-Dying No Prayer For the Dying (1990)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Seventh-Son-Of-A-Seventh-Son Seventh Son Of A Seventh Son (1988)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Somewhere-In-Time Somewhere In Time (1986)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Live-After-Death Live After Death (1985)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Powerslave Powerslave (1984)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Piece-Of-Mind Piece Of Mind (1983)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_The-Number-Of-The-Beast The Number Of The Beast (1982)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Killers Killers (1981)
EMI / HEAVY METAL
IRON-MAIDEN_Iron-Maiden Iron Maiden (1980)
EMI / HEAVY METAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019